On a franchi le cercle polaire arctique !

Publié le par Maryline

Effectivement, la pêche sur le petit port devant lequel nous avons bivouaqué dimanche soir a été fructueuse : 7 beaux maquereaux… qu’il faut dans la foulée vider, couper en filet puis cuire rapidement… c’est le côté un peu moins sympa de la pêche ! d’autant que n’ayant pas de barbecue nous devons cuire les poissons à l’intérieur… va falloir vite qu’on trouve une solution ! Mais en attendant, tout le monde se régale 😉

On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !

Le lendemain, nous prenons la route 17, une route panoramique passant par plusieurs fjords. Nous n’avançons pas très vite pour profiter du temps superbe ! La pause déjeuner s’éternise d’ailleurs. Nous sommes au bord d’un fjord, les enfants sortent la canne à pêche et rappliquent en courant un quart d’heure plus tard, tout excités : « Martin a attrapé un gros poisson qui a cassé la ligne !! ». Après analyse de la situation par super papa, plus vraisemblablement Martin a coincé son leurre dans les rochers et a cassé son fil en tirant. D’ailleurs, les personnes à côté de nous perdent également leur leurre… Ce qui donne une idée à Renaud qui, vous commencez à le connaitre, déteste perdre quoi que soit. Ni une ni deux, il se met en maillot de bain, enfile son masque et son tuba et plonge dans l’eau glacée du fjord, aussitôt imité par Eliott que la possibilité d’avoir des trucs gratuits motive. Et à défaut d’avoir pêché le moindre poisson ici, la récolte de leurres sera très bonne, ils en récupèrent une douzaine de toutes les tailles et couleurs ! Après cette grande victoire, ils mettent quand même un bon moment à se réchauffer 😉.

On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !

Nous reprenons la route en milieu d’après-midi, enchainant les points de vue plus magnifiques les uns que les autres. Au passage, nouvelle récolte de framboises sauvages… c’est dingue il y en a partout ici !

On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !

Nous prenons le ferry en direction de Jektvik en fin de journée. Tandis que le soleil descend lentement sur l’horizon, la lumière dégagée est incroyable, d’un jaune presque irréel (et sans filtre !). Au passage petit événement : nous franchissons la ligne invisible du cercle polaire arctique ! Qui l’aurait imaginé il y a à peine 3 mois ?? Certainement pas nous en tout cas ! Nous trouvons un bivouac tranquille avec une jolie vue à notre arrivée.

On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !

Mardi nous continuons de nous régaler le long de la route 17. Nous nous arrêtons au bord de la route pour admirer le glacier Svartisen, 2ème plus grand glacier de Norvège (après le Nigardsbreen, qu’on a vu précédemment). Alors que nous l’admirons de loin, un norvégien à côté de nous est dépité. Il nous explique qu’il vient régulièrement ici et que le glacier a considérablement fondu en 40 ans. Pour lui aujourd’hui c’est de la m***. Effectivement on voit à l’œil nu qu’il devait être beaucoup plus grand avant ! Nous décidons d’ailleurs d’aller le voir de plus près, le temps magnifique nous donnant envie de nous dégourdir les jambes. Renseignements pris, il faut prendre un bateau pour traverser le fjord, il y a ensuite 3km de marche sur un sentier plat puis 1,5km de grimpette dans des rochers pour parvenir à la langue glaciaire. Par contre, le bateau part dans exactement 8 minutes, allez hop hop hop on saute dans les baskets et on prépare un pique-nique avec ce qu’on a sous le coude c’est-à-dire pas grand-chose : du fromage, du saucisson et des bretzels. Et quelle belle idée nous avons eu ! La randonnée n’est pas difficile et vraiment belle avec ce temps. La roche au pied du glacier est d’une couleur incroyable, cuivrée, dorée, zébrée… avec le lac du glacier bleu turquoise et la forêt de pins verts autour… c’est juste wouaouh !! Nous prenons notre temps, ramassant des fraises sauvages, jouant dans les rochers, buvant dans les ruisseaux…

On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !

A notre retour au camping-car, nous dévorons un gouter rapide et allons nous poser pas très loin sur une aire avec vue sur le glacier. Nous sommes rejoints en fin d’après-midi par Corina, Thomas et leur fille Diane (et leur chien Tofu !). Ils ont voyagé 1 an en Amérique du sud il y a quelques années, et attendent que les enfants quittent le nid pour repartir à nouveau. En attendant, ils parviennent à prendre 6 semaines de congés et ils en profitent ! Nous passons une très bonne soirée avec eux ! Ils nous filent pas mal d’infos sur les iles Lofoten, notre prochaine destination.

On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !
On a franchi le cercle polaire arctique !

Ce matin (mercredi 19 aout), nous traçons vers Bodo d’où nous allons prendre le ferry pour Vaeroy, une toute petite ile au sud des Lofoten. En chemin, nous nous arrêtons voir le Saltstraumen, l’un des plus grands maelstroms du monde, c’est-à-dire une sorte de tourbillon formé en raison de courants de marées particulièrement puissants. Nous ne sommes pas à la bonne heure, mais depuis le pont qui enjambe le détroit ça bouillonne déjà pas mal sous nos pieds ! En revanche le soleil ayant disparu depuis ce matin, nous aurions apprécié une veste par-dessus nos pulls et nous ne nous attardons pas plus que nécessaire sur le pont ! Nous faisons quelques courses de produits frais en prévision de notre séjour dans les iles. Mais le minimum car ici tout coute au moins 2 fois plus cher qu’en France (lait, œufs, yahourts, carottes, pommes…). Et à 17h15, nous embarquons sur un ferry de 5h. Allez, maintenant priez pour qu’on ait du beau temps !!

On a franchi le cercle polaire arctique !

Publié dans Norvège

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Menguy 20/08/2020 09:10

Des photos féeriques quelle lumière mer I Lolo et Jf