8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan

Publié le par Maryline

Nous pensions rester 5 ou 6 semaines en Norvège, nous y sommes restés finalement 8 semaines ! Ce pays est incroyable, il se classe assurément dans notre Top 5 des pays les plus beaux ! Nous avons passé 2 mois dans de véritables paysages de carte postale, y voyager en camping-car est super facile, les villes sont belles. Deux petites ombres à ce tableau idyllique : nous qui sommes habitués à voyager dans des pays où le niveau de vie est bien inférieur au nôtre, nous avons dû faire particulièrement attention pour ne pas exploser notre budget. Il nous a également manqué un peu de chaleur humaine et de contacts, en 2 mois nous n’avons quasiment pas rencontré de norvégiens !

Voici donc un bilan de nos impressions, nos ressentis et quelques infos pratiques. C’est évidemment très personnel, et votre expérience sera certainement différente ! Retrouvez tous nos articles sur la Norvège ici !

Durée : 57 jours, du 22 juillet au 16 septembre 2020

Nombre de kilomètres : 6 400
Dépenses : 2680€ dépensés sur place, soit 47€/jour. Ce montant comprend nos dépenses quotidiennes en carburant, visites, quelques courses, ainsi que 350€ de ferry depuis le Danemark et 170€ de ferry entre Andenes et Gryllefjord. A cette somme il faudra ajouter les frais des autres ferries ainsi que quelques péages de routes, tunnels ou ponts. La facture devrait nous être envoyée dans quelques mois, nous estimons à environ 500€ le montant total (voir en fin d’article les infos sur l’autopass). Et pour être complet, ajoutons également 300€ de courses faites en France avant de partir. Les produits de la vie courante sont 2 à 3 fois plus chers en Norvège, les fruits et légumes notamment, nous avons donc rempli à bloc la soute avant de partir pour éviter de trop dépenser sur place. Nous arrivons donc à un total réaliste de 3500€ de dépenses, soit environ 61€/jour. Sans surprise, le carburant représente une grosse part du budget. Nous sommes satisfaits car nous avons quasiment respecté notre budget mensuel, mais pour y parvenir nous nous sommes octroyé peu d’écarts. Notamment côté restauration où nous avons choisi de faire l’impasse sur les restaurants qui nous auraient permis de gouter quelques spécialités locales. Exit également toutes les activités nautiques type location de kayak, sortie pêche en mer ou sortie en bateau pour aller voir des oiseaux ou des baleines, bien trop chères pour nous 5. Nous avons quand même fait pas mal d’activités, pour un total de 400€ environ (voir liste des activités en fin d'article).

Voici la répartition détaillée de notre budget (réellement dépensé sur place, donc hors ferries) :

8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan
8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan
8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan

Ce qu’on a aimé (sans ordre de préférence) 

  • Les paysages : Attention je m’apprête à vous révéler un scoop : la Norvège, c’est beauuuuuu !!! On s’y attendait, mais honnêtement, ça a dépassé nos espérances ! Au sud, au nord, dans les iles, on a eu l’impression de vivre pendant 2 mois dans des paysages de cartes postales. En plus d’être beaux, les paysages sont variés entre les montagnes, les fjords, les plages de sable blanc, la lande dorée en automne… saupoudrez-moi ça de quelques aurores boréales et le tour est joué ! Des paysages magnifiques sublimés, il faut l’avouer, quand le soleil était au RDV, ce sur quoi nous avons été plutôt chanceux. Pas évident de ne citer que quelques lieux quand on a vraiment aimé un pays, mais on retiendra tout particulièrement :
    • L’ile de Vaeroy : notre coup de cœur dans les Lofoten, avec 2 randos offrant des points de vue incroyables, sans oublier le petit skatepark dans le village pour les enfants et un bivouac face au coucher de soleil… [soupir de contentement…]
    • Henningsvaer, sur les Lofoten : on avait un temps magnifique et la route pour arriver au village est magique avec ses petites criques aux eaux turquoises. Nous avons fait une rando sur la montagne surplombant le village, nous arrêtant à mi-chemin pour un super pique-nique (ça grimpe : 1h pour faire 1km !!)
    • L’ile de Senja : alors que les Vesteralen nous ont moins convaincus, nous sommes tombés sous le charme de Senja, sa route panoramique, ses collines plongeant dans la mer et ses coins de pêche.
    • Le cap nord : pas forcément le site touristique en tant que tel, mais la route pour y parvenir est vraiment belle, tout comme les petits villages de pêcheurs isolés aux alentours. Et puis où peut-on, dans le monde, conduire entourés d’autant de rennes ? On aurait aimé faire la rando pour rejoindre le « vrai » cap nord, mais le vent soufflait vraiment trop fort, on ne s’est pas sentis pour faire 18km dans ces conditions.
    • La Route de Strynfjell : c’est l’une des routes panoramiques les plus courtes du pays (27km), mais qu’est-ce qu’elle est belle, nous faisant passer à côté de lacs à demi gelés, de congères avec des points de vue superbes. On a dû faire un détour pour la prendre, sans aucun regret ! On ne l’a pas fait mais il y a de magnifiques points de bivouacs le long de la route.
    • La région de Roldal : Roldal est situé dans une vallée et les routes montagneuses pour y parvenir et la quitter nous ont emballés !
    • La route 17 : changement de décors, cette fois-ci nous sommes sur le littoral et nous alternons entre les collines, les fjords et la mer entre Sandnessjoen et Bodo. Avec un symbole : le passage du cercle polaire en chemin ! La luminosité du soleil doré rasant en fin de journée nous a particulièrement marqués.
    • La randonnée Preikestolen : certainement trop populaire et fréquentée, mais étant notre première rando ensoleillée en Norvège, sur une falaise improbable figurant sur tous les guides touristiques, et avec une vue à couper le souffle au sommet, elle restera dans nos mémoires à tous !
  • Pêcher et ramasser des fruits : nous n’avions jamais pêché avant de venir en Norvège et avons découvert les plaisirs de cette activité. Renaud et Martin, surtout, se sont régalés à lancer leur ligne dans les fjords. Pas de saumon (la saison s’arrête le 31 aout), mais de nombreux lieus, maquereaux et cabillauds que nous avons ensuite dégustés. Dans le même esprit, nous avons adoré ramasser des fruits le long des chemins de randonnées, voire au bord de la route : fraises des bois, myrtilles, framboises… Que c’est agréable de manger ce qu’on ramasse nous même !
  • La zenitude de voyager en Norvège : derrière le mot « zenitude » je regroupe en fait plusieurs choses qui font que c’est facile et agréable de voyager dans ce pays :
    • Le climat de confiance qui règne ici, super agréable : les gens laissent des vêtements en bas des randos et savent qu’ils les récupèreront à leur retour, des œufs, du lait et des fruits sont en vente en libre-service au bord des routes, on peut laisser sa porte ouverte sans risque… c’est super reposant de ne pas devoir se méfier !
    • La facilité de voyager en camping-car : le stationnement est facile partout, il y a de nombreuses installations pour faire les vidanges, on trouve de l’eau partout et gratuitement… On a même trouvé des machines vidant et nettoyant automatiquement la cassette des toilettes !
    • Et dans cette période Covid si particulière, quel bonheur d’être complètement épargnés ! A part quelques mesures de précaution (gel hydro et quelques activités fermées dans les musées), l’épidémie n’a aucune conséquence ici, personne ne porte de masque. Et comme nous ne regardons pas les infos, nous avons l’impression de vivre dans une bulle hors du tumulte ambiant.
  • Les randonnées : quel plaisir de marcher dans ces paysages ! Attention néanmoins, les randonnées en Norvège ne sont pas de tout repos (voir la rubrique « on a moins aimé »). Notamment dans les Lofoten, les dénivelés sont assez rudes. Voici la liste des randos que nous avons faites avec nos 3 enfants, avec notre estimation de la difficulté :
    • Gaustatoppen : 9,4km A/R, 700D+, modérée mais sentier pas très agréable (rochers)
    • Preikestolen : 8kmA/R, 500D+, 1h45 pour monter, modérée (1 montée bien raide)
    • Nigarsbreen : 11,5km, 200D+, facile
    • Svartisen : 9km A/R, 200D+, facile
    • Haheia (Vaeroy) : boucle de 6km,  450mD+, modérée
    • Nordlandsnupen (Vaeroy) : 3,6km A/R, 450D+, très raide
    • Unstad – Eggum (Lofoten) : 7km d’un village à l’autre, facile mais on a perdu le sentier plusieurs fois dans les rochers
    • Festvagtinden (Henningsvaer, Lofoten) : faite à moitié car trop raide pour nous ! Mais superbe endroit de pique-nique à mi-chemin.
    • Dronningruta (Vesteralen) : boucle de 13,5km, 900mD+, difficile
    • Segla (Senja) : 4km A/R, 600D+, derniers 800m très raides et difficiles.
    • Kirkeporten : 3km dans la lande, balade facile !
    • Ekkeroy : boucle de 7km dans la lande, peu de dénivelé, facile.

 

  • Les routes panoramiques : la Norvège a identifié 18 routes panoramiques, très bien présentées et décrites sur le site officiel www.nasjonaleturistveger.no. Nous les avons quasiment toutes prises (parfois en faisant des détours !) et effectivement, ce sont des routes magnifiques ! Mention spéciale pour les différents points de vue, belvédères, passerelles suspendues dans le vide… permettant d’apprécier encore davantage la beauté des paysages.

 

8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan
8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan
8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan
8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan
8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan
8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan
8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan
8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan
8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan
8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan
8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan
8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan
8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan
8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan
8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan
8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan
8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan

Ce qu’on a moins aimé

  • Le manque de contacts : alors on ne va pas se plaindre car c’est en partie pour éviter les contacts en période de Covid que nous avons choisi de voyager en Scandinavie, mais clairement les contacts humains nous ont manqués. Ici, nous voyageons de façon anonyme, et nous avons vu très peu de norvégiens avec lesquels discuter. C’est une destination magnifique, mais assez « impersonnelle » finalement. Cela nous conforte dans nos choix de voyager dans des pays plus éloignés de notre culture, dans lesquels les contacts sont plus fréquents et enrichissants.
  • Le coût de la vie : ça aussi nous le savions, mais pour nous qui avons l’habitude de voyager dans des pays bons marchés ça fait toujours un choc 😉 La Norvège est un pays cher, que ce soit le carburant, les produits de la vie quotidienne, les traversées en ferry etc. Nous nous sommes particulièrement limités au niveau des restaurants. Pour les visites, il y a souvent un tarif famille assez avantageux quand on a 3 enfants. Nous avons été particulièrement surpris par le prix des parkings en ville (de l’ordre de 30NOK/h) et de certains parkings au départ des sentiers de randonnées (150NOK au départ du Gaustatopen, 250NOK au départ de Preikestolen). On a parfois vu des petites routes demandant une contribution (volontaire) pour leur entretien. Quand on connait la richesse du pays, je trouve ça un peu gonflé quand même…
  • Les horaires : j’imagine que c’est super pour la qualité de vie des norvégiens qui travaillent, mais en tant que voyageurs, nous avons eu du mal à nous habituer aux horaires très restreints des activités et musées. Souvent entre 10h et 16h en pleine saison, on passe à 11h-15h dès la mi-aout et nous avons même vu un truc dans le nord n’ouvrant que quelques jours entre 11h et 14h ! Même à Oslo, dernière entrée à 16h pour le musée des bateaux vikings en pleine saison je trouve ça un peu tôt, d’autant qu’à cette époque les journées sont très longues ! Et quand ça ouvre entre 11h et 15h… c’est un peu compliqué pour organiser le déjeuner : on déjeune avant ? après ?? Bref, ça nous a fait pester quelques fois, en bons français râleurs que nous sommes 😉
  • Les sentiers pas tracés ou pas faciles : D’une manière générale, les sentiers de randonnées ne sont pas toujours très bien indiqués, et quand je dis « sentier », bien souvent ce ne sont pas des sentiers balisés mais des passages dans des pierriers, sur des arrêtes rocheuses, sur des rochers instables. Nous n’avons pas de bonnes chaussures de randos mais ça aurait été appréciable. Quant à la boue, il faut se faire une raison, elle est omniprésente dans les randos norvégiennes !
  • Le Norskfolkmuseum à Olso et le Magic Ice bar à Svaeger : voir 1ère partie de l’article.
8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan
8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan
8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan
8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan

Les petits trucs qu’on a remarqués

  • Bienvenue à Teslaland ! Impressionnant le nombre de voitures électriques dans le sud du pays surtout, en particulier des Teslas à plus de 100 000€ !
  • Mais où sont-ils ? La Norvège nous laisse une sensation bizarre : il n’y a personne ! Je ne parle pas des villes, évidemment, mais quand on passe dans les villages on ne voit personne, les cabines rouges au bord des fjords sont toutes vides, les jardins des maisons sont vides, tout comme les tobogans et trampolines devant lesquels on passe. Comme si les norvégiens avaient plusieurs maisons ? En tout cas ça ne rend pas le pays très « dynamique »…
  • Le plastique et les emballages individuels : comme au Danemark, nous avons été surpris de la pauvreté du rayon fruits et légumes dans les magasins, et surtout des nombreux emballages individuels en plastique : 1 poivron, 1 concombre, 1 chou-fleur… les pommes en sachet sont moins chères que les pommes en vrac, pas de carottes en vrac… néanmoins, nous n’avons pas vu un seul sac nie emballage par terre, ce n’est donc pas un sujet chez eux !
  • Les campings norvégiens ne nous ont pas du tout donné envie : certes ils sont souvent dans des lieux sympas, mais ce sont souvent de simples terrains avec de petits emplacements serrés les uns contre les autres. A noter que les norvégiens semblent préférer la caravane au camping-car. Et dans les campings, ils collent les caravanes à de petits bungalows, les uns à côté des autres.
  • Pas ici la monnaie ! Inutile de retirer de l’argent liquide en Norvège, tout est payable par carte, ou bien par mobile (mais il faut un numéro norvégien). Nous avons retiré l’équivalent d’une centaine d’euros au début de notre séjour, et avons dû nous forcer 2 mois plus tard à les utiliser avant de quitter le pays. Seul moment où ça a été utile : pour acheter des framboises au bord de la route et laisser l’appoint dans une boite.
8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan
8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan
8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan
8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan
8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan
8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan

Infos pratiques pour circuler en camping-car

  • Point d’entrée : Nous sommes arrivés en Ferry depuis le Danemark, dans la petite ville de Larvik. On a payé 350€ la traversée, cher mais c’était la ré-ouverture de la Norvège aux visiteurs et les prix ont flambé. Sinon RAS. Aucun contrôle de passeport. Interdiction de rester dans le camping-car pendant la traversée.
  • Point de sortie : Kautokeino, tout au nord. Nous avons franchi la frontière pour entrer en Finlande, puis en Suède 100km plus loin. Aucun contrôle entre la Finlande et la Suède, contrôle des passeports pour entrer en Finlande, et questions liées à notre destination (lors de notre passage, les voyageurs en provenance de Norvège ne sont pas autorisés à faire du tourisme en Finlande, nous avons été autorisés à transiter).
  • Importation temporaire : RAS, personne n’a jamais demandé à voir les papiers du véhicule.
  • Monnaie : La couronne norvégienne, NOK. 1€ = 10,50NOK (variation de la monnaie entre 10,40 et 10,70 NOK pour 1 euro sur les 2 mois)
  • Routes : belles la plupart du temps mais très étroites avec des accotements pour pouvoir se croiser. Dans le nord, déformation fréquente des routes liée au permafrost (sol qui gèle et dégèle). Dans la partie centrale du pays, beaucoup de (magnifiques) routes de montagne qui grimpent raides ! Attention à bien utiliser le frein moteur dans les descentes !
  • Bivouacs : A la fois facile et pas si simple. Facile car on peut s’arrêter à peu près partout le camping étant largement autorisé et répandu (néanmoins dans le sud pas mal de panneaux « no camping » semblent faire leur apparition). Facile aussi car le moindre kilomètre carré de la Norvège semble être couvert par l’appli Park4Night, ce qui permet de choisir un spot en regardant des photos et les commentaires de précédents voyageurs. Mais pas si simple car justement tous les spots sont repérés, et on est rarement seuls, même en 2020 année Covid alors je ne préfère même pas y penser en saison « normale » ! Pas si simple non plus car beaucoup de bivouacs sont en bordure de route, avec certes une jolie vue mais ça n’est pas trop notre truc. Mais il y a peu de « petites routes » en Norvège qui pourrait permettre de s’enfoncer dans une forêt, au bord d’une rivière ou de trouver un petit village tranquille. Au final, nous avons fait quelques bivouacs vraiment magnifiques, mais pas autant que j’espérais. Et pour l’anecdote, alors que nous sommes en Suède depuis moins de 10 jours, nous trouvons ici des bivouacs beaucoup plus beaux, isolés, en pleine nature.
  • Sécurité : Evidemment RAS, on parle de la Norvège où on achète des fruits au bord de la route en laissant de l’argent dans une boite non fermée... Autant vous dire qu’on a pris de mauvaises habitudes qu’il va falloir qu’on perde ! (ne pas fermer le véhicule, laisser du matos électronique visible…)
  • Internet : La Norvège est incluse sans surcoût (appels, SMS et data) dans nos abonnements français.
  • Eau et vidanges : Très facile, il y a beaucoup d’aires de service avec des robinets. Gratuit.
  • Carburant : Pas donné ! Très différent d’une région à l’autre, et d’une marque à l’autre. Et surtout on n’a rien compris aux prix qui peuvent changer en moins d’une minute ! Par exemple on a repéré une station avec du gasoil à 11,89NOK, mais on a préféré attendre le lendemain car on repassait au même endroit et on espérait faire le plein à un prix intéressant. Problème, le lendemain le prix est passé à 14,56 ! Une fois à la pompe même ça nous est arrivé : affiché 14,10, lorsque Renaud s’est saisi du pistolet il est passé à 14,90 ! On a bien essayé de comprendre si les « promos » étaient plutôt le matin ou l’aprem, en semaine ou le week-end, mais on n’a pas vu de logique. Toujours est-il qu’on a vu des prix entre 11,30 et 15,96NOK, plus cher dans le nord de manière générale que dans le sud. En moyenne on a a dû l’avoir autour de 13,50NOK (en mettant 200NOK quand il était cher, espérant qu’il le soit moins à la pompe suivante…). A noter qu’on a une conduite qui brûle vite du carburant en Norvège : beaucoup de routes de montagne dans la 1ère partie, et des routes étroites qui obligent sans cesse à ralentir/accélérer.
  • Gaz : Nous avons rempli deux fois nos bouteilles pour 290 NOK les 13kg. A Lom et à Tromso, points GPS sur Park4night.
  • Assurance : nous sommes couverts par la carte verte.
  • Courses : On n’est plus en Ouganda où les courses étaient si bon marché ! Nous avons limité les ravitaillements au minimum : lait, pain tranché, beurre, jambon, fromage sans goût en bloc de 1kg, pommes, pommes de terre, œufs. On a vite oublié la viande et les légumes qui font vite grimper la note (compter 4 à 5 € le kg de tomates Roma industrielles, 4 € pour une petite tête de brocolis ou chou-fleur, et on se souviendra longtemps des 2 baguettes achetées dans une boulangerie à Oslo à 4,30€ l’une !!). Côté spécialité, on a acheté du fromage « caramélisé », quelques tubes de kaviar (sorte d’œufs de lompe en tube) et des pâtes à tartiner au fromage « goût pizza » et « goût bacon ». Seul écart : 500g de saumon fumé dans un fumoir artisanal à Bud, un régal !
  • Autopass : Pour le paiement des routes et ponts à péage, il y a en Norvège un système d’Autopass, sorte de télépéage local. En tant qu’étranger, il faut s’enregistrer au préalable et on reçoit la facture plusieurs mois après. Ça évidemment on s’en est rendus compte une fois en route quand on a constaté qu’on ne payait aucun péage et que j’ai tapé « péage autoroute » sur google. Quand on n’est pas enregistré, les autorités doivent faire des recherches pour retrouver le propriétaire du véhicule (les plaques sont flashées à chaque passage). On a compris qu’elles le faisaient rarement et avouons-le, nous sommes joueurs 😉 Ce que nous ne savions pas, c’est que cette année, pour limiter les contacts à cause du COVID, ils ont ajouté le paiement de nombreux ferries, y compris celui pour rejoindre les Lofoten ! Et impossible de savoir le tarif, car « normalement » il y a un tarif par véhicule incluant le conducteur, et les passagers paient également. Or là, la plaque est scannée et… that’s it ! On s’est retrouvés un peu bête au premier passage. Alors qu’on pensait avoir une gentille ardoise d’une cinquantaine d’euros, on se retrouve avec une dette qu’on estime à environ 500 ! Du coup, je vois mal les autorités ne PAS nous rechercher, on espère simplement qu’ils ne nous mettront pas d’amende en sus. De toute façon, ce qui est fait est fait et comme on dit : « c’est le jeu ma bonne Lucette ! ».
8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan
8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan
8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan
8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan

Et voici le recap de notre itinéraire :

8 semaines en Norvège en camping-car : notre bilan

Liste de nos activités avec enfants en Norvège : comme nous avons pas mal hésité sur les activités à faire ou à ne pas faire, on s'est dit qu'on pouvait vous donner notre avis sur celles qu’on a faites ;)

  • Le planétarium de Tromso (300 NOK) - ♡♡♡♡ (des dizaines d’expériences scientifiques sous forme de jeux et un magnifique film sur les aurores boréales, on y passe facilement 2 heures !)
  • Le Magic Ice Bar à Svolvaer (625 NOK) - ♡♡ selon les parents, ♡♡♡♡ selon les enfants. Activité préférée des enfants en Norvège, de notre côté nous avons trouvé cela cher pour pas grand-chose finalement : quelques sculptures de glace dans un hangar/chambre froide et un tout petit verre inclus dans le prix. Mais ça reste une expérience originale quand même !
  •  Le bateau pour rejoindre le glacier Svartisen (400 NOK) - ♡♡♡ (pas donné, mais très jolie et facile randonnée pour rejoindre le glacier, on a trouvé que ça valait le coup de payer le bateau)
  • Le Kilmapark (790 NOK) - ♡♡♡ (environnement magnifique, super guide qui nous a donné beaucoup d’infos, mais le tunnel de glace en lui-même ne casse pas 3 pattes à un canard…)
  • Le musée d’Alta (330 NOK) - ♡♡♡♡ (appli audioguide bien faite, joli parcours aménagé pour voir les peintures et musée à l’intérieur petit mais didactique)
  • Le musée de la Hanse à Bergen (260 NOK) - (erreur de touriste : on n’a visité qu’une toute petite partie de ce qu’on aurait pu avec le ticket d’entrée on a donc trouvé ça très cher pour 2 maisons de commerçants, au demeurant très belles)
  • Le musée du pétrole à Stavanger (375 NOK) - ♡♡♡♡ (étonnant et très intéressant, même pour les enfants)
  • L’Eglise d’Heddal (190 NOK) - ♡♡ (visite guidée d’une vingtaine de minutes incluse, mais un peu cher quand même pour une église. Pour les petits budgets, la voir de l’extérieur peut être suffisant ! En revanche ne pas la rater car elle est vraiment belle)
  • Le musée des bateaux vikings d’Oslo (240 NOK) - ♡♡♡♡ (pas très grand, centré sur 3 bateaux, mais avec l’appli audioguide c’est un musée vraiment intéressant)
  • Le Nordsfolkmuseum d’Oslo (320 NOK) - (alors oui c’est sympa de voir toutes les maisons, mais on a trouvé que c’était un peu « mort » comme reconstitution de village. C’est un musée que j’aurais pris plaisir à voir en fin de voyage, je pense, pour mieux situer les différentes régions et l’influence de l’environnement local sur les différents habitats)
  • Le musée de la chasse à la baleine de Sandefjord (250 NOK) - ♡♡♡ (un peu « partial » mais beau musée)

Publié dans Norvège, infos pratiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

PRIVE FREDERIC 20/10/2020 11:51

Très bonne description de votre trip. Merci. Nous y allons en 2021 si rien ne s'y oppose...
Une question technique : vous mentionnez qu'il est possible de recharger les bouteilles de gaz. Est-il donc possible de recharger les bouteilles de gaz de 13kg achetées en France ou bien faut-il réaliser une adaptation de l'installation du cc aux bouteilles norvégiennes?

Maryline 20/10/2020 12:01

Bonjour, nous n'avons pas d'installation particulière, ce sont bien nos bouteilles françaises que nous avons pu recharger. Attention à l'âge de la bouteille en revanche, des amis ont du acheter une bouteille norvégienne (avec adaptateur ) car leur bouteille était trop vieille pour être remplie en Norvège (la date doit être visible sur la bouteille).

Isabelle Thery 06/10/2020 18:04

Super article qui devrait nous servir l an prochain si tout va bien. Merci pour le partage et le voyage ????

Maryline 06/10/2020 18:20

Merci de vos encouragements !

Dubois jioe 03/10/2020 09:32

Un grand merci vous m avez fait voyager je viens d avoir un camping car en plus on est motard j adorais me lancer dans une aventure pareil en norvege .je qais ce qui m attend maintenant grace a vous encore merci pour la langue cest quoi? Langlais? Merci pour les photos bonne contuniation

Maryline 04/10/2020 18:31

Merci de vos encouragements ! Oui ils sont tous bilingues en anglais. beaucoup d'infos sont en allemand également dans les lieux touristiques (peu en français)

Martine et Bruno 02/10/2020 18:43

Bonjour les aventuriers,
Merci pour ce beau partage d'informations, de souvenirs et de toutes ces précisions qui certainement nous aideront à préparer notre futur voyage en Norvège. Dans l'immédiat pas encore de date de fixée. Un grand merci à vous. N'oubliez pas lors de votre prochain voyage de continuer à nous faire partager vos expériences très intéressantes.

Maryline 02/10/2020 19:25

Merci pour votre retour ! Sur tous nos voyages nous faisons des articles "bilans" sur ce format. Mais souvent sur des destinations plus éloignées ;) vous les trouverez dans la rubrique infos pratiques, et sur la rubrique infos pratiques de notre précédent blog (18 mois en asie) egalement untouracinq.over-blog.com.
Bonne préparation de voyage !

Francis 02/10/2020 17:26

Votre reportage de voyage est super. Bravo !
De notre côté nous sommes toujours en Suède avec une tentative d'incurtion en Norvège mais en vain.
Nous profitons de la Suède qui nous révèle ses trésors cachés....
Pour le péage en Norvège nous n' avons jamais rien payé depuis 8 années que nous y allons 2 fois par an.
Pour les contacts avec les norvégiens c'est assez rustre, alors que leur voisin suédois c' est bien différent..
Nous avons été contrôlé une seul fois pour l'alcool mais la police est invisible.
Quels sont vos projets ?
Francis. ottafr.live

Dussart 02/10/2020 14:15

Vous êtes des vrais aventuriers, vous avez juste troqué la caravelle de Christophe Colomb contre une maison à roulettes.
Merci pour tout, votre voyage est digne d'un film autobiographique !! ????

Maryline 02/10/2020 15:30

Ah ah, merci pour le compliment, mais je crois qu'internet m'aurait quand même manqué à l'époque de Christophe Colomb... ça rend les voyages toujours passionnants, mais peu moins aventureux ;)

Gaillard 02/10/2020 09:35

super article plein de renseignements utiles. Pour le gaz, vous étiez en propane? Merci

Maryline 02/10/2020 11:59

Merci pour vos encouragements
! Oui, nous sommes avec 2 bouteilles de 13kg de propane. On a rempli 2 fois sans problème grâce à des points park4night

Myriam 01/10/2020 18:13

Merci pour ce beau partage. J'y suis allée en 1973 et 1975, puis j'y suis revenue pour 2 mois en 2017 avec mon petit van VW. Soucieuse de rencontrer des Norvégiens, je me suis inscrite pour du woofing, ce qui m'a permis de passer 18 jours dans une famille en partageant leur vie. Le woofing, c'est loger dans une famille (logé nourri) - souvent des agriculteurs bio - en contrepartie de quelques heures de travail. J'avais 69 ans, et bien sûr à mon âge, on m'a confié des tâches moins physiques. J'ai été magnifiquement bien reçue. J'ai super bien mangé, et... progressé en anglais!

Maryline 01/10/2020 18:52

Ah ça a du être une super expérience ! C'est vrai que le woofing peut-être une bonne idée pour rencontrer des locaux. Apres, avec 3 enfants je ne sais pas trop comment ça peut marcher, mais pourquoi pas ? Merci de l'idée !

Hélène Blin 01/10/2020 17:38

Nous sommes tombés amoureux de la Norvège en 2 semaines ( sept 2019) et la description de votre voyage nous donne plus encore l'envie d'y retourner. Merci pour toutes ces précisions :)
Hélène

Maryline 01/10/2020 17:42

Ah je comprends tout à fait, difficile de résister à ce petit bijou de pays !

Denaudin 01/10/2020 17:07

Très bon reportage. Nous comptons nous y rendre au printemps. Vraiment vous avez tout détaillé. Merci beaucoup.

Maryline 01/10/2020 17:20

Je suis contente que ça puisse aider !

michèle et pascal 01/10/2020 14:03

merci pour le partage

Patrick 01/10/2020 09:00

Grand merci , votre narration très complète m'a fait revivre le voyage à vélo Cap Nord-Bergen, que j'ai fait il y a 4 ans. Fantastiques paysages, 3000 kms d'émerveillement permanent. Même à vélo, les contacts avec les Norvégiens sont difficiles si l'on ne prend pas l'initiative d'aller vers eux... Bons futurs trips !

Maryline 01/10/2020 10:25

Wouaouh à vélo ça doit être grandiose ! Mais un peu trop humide pour moi ;) c'est vrai que nous n'avons peut-être pas assez essayé de déclencher les rencontres...

Yvala 30/09/2020 20:51

Bonjour
Merci pour le récit et les magnifiques photos, cela nous a rappelé de beaux souvenirs, nous avons fait une partie de votre circuit en 2011 et cela nous avait tellement enchantés que nous sommes retournés en 2018. Nous avons créer un site avec les voyages que nous avons fait avec tout les renseignements pratiques : www.blogdeyves.fR
Bonne continuation

Florence 30/09/2020 20:04

WAHOU!
Merci de nous partager votre beau voyage ????
J'ai eu la chance de vivre le même genre d'expérience il y a quelques années avec ma famille... Et voilà que vous me donnez envie d'y retourner !

Maryline 30/09/2020 20:59

Merci, joli périple ! Nous ne.devrions pas voir la Finlande, il nous faudra revenir ;) bonne découverte du sud alors !

Maryline 30/09/2020 20:59

Ah ah, c'est (un peu) pour ça que j'écris ;)

Gilda 30/09/2020 20:32

Très beau compte rendu ! Nous l’avions fait l’année dernière juin juillet et mi août par la Suède, Finlande Cap Nord on est redescendu le long de la côte et il nous reste à faire le sud en 2021. Bravo pour votre reportage vos ressentis rejoignent les nôtres.

Prigent gilles 30/09/2020 19:41

Superbe reportage sur cette merveilleuse destination je devaiis y retourner helas maudit covid ! Merci a vous pour ce partage et ces tres belles photos

Maryline 30/09/2020 20:58

Mais non justement il fallait venir c'etait la bonne année ;) j'espère que ce n'est que partie remise !

Sylvie et Jc 30/09/2020 18:39

Bonjour,
Nous y etions l'an dernier et votre article reflète bien ce que nous y avons vécus... A la seule différence que nous avons réussi à avoir une longue conversation avec un couple de Norvégiens... Mais ça ne s'est jamais reproduit !
Bonne continuation.

Maryline 30/09/2020 20:57

Oh nous avons discuté quand même avec quelques pêcheurs, mais pas de grande rencontre amicale comme on a pu en faire sur d'autres continents.

Picot 30/09/2020 16:02

Très complet, très intéressant. Notre prochaine destination. Aviez-vous réservé les ferrys en avance ?
Merci beaucoup

Maryline 30/09/2020 16:07

Merci ! Uniquement le ferry depuis le danemark, les autres non. Mais il y a particulièrement peu de monde cette année à cause du covid, je crois qu'il vaut mieux en réserver certains en période normale (notamment celui des lofoten)

Amilo 30/09/2020 14:13

Bravo
Un magnifique reportage photos détails merci beaucoup de courage
Nous avons fait ma femme et moi en ecosse ,pas le même voyage
Nous sommes comme vous de regretter le manque de contacts humains, nous aurions étés heureux de profiter éventuellement de pub ,de concerts surtout que nous les recevons au festival interceltic de Lorient etc...bref
Voilà merci et bon vent à toute petite famille bravo encore

Calvignac solange 30/09/2020 13:46

Nous avons fait les cotes de Bergen a Kirkenes avec l expres cotier une merveilleuse croisiere et une envie d y revenir en CC merci pour votre récit et bravo a vous et a vos enfants

Maryline 30/09/2020 13:48

Ah oui en bateau ça doit être incroyable ! Mais pas de navigation cet été à cause du covid, ce qui nous a arrangé car moins de monde a Geiranger notamment ;)

Robert 30/09/2020 13:33

Donne moi ton blog.
Merci

Maryline 30/09/2020 13:47

Je ne suis pas sûre de comprendre, vous êtes déjà sur mon blog untouracinq.com

Marie 30/09/2020 13:26

Bonjour et merci pour votre récit il donne envie d'y aller mais je suis seule maintenant mon compagnon étant décédé.. Je continue de voyager avec le CC et nos 3 chiens pensez vous qu'au niveau sécurité cela peut se faire..

Maryline 30/09/2020 13:45

Niveau sécurité en Norvège ? Aucun problème, c'est un pays où il y a très peu de délinquance, de vols etc. Vous pouvez y aller en toute sécurité !

MARIE CHRISTINE JOLIVET 30/09/2020 13:18

Quel superbe voyage
Merci pour tout vos conseils on a l'impression d'être avec vous tellement vos explications sont vivantes
Ça donne vraiment envie d'y allerl
Merci encore

Maryline 30/09/2020 13:45

Merci, c'est gentil !

Dapui jean pierre 30/09/2020 13:06

Absolument d'accord , nous sommes montés le plus rapidement possible par l'Allemagne, Finlande, Cap Nord et descendre en savourant ce merveilleux pays .En 5 semaines 3 fois seulement en camping, de quoi vidanger sans problème, idem pour le bivouacs. Très peu de chauffage (1 bouteille de. Propane 13 kgs) . Nous avons évité le sud trop touristique et à partir de Bergen nous sommes rentrés directement. Ma femme rêve d'y retourner. Certains tunnel payants, au moins 10 fois le ferry. Fait du 16 juin au 18 juillet 2011, 11000 kms , 4000 € tout compris dont plus de 4 semaines sans voir le soleil se coucher .Plus de 20 ans de cc à travers de l'Europe notre plus beau voyage .
J'avais déjà fait ce voyage avec un copain en 1971 sous la tente en Renault 8 , c'était une aventure . Voyage certe très coûteux mais inoubliable

Maryline 30/09/2020 13:11

Merci pour votre commentaire. En tente ça doit être super aussi, mais un peu trop humide pour moi ! C'est vrai que le sud est plus touristique, mais c'est aussi une magnifique région !

Sergis 30/09/2020 12:50

Superbe compte rendu qui donne envie d'y aller, et là on sait à quoi s'attendre. Merci beaucoup , car déjà, après lecture, on a la sensation d'avoir était le 6 ème de la famille ????

Maryline 30/09/2020 13:10

Ah ah, le 7ème alors car le 6eme membre de la famille c'est notre maison sur roue ;)

stephane 30/09/2020 11:39

bonjour,
je voisbque vous avez rempli les bouteilles de gaz... vous avez du gpl ? ou rempli des bouteilles classiques ?

Maryline 30/09/2020 12:11

Nous avons des bouteilles de 13kg classiques remplies au propane
Si vous avez du gpl le site mylpg.eu répertorie les stations de remplissage.

Phylou 30/09/2020 09:41

superbe article bien détaillé qui donne envie
Bonne continuation

Evasion2m 29/09/2020 23:44

Merci pour toutes ces informations detaillees et tres interessantes
Une prochaine destination, les photos donnent envie

Descotes 29/09/2020 21:43

Merci pour ce partage
Magnifique reportage tout en détail auquel J ai pris beaucoup de plaisir à lire
Bonne continuation à toute la petite famille

Maryline 29/09/2020 22:14

Merci de vos encouragements !

Anne 29/09/2020 21:39

Merci pour ce compte rendu sobre et efficace. J apprécie particulièrement toutes les infos pratiques mais aussi que vous n adoptez pas le ton dithyrambique de certains qui s extasient dès qu'ils sont à l étranger ???? Votre regard semble objectif ; il n en est que plus précieux

Maryline 29/09/2020 22:14

Oh c'est sympa ! Meme en voyage tout n'est pas forcément génial ;) mais côté paysages la Norvège place quand même la barre sacrément haut !

Xav 29/09/2020 21:15

Bon, j'ai pas beaucoup commenté les articles mais les ai tous lu avec attention.
Des photos toutes plus belles les une que les autres.
Woahh

Maryline 29/09/2020 22:11

Ah c sympa de continuer à nous suivre. On sait jamais, ça pourrait vous donner des idées ;)

Bil 29/09/2020 20:43

Magnifique quelles superbes photos et résumé tres complet de votre périple..
Merci pour ce partage qui nous aidera à faire le nôtre deux ans que nous reportons ce voyage pour des raisons familliakes .
Bonne continuation à toute la petite famille..

Maryline 29/09/2020 22:07

Ah j'espère que vous pourrez le faire dans 2 ans alors !

Beaudry 29/09/2020 20:37

Merci pour ce compte rendu très complet F. BeaudrY

Maryline 29/09/2020 22:06

Avec plaisir ;)

Clement Elisabeth 29/09/2020 20:35

Passionnant...merci

Maryline 29/09/2020 22:06

Merci pour vos encouragements !

creusoise 29/09/2020 20:08

et bien ! quel compte-rendu complet !
cela aidera bien des futurs voyageurs !
ici l'automne est arrivé: il y a encore 10 jours on avait plus de 30 l'après- midi ; ces jours-ci on en a perdu au moins la moitié !
bonne continuation !

Maryline 29/09/2020 22:06

Merci ! Ici l'automne est en train de nous quitter... déjà !!