Rizières, forêt et alcool... Vous avez dit Iran ?

Publié le par Mary

Mardi (5 mai), nous terminons la traversée du désert et en quelques kilomètres, le paysage change complètement. Nous nous retrouvons entourés de rizières et de champs de blé ! Après le sable, la terre et la poussière, ça fait du bien toute cette verdure ;) nous nous arrêtons pour la nuit à Gonbad-E Kavus, au pied d'une tour vieille de plus de 1000 ans, l'un des rares vestiges de l'occupation de la perse par les arabes. Accessoirement, nous sommes également à côté d'un parc avec pleins de jeux, au grand bonheur des enfants.

Le soir, alors que nous nous apprêtons à chercher un petit resto pour diner, nous sommes embarqués par une "mama" iranienne, Fatimeh, qui ne nous laisse pas d'autre choix que d'aller diner chez elle. Peu à peu nous rejoignent son mari, Hamit, leader d'un groupe de musique traditionnelle turkmène, les voisins et leurs deux filles de 28 ans avec le boyfriend de l'une. Les jeunes parlent bien anglais, on passe une très bonne soirée, du moins jusqu'à ce que Martin ne vomisse copieusement sur le beau tapis du salon... Oups ! Nos hôtes (le boyfriend est médecin) poussent la gentillesse jusqu'à aller nous chercher des médicaments pour le petit, à 23h, puis à nous ramener en voiture au camping-car.

Le lendemain, nous apercevons une affiche pour un festival de beauté de chevaux turkmènes, à quelques kilomètres de Gonbad. L'occasion pour nous de faire une petite balade au milieu des prairies et de prendre quelques photos de chevaux et de spectateurs ;-)
Puis nous filons vers le parc Golestan, cette fois-ci c'est une forêt dense que nous traversons. Incroyable ces changements de paysages dans le nord du pays ! Par contre on a du se planter quelquepart car on ne trouve pas l'entrée du parc national, on se retrouve coincés sur une grande route le traversant, sans possibilité de prendre des petits chemins pour nous enfoncer dans la foret. Dommage ! La nuit tombe, nous nous arrêtons sur une aire de pique-nique, entourés de sangliers. Ici ils sont tranquilles, les gens les nourrissent ! Quand je pense aux bons civets ou pâtés qu'on pourrait en faire...

Jeudi, nous trainons le matin, Renaud installe des ventilateurs au-dessus des couchettes des enfant qui eux jouent tous seuls dehors. Leur jeu du jour ? Ramasser toutes les vieilles chaussures abandonnées sur l'aire et les aligner devant le camping-car. "Regarde maman, on pourrait ouvrir un magasin de chaussures!". C'est vrai qu'ils en trouvent beaucoup ! Et même une culotte de grand-mère... Gėnial...

Le soir, nous dormons à Bojnurd, dans le parc Baba Aman conseillé par un local. C'est un parc typiquement iranien, avec des emplacements pour pique-niquer tous les 5 mètres. Les iraniens sont les champions du pique-nique, ils déplacent leur maison pour l'occasion (notamment la grosse machine à thé). Ce soir, nous voyons une famille descendre un tronc d'arbre de leur pickup pour faire du feu !! A peine garés, ça ne loupe pas nous sommes invités par le groupe de jeunes le plus proche. Et pour la première fois depuis près d'un mois, nous buvons de l'alcool ! L'alcool est interdit en Iran, mais on peut en trouver facilement au marché noir. Là il s'agit d'alcools maison, un tord boyau et un vin rouge pas trop mauvais. Renaud s'enquille verres sur verres (des shots) au rythme des "salamati" (tchin tchin en farsi). Les jeunes ne semblent pas plus inquiets que ça lorsqu'une voiture de police passe à coté de nous... A minuit, nous prenons congė mais le parc reste animé un long moment (c'est la veille du week-end ici). Aujourd'hui (vendredi 8) sera notre dernière journée en Iran. Nous allons rejoindre Badjiran, la ville frontière avec le Turkmenistan, dans lequel nous essaierons d'entrer tôt demain matin. Nous n'avons que 5 jours pour traverser le pays, ça va être un peu speed !

La tour Gonbad-E Gavus et Eliott et Louise parés de coiffes traditionnelles turkmènes
La tour Gonbad-E Gavus et Eliott et Louise parés de coiffes traditionnelles turkmènes

La tour Gonbad-E Gavus et Eliott et Louise parés de coiffes traditionnelles turkmènes

Rizières, forêt et alcool... Vous avez dit Iran ?
Rizières, forêt et alcool... Vous avez dit Iran ?
Pique-nique nocturne... Et alcoolisé !

Pique-nique nocturne... Et alcoolisé !

Publié dans iran

Commenter cet article

mimie 10/05/2015 09:37

Mais c'est quoi cette peruque de Eliott????? :)
Louise est magnifique!!! Une vraie petite princesse!! Elle peut concurrencer la reine des neiges!! ;)

Mary 18/05/2015 09:16

C une perruque traditinnelle turkmene... Tu oses critiquer le folklore local ? ;-)

mimie 09/05/2015 23:20

Coucou!!! Je suis d'accord avec Elsa!!! Je suis en manque de photos!!!!!!! ;) bon ok... On exagere... Mais on prend gout à voyager avec vous!!! D'ailleurs vous serez où en fevrier??? Je vous ai envoyé un sms il y a quelques semaines mais vous n'avez pas dû le recevoir...
Vous me manquez!!! Les petits aussi!!
Gros bisous

Mary 10/05/2015 07:10

Ah non ça me dit rien ton sms ! En janvier on sera au cambodge avec les parents donc en fevrier on devrait etre en thailande, plutot plages du sud car ensuite on va vers la malaisie. Mais c pas encore calé car on ne sait pas encore quand on quitte la malaisie (et donc quand on y entre !). Pour les photos, c?était compliqué en iran, on essaiera d'en mettre davantage en ouzbekistan... Gros bisous ma mimouille !

Pat 08/05/2015 22:39

Hello untouracinq !
On a du mal à vous suivre... Déjà à la frontière Türkmène ! On a comme l'impression que le cc s'est lui aussi soudainement mis à l'alcool et que ça lui donne des ailes !
Bon courage pour la traversée du Turkménistan, je pense que ça va devenir de plus en plus compliqué pour avoir de vos nouvelles et donc quelques photos.
Bonne route à tous les cinq et à très bientôt.

anne marie 08/05/2015 21:38

toujours autant palpitant! je suis etonnée de l'accueil chaleureux et des invitations surprises, c'est super! les enfants se sont bien habitués...........bonne continuation

Mary 10/05/2015 07:15

Coucou ! Oui l'hospitalité des iraniens est incroyable. Maintenant il va falloir qu'on se fasse à la culture russe, un peu plus "rude". Mais il parait qu'une fois la glace brisée, les contacts sont aussi très chaleureux...

elsa 08/05/2015 16:24

J'adore tout vos récits ^^ Mais je trouve très dommage qu'il n'y est pas beaucoup de photos, par exemple j'aurais bien aimé voir les chaussures ramené devant le camping car lol !
Je continue à vous suivre, profitez en bien :)

Accolade 08/05/2015 15:12

Il fait chaud là-bas ?

Mary 10/05/2015 07:17

Nous avons eu un peu chaud à Kashan et à Yazd (38° environ). Quand nous etins dans le desert le ciel était légèrement voilé donc ça allait. Et dans le nord on a ressorti les pulls ! Avril mai c'est l'époque idéale pour visiter l'iran, en été il doit faire vraiment très très chaud !