Achgabat, capitale surréaliste

Publié le par Mary

6 heures, c'est le temps qu'il nous a fallu pour passer la frontière entre l'Iran et le Turkmenistan ce matin. Les formalités sont plutôt rapides coté iranien, par contre elles trainent en longueur côté turkmène, surtout pour le camping-car. Nous avons droit à une fouille minutieuse de l'intérieur de la cellule, ils recherchent apparemment de la morphine ou de la codéine dans nos médicaments, interrogent Renaud sur son antenne wi-fi, me demandent avec insistance si nous portons des armes... Au passage, nous nous délestons de 127$ (22 pour nous et 105 pour le véhicule : désinfection, assurance...)

Mais le plus long, c'est lorsqu'ils nous emmènent passer le camion aux rayons X, à 45km du poste frontière ! N'importe quoi ! D'autant que lorsque nous arrivons enfin devant le portique (après avoir tenté de fausser compagnie à notre "guide" mais sans succès puisqu'il nous a rattrapés), il n'y a personne car le 9 mai est férié ici... Nous devons attendre encore 45 mn qu'un type nous fasse entrer (nous en profitons pour déjeuner). Depuis le poste frontière, nous sommes en compagnie de Monique, une française et de Luis, un péruvien qui voyagent à vélo. Pour ne pas qu'ils paient (cher) le taxi imposé pour franchir les 20km de zone militaire après la douane nous leur avons proposé de les conduire. Manque de bol pour eux les policiers refusent qu'ils descendent une fois sortis de la zone et ils sont obligés de nous accompagner aux rayons X !

Lorsqu'enfin nous sommes libérés de notre charmant cerbère, nous pouvons enfin découvrir, les yeux ronds, la capitale du Turkménistan : Achgabat.

Déjà à la douane nous avons réalisé que nous changions vraiment de pays : la physionomie des gens est très différente ici, beaucoup sont "typés" asiatiques, un peu comme on s'imagine les mongols. Les Peugeot 405 poussiéreuses ont laissé la place à de rutilantes Toyota. Les routes sont propres, rien de dépasse.
Mais une fois dans la ville, c'est un vrai spectacle qui défile sous nos yeux ! Des présidents complètement mégalos et l'argent du pétrole et du gaz ont fait de cette ville un étrange mélange de Las Vegas et de Disney : d'immenses avenues bordées de bâtiments/monuments en marbre blanc, des fontaines dorées, des statues... Et visiblement la "modernisation" de la ville n'est pas prête de s'achever puisqu'ils sont en train de construire un immense stade, ce qui ressemble à un métro aerien...

Mais ce qui surprend surtout, c'est le vide : nous sommes quasiment les seuls sur les avenues 2x3 voies, il n'y a personne sur les trottoirs, personne dans la rue... Les rares personnes que nous croisons sont des policiers (il y en a à tous les croisements et devant tous les bâtiments ) et des brigades de dames en train de balayer les routes et nettoyer les réverbères... c'est glauque comme atmosphère ! A moins que ce ne soit lié au jour de fête nationale ?

Toujours est-il qu'après avoir un peu galéré pour trouver du gasoil (apparemment ils tournent essentiellement à l'essence. Mais à 0,25€/L, on veut bien faire quelques bornes pour le trouver ;-)), nous nous installons sur le parking du plus bel hôtel de la ville. Un 5 étoiles, rien que ça ! Cela nous permet surtout de nous connecter à internet pour publier cet article et nous renseigner sur les 3 ou 4 jours à venir : nous allons traverser le désert de Karakoum, le désert le plus chaud d'Asie Centrale, pour rejoindre l'Ouzbekistan. Au milieu, nous nous arrêterons, si tout va bien, au cratère de Darvaza. Mais pour en savoir plus, il vous faudra attendre le prochain article ;-)

Achgabat, capitale surréaliste
Achgabat, capitale surréaliste
Achgabat, capitale surréaliste

Publié dans turkmenistan

Commenter cet article

Cajunogui 12/05/2015 11:37

Salut les tour à cinq... je pense que nous n'arriverons pas à nous croiser finalement sur la route : nous rentrons seulement en Iran d'ici 3/4 jours !!! ;-)
Peut être cet été en Mongolie, sait-on jamais ?
Nous avons croisé Seb et Anna à Trabzon par contre, au milieu de nos galères mutuelles pour les visas iraniens ! Comment allez-vous faire pour vos visas de transit russe au fait ?
Bonne route dans les Stans et belles rencontres !

Philippe 10/05/2015 11:14

Hello les grands voyageurs

merci pour ces découvertes hallucinantes en plein Asie.
Maintenant Achgabat n'est plus ignoré , qui plus est plus besoin de chercher à aller à Las Vegas... si casino il y a...
bonne poursuite

Mary 18/05/2015 09:15

En même temps, c plus simple d'aller à las vegas qu'au Turkmenistan ;-) biz

Stephanie 10/05/2015 08:37

Hi guys!

I was just looking out of my window and saw your camping car out front. It caught my attention because you never see these here and then I saw it was from France and I was even more astonished :)
I'm Belgian and here for a project with a Belgian company.
Anyway, welcome in this very "special" country and I wish you a safe trip!

Mary 18/05/2015 09:17

Thanks for your message and good luck with your project in this strange country !

Pat 09/05/2015 22:35

Hello Untouracinq,
Hallucinante, cette capitale à l'architecture typique des dictatures autocratiques !!!
C'est un peu le bucarest de Nicolae Ceaușescu en plus moderne... Quelle chance pour vous de voir ça !!!
Vos photos sont incroyables, merci pour ceux qui vous suivent confortablement installés dans leur salon (comme moi) :-)
Je ne sais pas si vous nous ferez encore un bilan par pays (comme vous l'avez fait pour la Turquie), mais je me languis déjà de votre bilan sur le Turkménistan. C'est un peu comme si vous aviez passé l'ancien rideau de fer : c'est vrai que c'est glauque.
Bonne traversée de ce pays improbable, je doute que vous fassiez beaucoup de vrais rencontres, mais sait-on jamais...
Bonne traversée.

Accolade 09/05/2015 20:38

Re, J'étais à des années lumière d'imaginer ASHGABAT aussi moderne .
Vous êtes pile poil sur la route de la soie ...
Mari - Tûrkmennabat - Bukhara Samarquant
Quelle aventure ...

Accolade 09/05/2015 20:32

Bonjour, J'ai encore une question : de la codéine ????? Pourquoi cherchent t'il de la codéine ???
La question est importante car je voyage souvent avec des aspirines à la codéine pour des douleurs au dos . Alors que ce passe t'il s'ils en trouvent ??? Ils la saisissent ???
Merci d'avance

Mary 10/05/2015 07:13

Hello, alors attention, car la codéine est considérée comme de la drogue dans pas mal de pays, notamment ici ! En juillet ou aout 2014, 2 françaises ont été arrêtées en Georgie (et interdites de sortir du pays, procès etc) pour avoir une boite de dafalgan codeiné dans leur trousse à pharmacie. Il vaudrait mieux trouver un autre médoc !!

Accolade 09/05/2015 20:32

Bonjour, J'ai encore une question : de la codéine ????? Pourquoi cherchent t'il de la codéine ???
La question est importante car je voyage souvent avec des aspirines à la codéine pour des douleurs au dos . Alors que ce passe t'il s'ils en trouvent ??? Ils la saisissent ???
Merci d'avance