Un Grand Canyon en Namibie !

Publié le par Maryline

Nous savions que ces derniers jours nous réservaient encore des paysages sublimes, et nous n’avons pas été déçus ! Après avoir quitté l’océan atlantique, nous empruntons la longue route nous conduisant à l’extrême sud du pays, à la frontière avec l’Afrique du sud. Nous passons vite fait devant un monument commémorant la défaite des allemands face aux troupes sud-africaines (soutenues par les anglais) en 1915 lors de la 1ère guerre mondiale. Ici, près d’Aus ont été détenus plusieurs centaines de soldats allemands attendant de savoir quel sort leur serait réservé à l’issue des combats. Il ne reste plus rien du camp d’internement, mais nous tenons à y passer car Eliott est justement en train de faire un exposé sur l’histoire coloniale de la Namibie et c’est toujours intéressant de mêler la théorie aux témoignages historiques « en vrai ».

Un Grand Canyon en Namibie !

Nous traversons encore et toujours des paysages désertiques mais clôturés, et passons plusieurs jours sans connexion internet. Nous trouvons néanmoins des bivouacs tranquilles, généralement pas très loin de la piste principale mais les voitures sont inexistantes dès la nuit tombée. Un matin, c’est tellement calme que bien au chaud dans nos couettes nous nous réveillons à 9h30 ! Au fil des kilomètres, le paysage change peu à peu et devient plus vallonné. Nous longeons pendant un moment la rivière Orange qui sert de frontière naturelle avec l’Afrique du sud ; le cadre est magnifique, nous avons même la surprise de prendre une route passant en plein milieu d'un vignoble ! Au passage, Pépère passe la barre des 200 000 kilomètres, dont 60 000km en Asie et 40 000km en Afrique... pas si mal pour un camping-car "classique" ;)

Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !

Samedi 8 mai, nous faisons une journée pause aux sources chaudes d’Ai-Ais. Pour un modeste droit d’entrée, nous pouvons utiliser librement les installations du lodge : un petit bassin avec de l’eau sortant à 65°, une immense piscine extérieure ainsi que plusieurs bassins à l’intérieur, alimentés par la source chaude. Bon j’avoue je suis un peu déçue car je m’attendais à ce que les piscines soient un peu plus chaudes, mais nous passons une excellente journée dans un cadre très joli, après plusieurs journées consacrées à la route, aussi belle soit-elle, ça fait du bien ! Nous aurions pu dormir au camping sur place mais n’en ressentons pas vraiment le besoin, et nous trouvons un bivouac dans la nature un peu plus loin.

Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !

Le lendemain matin, nous prenons une piste encore bien poussiéreuse qui nous conduit à notre objectif : le Fish River Canyon, qui avec ses 160 kilomètres de long serait le 4ème plus grand canyon au monde ! Nous appréhendions la piste que des amis ont prise il y a quelques années et dont ils gardent un souvenir cauchemardesque à cause d’une tôle ondulée terrible menaçant de disloquer leur camping-car et leurs nerfs. Mais nous avons la chance de passer juste après la niveleuse chargée d’aplanir la piste… ouf ! Arrivés à destination, le paysage nous laisse sans voix : cette impression d’immensité, de fragilité, de puissance… tout s’entremêle dans les méandres du canyon qui s’étale sous nos pieds. Nous passons un long moment sur chacun des points de vue qui nous sont accessibles : pique-niquer puis prendre le goûter devant un tel panorama, ça n’a pas de prix ! Nous restons jusqu’à ce que le soleil disparaisse à l’horizon, puis sortons pour nous poser pour la nuit.

Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !

Ce matin, réveil à 7h ! Notre billet d’entrée au canyon étant valable 24h, nous avons envie d’en profiter encore un peu. Renaud est le seul à se lever pendant que tout le reste de la famille traîne au lit. 30 minutes plus tard le moteur s’arrête : nous sommes prêts à prendre le petit-déj avec la vue fabuleuse sur le canyon. Bon, en vrai ça caille ! Martin sort emmitouflé dans sa couette, Eliott préfère rester dedans, Louise pointe le bout de son nez quelques minutes avant de se réfugier à l’intérieur. Renaud et moi on persévère, le col de nos polaires bien remonté. C’est vraiment un pays étonnant avec une grande amplitude de températures entre le jour et la nuit. Heureusement, les rayons du soleil finissent par nous réchauffer et les couleurs sur le canyon sont à nouveau magnifiques. Pendant que je fais école avec les enfants, Renaud discute avec un couple de sud-africains en vacances dans la région, qui finit par nous inviter chez eux quand nous passerons vers Durban. Chouette ! Une rencontre sympathique en perspective, même si nous adorons la Namibie, nous sommes un peu en manque de contacts locaux (j’y reviendrai dans mon article « bilan »). En fin de matinée, il est temps de quitter le Canyon. C’était la dernière grosse étape « touristique » de notre séjour en Namibie.

Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !
Un Grand Canyon en Namibie !

Nous allons à présent remonter sur la capitale, 600 plus au nord, où nous avons un RDV en fin de semaine au garage Iveco qui a reçu des pièces qu’on a commandé en Afrique du sud. Avant de rejoindre « La ville », nous profitons encore de cette nature sauvage à portée de main : le long de la piste, des zebres, des kudus, des springboks et surtout plusieurs familles d’autruches avec une trentaine de bébés autruches ! C’est idiot, mais je ne me suis jamais imaginée une autruche bébé, et c’est la première fois que nous en voyons. Dans l’excitation, nous n’avons même pas pensé à sortir l’appareil photo ! Une fois arrivés à Windhoek, nous espérons que tout se déroule comme prévu et qu’on ne soit pas bloqués trop longtemps en ville. Mais bon… on s’attend quand même à tout, This is Africa comme ils disent ici !

Publié dans Namibie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

georges Ollinger 12/05/2021 08:24

C'est petit comment un bébé autruche? Encore merci pour ces photos.

Maryline 26/05/2021 14:46

Disons que ça fait la taille des jambes d'une autruche adulte ????