2 mois en Suède en camping-car : notre bilan

Publié le par Maryline

Préambule pour ceux qui ne nous connaitraient pas : au milieu d’un voyage de 2 ans en Camping-car en Afrique, nous avons laissé notre véhicule en Tanzanie en mai 2020 pour faire une « pause covid en europe » avec un 2ème véhicule que nous avons acheté en juin. Après 2 mois passés en Norvège et 2 mois en Suède, nous venons de revendre ce véhicule en Suède et avons pris un vol pour la Tanzanie où nous allons poursuivre notre aventure africaine.

Avouons-le, nous avons eu un peu de mal à « rentrer » dans la Suède. Après les paysages incroyables norvégiens, la Laponie suédoise avec ses grandes lignes droites et son relief relativement plat nous a paru, de premier abord, un peu fade malgré les magnifiques couleurs de l’automne. Il nous manquait un peu l’effet « wouaouh ». Mais peu à peu, ce pays a fini par nous séduire ! Nous avons notamment adoré l’accessibilité de la nature qui nous a permis de faire de magnifiques bivouacs, les musées super ludiques et les petits villages (déserts en hors saison) de la côte sud. Du coup, mon seul conseil serait peut-être de voyager en Suède AVANT d’aller en Norvège, pour ne pas tomber dans la comparaison des 2.

Voici donc un bilan de nos impressions, nos ressentis et quelques infos pratiques. C’est évidemment très personnel, et votre expérience sera certainement différente !

Durée : 59 jours, du 17 septembre au 14 novembre 2020

6000 kilomètres parcourus

Dépenses : 2650€ dépensés sur place, soit 46,60€/jour. Ce montant comprend nos dépenses quotidiennes pour une famille de 5 en carburant, visites, quelques courses, ainsi que 75€ de train pour rejoindre Copenhague. A cette somme il faut ajouter environ 600€ de révision mécanique et changement des pneus pour la vente du véhicule avant notre retour en Afrique.

Le coût de la vie est bien moins cher qu’en Norvège, et heureusement car ayant épuisé nos stocks nous avons dû faire nos courses régulièrement. Nous avons pu faire quelques restaurants également, ils ont des formules buffet le midi autour de 10€/adulte et 6€/enfant. Le gazole en revanche est cher et pèse pour près de 40% dans le budget. Il faut dire que nous avons fait pas mal de zig-zags pour découvrir à fond le pays !

Beaucoup de musées sont gratuits, ce qui a bien arrangé notre portefeuille. Nous n’avons pas fait d’activité type « parc à élans » ou journée avec les chiens de traineaux, mais nous n’en avons pas ressenti le besoin donc pas de frustration de notre côté 😉

Voici le détail de nos activités « touristiques » du nord au sud, je n’y indique pas tous les arrêts sur des sites archéologiques ou culturels gratuits (villages-églises dans le nord, peintures rupestres, sites funéraires, runes gravées, tumulus, vestiges de fortifications…), il y en aurait trop ! Les prix indiqués sont pour les 5 membres de notre famille.

  • Kiruna Ice Hotel (gratuit pour cause de « semaine internationale du bien-être…) ♡♡ : joli travail sur la glace mais perso on n’aurait pas payé pour le voir.
  • Centre des visiteurs de Stora Sjofallet (gratuit) ♡♡♡♡ : belle expo sur les Samis et surtout magnifiques portraits/témoignages en vidéos
  • Musée Sami de Jokkmok (180 SEK) ♡♡♡♡ : très beau et très complet, il mérite une halte.
  • Musée de Lulea (gratuit) : tout petit musée peu intéressant mais il pleuvait donc on a tenté.
  • Musée Vasterbottens d’Umea (gratuit) ♡♡♡ : un peu décousu mais espace enfant sympa pour jouer. La partie externe avec habitations traditionnelles était fermée lors de notre passage.
  • Musée Jamtli à Ostersund (240 SEK) ♡♡♡♡♡ : très bien fait, super pédagogique, on a passé un très bon moment.
  • Atelier de fabrication des chevaux de Dalécarlie (gratuit) ♡♡ : atelier en accès libre, on peut voir les ouvriers à l’œuvre, mais peu d’explications. Visite rapide.
  • Mine de Falun (550 SEK) ♡♡♡ : visite intéressante mais un peu trop rapide à notre goût (1h), avec peu d’explications sur l’exploitation et l’utilisation du cuivre extrait de la mine.
  • Aquarpark ActionBad à Vasteras (425 SEK après 17h en s’inscrivant au programme de fidelité) ♡♡♡♡ : pas culturel, mais très fun ! Pour le prix (40€ pour nous 5), on n’a pas hésité et on a passé un très bon moment !
  • Musée Vasa (340 SEK) ♡♡♡♡♡ : magnifique, on y a passé 2h30 et encore quelques portions étaient fermées pour cause de Covid
  • Nobel Museum (gratuit lors de notre passage) ♡♡ : On n’a pas trop regardé les portraits et infos sur les lauréats, cela faisait trop d’infos d’un coup pour nous. En revanche on a bien aimé les « corners » donnant des infos et posant des questions sur les grands enjeux mondiaux (la faim dans le monde, la santé, l’usage du numérique etc). Nous ne l’aurions probablement pas visité avec les enfants s’il n’avait pas été gratuit.
  • Musée d’art moderne de Stockholm (gratuit) ♡♡ : musée d’art « classique » qu’on a ajouté à notre programme en raison de sa gratuité. On n’a pas tout regardé en détail mais on a pu faire découvrir quelques artistes aux enfants (Picasso, Matisse, Warhol, Dali, Miro…)
  • Musée d’histoire naturelle de Stockholm (Gratuit) ♡♡♡ : très sympa avec de belles maquettes d’animaux arctiques, des stands interactifs…
  • Forteresse Eketorp (210 SEK) ♡♡♡ : pas inintéressante, mais on l’a trouvée un peu fake et vide, c’est peut-être sympa en saison quand il y a des vikings qui la rendent plus vivante.
  • Naturum de la réserve Stora Alvaret ♡♡♡♡ (sur l’ile d’Oland) : pas très grand mais super bien fait et très didactique sur la faune et la flore locales (sons, jeux, vidéos…)
  • Château de Kalmar (440 SEK) ♡♡ : un château typé renaissance, on aurait aimé une visite guidée car les panneaux étaient fastidieux à lire et avec 5 enfants (nous étions avec une autre famille) excités, on a eu du mal à se plonger dans l’histoire du château. Sinon quelques très jolies pièces et notamment de la magnifique marqueterie.
  • Blekinge Museum à Karlskrona (gratuit) ♡♡♡ : On n’a pu voir qu’une petite partie mais on a beaucoup aimé, avec ses écrans façon « harry potter », ses boites où il faut regarder avec une lampe torche etc.
  • Musée de la Marine à Karlskrona (gratuit cause Covid) ♡♡♡♡♡ : vraiment très beau et très instructif, on l’a trouvé super !

Voici la répartition détaillée de notre budget

2 mois en Suède en camping-car : notre bilan

Ce qu’on a aimé (sans ordre de préférence) 

  • Les bivouacs : si la Suède ne se classe pas dans notre top 5 pour la beauté des paysages, elle y entre en revanche pour la qualité de ses bivouacs sauvages. En pleine forêt, sur une plage, au bord d’un lac ou d’une rivière, en lisière de réserve ou de parc national… nous avons enchainé les bivouacs vraiment magnifiques, avec bien souvent quelques installations pour les campeurs : toilettes, feu de bois, voire sauna ! On a adoré et ça a vraiment contribué à la sérénité de notre séjour ici, d’autant que nous étions seuls systématiquement. A noter qu’au sud c’est un peu moins facile, car plus urbanisé.
  • Les musées : je n’y reviens pas, mais on a vraiment beaucoup apprécié les musées en Suède, et plus globalement l’accès à la culture pour tous à faible coût.
  • La rushka : on parle beaucoup de la Scandinavie en été et en hiver. Et bien nous sommes heureux de l’avoir découverte, en particulier la Laponie suédoise, sous les flamboyantes couleurs de la Rushka. Une explosion de jaunes, rouges, oranges avec des pointes de sapins verts… juste sublime !
  • Stockholm : pour nous qui ne sommes pas très « ville », nous avons beaucoup aimé les 4 jours passés à découvrir la capitale. Les bâtiments sont beaux, il y a des espaces verts, la mer Baltique, l’archipel… On le conseille d’ailleurs en Citytrip tellement il y a de choses à faire ! (lire l'article ici)
  • La côte du Bohuslän : Gros coup de cœur pour cette portion de côte au nord de Göteborg et les petits villages de Fjällbacka, Smögen, Lysekil, Fiskebäcksil, Mollösund, Tjorn (même si on a moins apprécié les 2 derniers car il tombait des cordes !). Outre les villages en eux-mêmes qui sont adorables, on a aimé aussi le fait qu’en s’éloignant un peu on tombe sur des espaces naturels protégés permettant de faire de jolies balades. J’ai des doutes en revanche sur le fait de visiter cette région en été. Ça doit être bondé ! (lire l'article ici)
  • Les cabanes de Skanor : Cette petite plage vaut vraiment le détour. Il parait que c’est la Riviera suédoise, effectivement on n’est clairement pas dans une banlieue populaire, mais pour une balade sur la plage avec ses adorables cabanons colorés, ça le fait ! (lire l'article ici)
  • L’ile d’Öland : nous avons passé 5 jours sur cette ile toute en longueur, et avons beaucoup aimé ses moulins, mais aussi les nombreux vestiges archéologiques ainsi que les plages et la réserve naturelle au sud. Comme dans tout le pays, c’est super calme ! (lire l'article ici)
  • La faune : ok on n’est pas sur la faune africaine, mais en Suède nous avons vu des rennes, plusieurs élans, des renards (y compris tout proche de Stockholm !), plusieurs biches et de nombreux oiseaux.
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan

Ce qu’on a moins aimé

  • Les routes nationales : Pfff… qu’elles sont monotones ces longues lignes droites au milieu de la forêt, en particulier le nord du pays ! Dès que possible, nous avons quitté les grandes routes pour en prendre de plus petites.
  • Et en parlant de routes… nous restons sur notre faim quant aux routes annoncées comme panoramiques, je pense en particulier à la Vildmarksvagen ou bien au plateau de Funasdalen. Ou alors il faut y passer avant de prendre les routes panoramiques norvégiennes qui elles sont vraiment époustouflantes !
  • Voyager en hors saison : c’est super pour éviter les foules, mais la contrepartie c’est qu’ici beaucoup de choses sont fermées (par exemple les bains de varberg, une grande partie du musée de Karlskrona, la forteresse de Borgholm…), ou bien ouverts le week-end seulement (la forteresse de Eketorp, par exemple). C’est un peu agaçant de se dire « tient, on pourrait aller visiter ça » et puis finalement « ah ben non, c’est fermé en octobre/novembre ».
  • Les randonnées : alors on ne peut pas dire qu’on n’a pas aimé les randonnées en Suède, mais disons qu’elles ne nous laisseront pas de souvenirs impérissables. Ici, pas de rando un peu difficile conduisant à un panorama de dingue. On est plus sur des balades tranquilles, autour d’un lac, dans une forêt… En plus on a eu du mal à trouver des informations sur les randos à faire quand on était dans un coin, ou alors on se retrouvait avec des randos de plusieurs centaines de kilomètres. En revanche par rapport à la Norvège, on a aimé le fait qu’elles soient bien balisées et bien moins boueuses ! Globalement, on a bien aimé les randos dans les parcs nationaux. Petit recap des principales balades que nous avons faites :
    • Kiruna : joli panorama sur la ville et la mine, mais balade un peu trop dans la ville justement, on entend pendant longtemps le bruit de la circulation.
    • Parc national de Stora Sjofallet : là c’était chouette, mais le mauvais temps nous a contraint à raccourcir la rando
    • Parc national de Muddus : là aussi on a bien aimé, sur des passerelles en bois. On n’a fait qu’un tout petit morceau car la nuit approchait, mais on aurait pu faire plus. D’autant que c’est là qu’on a vu un élan de près !
    • Réserve Bjuroklubb : dans la forêt, pas transcendant
    • Vers le lac Siljan : pareil
    • Parc national de Tivedens : gentille balade de 5km dans la forêt et autour d’un lac
    • Stevenshuvud : la seule balade qui montait un peu, mais rien d’incroyable non plus.
  • La météo : j’avais commencé à compter les jours de pluie mais j’ai laissé tomber, il y en avait trop. Autant nous avons été plutôt chanceux en Norvège, autant en Suède on a quand même pas mal cumulé de jours de pluie ou de « gris menaçant ». Sans compter les températures qui ont bien baissé au fil des semaines. Heureusement nous avons passé pas mal de temps au sud où les températures sont plus douces du fait de la proximité de la mer, et nous n’avons pas vu la neige.
  • La pêche et la cueillette des champignons : Chou blanc sur toute la ligne ! Malgré plusieurs tentatives, mes apprentis pêcheurs sont revenus bredouilles. Et à part de gros bolets spongieux ou de belles amanites tue-mouche, rien côté champignons non plus.
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan

Les petits trucs qu’on a remarqués

  • En arrivant en Suède, nous avons été surpris par les gros phares ajoutés sur le pare-chocs des voitures, souvent des pick-up. Evidemment si l’on considère qu’ils passent plusieurs semaines sans voir le jour, ça peut être utile !
  • Côté conduite, Renaud a souvent râlé car les suédois ne mettent pas leur clignotant dans les ronds-points. Ça nous a valu quelques « pilages » au moment de nous engager !
  • Les écoles ouvertes : nous qui sommes habitués à voir des écoles bien fermées, voire grillagées avec des années de plan vigi-pirate derrière nous, nous avons été étonnés de voir qu’ici en Suède les écoles sont grandes ouvertes. Pas les maternelles, mais à partir de la primaire : pas de mur ou de portail pour accéder à la cour de récréation. Du coup on n’a pas sû si nos enfants pouvaient utiliser les jeux (balançoires etc.) le week-end ou pas… et cela sous-entend aussi qu’ils font drôlement confiance pour ne pas filer à l’anglaise !
  • Boulettes, hot dogs et sauce aux baies rouge : voici ce qui nous a semblé être la base de l’alimentation suédoise. Les boulettes de viande surtout, c’est LE menu enfant par excellence, et on en trouve des quantités dans les rayons des supermarchés. La sauce aux baies rouges (airelles ?) c’est plutôt en Laponie, elle accompagne de nombreux plats, y compris un plat de boulettes/purée 😉. Et le hot dog est le roi de la street food !
  • Je me coucherai moins nouille, j’ai appris que H&M et la Vodka Absolut étaient suédois. Ikéa aussi mais ça qui pourrait l’ignorer ?
  • Enfin dernière petite anecdote : ici ils (et pas que les enfants !) mangent des bonbons en guise de dessert. Les 2 fois où nous avons été invités, après le repas nos hôtes ont sorti une assiette avec des bonbons. Le rayon bonbon en vrac est énorme dans les supermarchés ! A noter qu’on trouve beaucoup de bonbons à la réglisse salés… bizarre…
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan

Infos pratiques pour circuler en camping-car

  • Point d’entrée : Karesuando, au nord du pays. RAS. Aucun contrôle de passeport.
  • Point de sortie : Suite à la vente de notre camping-car sur place, nous avons quitté la Suède en train depuis Kristianstad pour prendre notre vol pour la Tanzanie au départ de Copenhague. Aucun contrôle des passeports pour sortir de Suède.
  • Importation temporaire : RAS, personne n’a jamais demandé à voir les papiers du véhicule.
  • Monnaie : La couronne suedoise, SEK. 1€ = 10,30 SEK  (variation de la monnaie entre 10,25 et 10,42 SEK pour 1 euro sur les 2 mois)
  • Routes : impeccables et bien plus larges qu’en Norvège. Quelques tronçons non goudronnés en montagne ou en forêt mais qui sont très praticables. Peu de relief donc pas de grosses montées ou descente.
  • Bivouacs : Je n’y reviens pas, mais vraiment facile de bivouaquer en pleine nature. Peu de panneaux « interdit aux camping-cars », à part un peu sur la côte sud davantage fréquentée par les touristes. En 2 mois nous n’avons jamais payé pour dormir en Suède.
  • Sécurité : Evidemment RAS. On nous avait mis en garde contre les vols fréquents sur la côte entre Goteborg et Malmö, mais nous ne sommes pas passés par là.
  • Internet : La Suède est incluse sans surcoût (appels, SMS et data) dans nos abonnements français.
  • Eau et vidanges : Très facile pour l’eau qu’on trouve à des bornes en libre-service, ou bien dans les stations-services. Vidanges un peu moins faciles qu’en Norvège, il y a nettement moins de lieux dédiés, il faut donc un peu plus calculer son itinéraire. Mais rien de bien méchant quand même, au pire nous avons dû à 2 ou 3 reprises vider notre cassette dans des toilettes publiques que nous avons évidemment laissés intacts 😉
  • Carburant : Cher ! Prix relativement stable d’une région à l’autre, et d’une marque à l’autre. On l’a eu en moyenne à 13,63SEK le litre, soit 1,32€.
  • Gaz : L’hiver approchant à grand pas, nous avons eu besoin de recharger plusieurs fois nos bouteilles de gaz. Les prix diffèrent beaucoup d’une station à l’autre. A chaque fois ils avaient les adaptateurs pour remplir nos bouteilles françaises. Nous avons utilisé les points GPS sur Park4night et en avons ajouté un à Trelleborg. Pour une bouteille de 13kg nous avons payé 416 SEK vers Stockholm, 363 SEK vers Göteborg, 299 SEK à Trelleborg.
  • Assurance : nous sommes couverts par la carte verte.
  • Courses : Les prix sont comparables à la France, peut-être un peu plus cher. Il y a de gros gros rayons « sans » (sans gluten, sans lactose…). Nous avons souvent profité des « dates courtes » sur les yahourts, le jambon (ou plutôt une sorte de rôti froid qu’on découpait en tranche) et parfois sur le saumon frais. On a bien aimé les pains plats ronds pour le petit déjeuner, et nous nous sommes définitivement convertis au kaviar disposé sur une « biscotte » Vasa en guise d’apéro. Côté spécialités, on a gouté au hareng mariné, aux boulettes évidemment, mais pas au Surströmming, du hareng fermenté. Il faut dire qu’Alexandre qui a nous a accueillis chez lui à Ahus n’en a jamais gouté lui non plus mais nous a montré une vidéo d’un chien vomissant rien qu’à l’odeur du truc !! On aurait bien essayé mais ils ne le vendent qu’en gros pot de 1kg, on n’a pas voulu gâcher 😉
  • Péages et parking : on a essayé de payer le parking mais il faut une appli spéciale qui ne s’installe que si on a un compte suédois, bref on a vite laissé tomber. Nous ne nous sommes jamais pris de PV de stationnement. Il y a beaucoup de radars fixes sur les routes, une fois nous avons été flashés dans une descente, on s’attend à recevoir la douloureuse à la maison… Nous avons pris quelques tronçons de routes payantes où les plaques sont scannées. J’avoue ne pas m’être renseignée s’il fallait s’enregistrer quelque part. Là je doute qu’on reçoive quoi que ce soit, mais au pire ce sera quelques euros car il y en a vraiment peu.
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan
2 mois en Suède en camping-car : notre bilan

Et pour finir comme d'habitude voici l'itinéraire détaillé de nos 2 mois passés en Suède, du 16 septembre au 15 novembre 2020

2 mois en Suède en camping-car : notre bilan

Publié dans Suède, infos pratiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Martine 22/11/2020 22:07

Merci et bravo pour cet excellent compte rendu, sacré boulot

Maryline 30/11/2020 14:50

Merci pour les encouragements !