Une tempête de sable au Danemark !

Publié le par Maryline

Je ne sais pas vous, mais moi je ne connaissais pas du tout le Danemark, et je ne m’étais jamais demandé quels paysages on pourrait y trouver. Du coup, quelle surprise de découvrir des dunes de sable et des monuments littéralement ensablés ! Mais revenons un peu en arrière. Je vous ai quittés dimanche 19 juillet au pied du phare de Sletterhage, où nous avons dormi avec une vue fabuleuse sur la mer baltique. Alors qu’il faisait beau la veille, nous nous réveillons sous un ciel gris et bas. Nous rejoignons la petite ville de pêcheurs d’Ebeltoft, où nous sortons les trottinettes pour découvrir le centre piéton. Mauvaise pioche, les rues sont pavées, et nous nous retrouvons une partie du trajet à devoir porter nos engins sur les épaules (je vous laisse imaginer mon humeur…) ! Il y a beaucoup de monde dans la principale rue commerçante, mais on arrive à déambuler dans des quartiers plus calmes, admirant à loisir les alignements de maisons colorées et joliment décorées. Nos trottinettes nous conduisent ensuite près du port où nous flânons un moment avant de rejoindre le camping-car pour poursuivre notre route vers le nord.

Une tempête de sable au Danemark !
Une tempête de sable au Danemark !
Une tempête de sable au Danemark !
Une tempête de sable au Danemark !
Une tempête de sable au Danemark !
Une tempête de sable au Danemark !
Une tempête de sable au Danemark !
Une tempête de sable au Danemark !
Une tempête de sable au Danemark !

Nous avons finalement échappé à la pluie, mais la luminosité n’était pas géniale aujourd’hui. Ce qui doit expliquer qu’on trouve dans ce pays des maisons avec des baies vitrées de dingue ! J’en ai pris quelques-unes en photo : c’est étonnant de voir de telles fenêtres sans volets, et j’avoue avoir adoré regarder les intérieurs immaculés des maisons danoises : le petit pot de fleur ou une mini sculpture devant la fenêtre, le plaid sur le canapé, rien qui traine… on se croirait vraiment dans un catalogue Ikea !!

Une tempête de sable au Danemark !
Une tempête de sable au Danemark !
Une tempête de sable au Danemark !
Une tempête de sable au Danemark !

Nous arrivons le lendemain à Skagen, la pointe la plus au nord du Danemark. Plusieurs points d’intérêt nous amènent ici : d’abord l’église ensevelie Den Tilsandede. Construite au XIVème siècle, elle a peu a peu été ensevelie sous le sable des dunes environnantes, ne laissant désormais apparaitre qu’une partie de la tour. Lorsqu’elle était encore en fonction, les fidèles devaient creuser un chemin dans le sable pour y pénétrer ! Aujourd’hui on entre par une ouverture dans la tour et il faut descendre des marches pour pénétrer dans ce qui reste de l’église (nous n’y sommes pas entrés). En tout cas de voir ce vestige rogné par le sable au milieu de la lande dorée est vraiment joli !

Une tempête de sable au Danemark !
Une tempête de sable au Danemark !
Une tempête de sable au Danemark !

Du sable, nous en voyons en fin de journée à Grennen, sorte de lagune en forme de croissant où se rejoignent la mer du Nord et la mer Baltique. Une longue promenade sur la plage très ventée nous conduit jusqu’à cette rencontre des 2 mers. La baignade est interdite ce que l’on comprend aisément au vu des vagues qui se chevauchent, mais ça n’empêche pas les garçons de se tremper les pieds (jusqu’aux fesses !) juste pour le plaisir. L’eau est glacée mais ça ne semble pas les gêner ! Ne sont pas gênés non plus les deux bébés phoques qui prennent un bain de soleil à la pointe. Quelle jolie surprise, nous ne nous y attendions pas du tout ! Pour dormir, Renaud nous conduit (grâce à l’appli Park4Night) à un super spot au milieu des dunes de sable, mais tout le monde est trop crevé pour en profiter ce soir.

Une tempête de sable au Danemark !
Une tempête de sable au Danemark !
Une tempête de sable au Danemark !
Une tempête de sable au Danemark !
Une tempête de sable au Danemark !
Une tempête de sable au Danemark !
Une tempête de sable au Danemark !
Une tempête de sable au Danemark !

Le lendemain (mardi 21 juillet), en revanche, nous nous amusons à dévaler les dunes et les garçons se trempent à nouveau les fesses entre 2 batailles de sable. Nous quittons Skagen après avoir fait un plein de produits frais au Lidl : c’est notre dernière journée au Danemark, ce soir nous prenons le ferry pour la Norvège où tout est beaucoup plus cher ! Mais je suis surprise de voir que tous les fruits et légumes sont suremballés : concombres entourés de plastique, pommes dans des barquettes en plastique, aucune salade « en vrac »… comme on n’a fait qu’un supermarché je ne saurais pas vous dire si c’est propre à Lidl ou bien si tous les supermarchés fonctionnent comme ça, mais ça tue un peu l’image « écolo friendly » que j’avais de la Scandinavie…

Une tempête de sable au Danemark !
Une tempête de sable au Danemark !
Une tempête de sable au Danemark !
Une tempête de sable au Danemark !
Une tempête de sable au Danemark !

Avant de rejoindre le port d’Hirtshals d’où nous quitterons le pays, nous allons découvrir le phare ensablé de Rubjerg Knude, construit en 1899 mais n’émettant plus depuis la fin des années 60. Comme l’église d’hier, il a peu à peu perdu son combat contre le sable qui l’a envahi. Et une fois sur place on comprend vite pourquoi ! Il fait un grand soleil et pourtant nous nous prenons une véritable tempête de sable sur la tronche ! Lunettes, capuches et même bandeaux sur le visage ne suffisent pas à nous protéger du vent qui nous fouette. La balade est originale, mais à la limite du supportable. On avait apporté le gouter pour manger un morceau au phare, mais on abrège et on finit chez nous. Nous sommes couverts de sable, qui s’est insinué à l’intérieur de nos vêtements ! Allez hop, direction l’aire de service toute proche pour prendre une douche et refaire les pleins et vidange du camping-car. Nous sommes tous beaux tous propres pour embarquer à 22h30. Nous squattons des canapés le temps de la traversée et 4 heures plus tard, nous voici en Norvège ! Mais ça, ce sera pour le prochain article ;)

Une tempête de sable au Danemark !
Une tempête de sable au Danemark !
Une tempête de sable au Danemark !
Une tempête de sable au Danemark !
Une tempête de sable au Danemark !
Une tempête de sable au Danemark !
Une tempête de sable au Danemark !
Une tempête de sable au Danemark !

Impossible de dresser un bilan après seulement 7 jours passés ici, mais nous avons vraiment bien aimé le Danemark. Le pays est relativement accueillant avec les camping-cars : relativement car s’il y a bien des aires un peu partout pour remplir l’eau et faire les vidanges, le camping sauvage y est officiellement interdit. Mais on a trouvé des endroits calmes et souvent très chouettes pour chacune de nos nuits passées ici ! Nous avons parcouru environ 800 km en 1 semaine. Financièrement, si l’on exclue le ferry pour la Norvège, nous nous en tirons pour un peu moins de 400€ : 1 plein de gasoil, 1 plein de courses et le pass famille à Legoland (150€) constituant l’essentiel de nos dépenses.

Une tempête de sable au Danemark !

Publié dans Danemark, Europe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sophie 24/07/2020 13:01

C'est super de partager vos périples. J'adore vous suivre et de lire tes récits Maryline, toujours passionnant.
Bonne continuation et à bientôt pour de nouvellesaventures.
Bises à vous.

Maryline 26/07/2020 19:20

merci de ta fidélité et bisous de nous 5 !

Céline Fleuret 23/07/2020 21:52

C'est toujours un réel plaisir de te lire et vous suivre dans votre périple... Quelquesoit le continent ????

Maryline 23/07/2020 22:53

Suis, pas suit !

Maryline 23/07/2020 22:52

Merci Céline, ça fait plaisir de savoir que tu nous suit... quelle que soit notre destination ;)