On a craqué !

Publié le par Maryline

Et bien voilà, nous avons finalement craqué, nous sommes en France ! Tout s’est précipité ces derniers jours. Mais pourquoi diable sommes-nous rentrés alors qu’on avait fait « le plus dur » après 2 mois d’attente dans de supers conditions ? Honnêtement nous-même ne le savons pas vraiment ! Disons que c’est un mélange de plusieurs facteurs :

  • Le manque de visibilité sur nos possibilités de reprendre la route dans les pays d’Afrique australe à moyen terme : l’Afrique du sud est toujours en confinement très strict avec peu de perspectives de liberté de mouvement d’ici la fin de l’année, la Zambie que nous surveillons de près vient de fermer sa frontière avec la Tanzanie car un gros foyer de contamination s’est déclaré au poste frontière… les contacts que nous avons avec d’autres voyageurs ou professionnels du tourisme dans les pays plus au sud ne sont pas franchement optimistes pour l’année 2020. Veut-on rester en Tanzanie encore plusieurs mois ? A quoi ça sert de voyager en Afrique si on se coupe de tout contact humain comme c’est le cas en ce moment ? Ce n’est pas pour voyager comme ça qu’on a vendu notre maison et toutes nos affaires ! ;
  • Cette incertitude (et aussi, avouons-le, la déception de voir notre beau voyage patauger comme ça) a un impact sur l’ambiance de la famille : on s’énerve plus vite entre nous, on a moins de patience, Louise réclame de plus en plus souvent ses copines, on a moins envie de jouer avec les enfants, on manque de motivation pour faire quoi que ce soit ; Nos familles nous manquent, nos amis nous manquent, les fromages et la charcuterie nous manquent aussi…
  • La situation en Tanzanie n’est franchement pas claire, entre le président en campagne qui clame que tout va bien et ne pratique aucun test et quelques rares articles (la Tanzanie a l’un des régimes les plus répressifs en terme de liberté de la presse) qui affirment que les hôpitaux sont saturés et que des enterrements sont organisés en secret la nuit pour « cacher les morts » absolument impossible de savoir où se situe la vérité !
  • Alors quand l’ambassade nous contacte samedi 16 mai au soir pour nous proposer un vol de rapatriement vers Londres assorti d’un message très alarmiste sur la situation épidémiologique, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase de nos émotions. Le prix du vol est correct par rapport à ceux qu’elle nous avait proposé précédemment. On se regarde avec Renaud et on voit la même chose dans nos yeux respectifs : on y va !

 

Alors oui la raison nous dirait de rester ici, la situation ne va pas rester comme ça éternellement et on est dans un super cadre pour patienter encore un peu en attendant de bouger.

La raison nous dirait que la situation en France n’est pas franchement glorieuse non plus, qu’on va arriver dans une ambiance lourde qui va nous faire un choc après cette année de liberté ;

La raison se demande ce qu’on va bien pouvoir faire : on n’a plus de maison, plus de voiture et malgré tout l’amour que je porte à mes parents il est impensable de rester plusieurs mois chez eux. Mais qu’est-ce qu’on va bien pouvoir faire en France ?

Mais je vais vous confier un secret : si nous étions vraiment des gens raisonnables, nous ne serions jamais partis de chez nous ! Ce voyage, c’est avant tout du plaisir et aujourd’hui, nous n’en prenons plus en Tanzanie. Alors soit, écoutons-nos cœurs : une pause s’impose !

Une dernière petite piste avant de rentrer ?

Une dernière petite piste avant de rentrer ?

Sans plus trop y réfléchir, nous avons confirmé notre intérêt pour le vol et avons été mis sur liste d’attente puisque s’agissant d’un vol organisé par l’ambassade anglaise pour ses ressortissants, nous ne sommes pas prioritaires. Nous avons été confirmés le lendemain soir et avons quitté notre campement lundi en fin d‘après-midi. Mardi soir, nous sommes arrivés près de Dar es Salam, chez Eckard, un allemand installé ici depuis plus de 40 ans ; C’est ici, dans son garage fermé depuis qu’il a pris sa retraite il y a 3 ans, que nous laisserons notre camping-car plusieurs mois. Nous passons la soirée à terminer nos bagages ; Les enfants sont surexcités, on les case tous dans le lit d’Eliott avec un film pendant qu’on trie ce qu’on laisse, ce qu’on emporte, ce qu’on donne. Le lendemain, le réveil sonne à 5h du matin… Ça pique après des mois de grasse matinée ! Eckard a la gentillesse de nous conduire à l’aéroport et tous les 5 équipés de nos masques achetés avant de partir au village nous entamons les démarches pour prendre le vol ; Tout est super sécurisé, quasiment tout se fait sans contact. Idem à l’aéroport d’Heathrow où nous atterrissons une dizaine d’heures plus tard. Pour rentrer en France, nous avons trouvé un vol le lendemain pour Nice. On aurait préféré Marseille, mais le seul vol Londres-Marseille faisait une trentaine d’heure avec une escale à … Addis-Abeba, en Ethiopie… hum hum ! Nous n’avons pas envie de prendre les transports londoniens et préférons passer la nuit à l’aéroport. Et bien mes amis, si parfois nous en doutons je vous confirme que nous n’avons plus 20 ans et nous nous souviendrons longtemps de cette nuit tous les 5 en train de squatter un carré de carrelage dans cet immense aéroport complètement vide… Et jeudi 21 vers 13h nous avons la joie de retrouver mon père qui est venu nous chercher, puis ma mère quelques heures plus tard.

C’est donc officiel, presque 1 an après notre départ, notre voyage en Afrique est en pause. A présent nous devons déterminer ce que nous allons faire dans les prochaines semaines et mois ;

On a craqué !
On a craqué !
On a craqué !
On a craqué !
On a craqué !
On a craqué !
On a craqué !
On a craqué !

Et vous allez rire : lundi 18, alors que nous venons de payer nos 5 billets d’avion, le président tanzanien a publié un communiqué de presse affirmant que Dieu avait répondu à leurs prières et que le virus était passé. Il rouvre les écoles et les aéroports, toutes les restrictions de rassemblement sont également levées. Et dans la foulée nous avons reçu un message de l’ambassade plutôt rassurant sur la situation épidémiologique stable et les hôpitaux en fonctionnement normal. Bien loin de la tonalité de leur message 2 jours plus tôt ! Mais peu importe, car finalement ce n’est pas la situation sanitaire dans le pays qui a déclenché notre départ, nous étions vraiment en sécurité sur notre plage. Et puis ça ne sert à rien de ruminer maintenant, nous avons pris notre décision et comme toujours, c’est la meilleure pour nous à l’instant T.

Allez, on reste en contact et je vous dis dès qu’on en sait plus sur la suite de notre voyage !

Publié dans Tanzanie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anae, Marie & Alex- 28/05/2020 05:10

Oh la la ! Sommes nous les derniers gaulois en voyage ?!?
Bon retour et j'espere que vous pourrez repartir au plus vite !!
Bon courage !

Fanny les lamas futes 28/05/2020 00:02

Et j'oubliais.... ce soir nous en sommes à notre 4eme raclette en quelques semaines ( on est a la montagne et il fait encore frais pour se le permettre) + quelques tartiflettes!!! Des retrouvailles indispensables avec fromages et charcuterie!!! ????????

Fanny les lamas futes 27/05/2020 19:50

Bonjour à vous 5, j'ai l'impression de revivre notre retour d'Argentine début avril, 2 mois avant vous. On s'est vite rendu compte que l'on ne pourrait plus rouler et voyager avec la liberté et les rencontres d'avant! Comme voys, c'était notre decision à l'instant T! Et on ne regrette pas d'être rentrés! On vient de reprendre le vélo en itinérance en France pendant 7 jours (en attendant de pouvoir faire plus car à vélo on est un peu dépendant des campings ! ) avec des paysages superbes et surtout de belles rencontres malgré le contexte. Alors je suis sûre que vous allez vous inventer une superbe suite européenne en attendant de retrouver l'Afrique ! Bises des lamas futes!!!

Francis 26/05/2020 22:40

Un crève coeur de prendre une décision aussi importante, mais vous avez bien fait déjà pour les enfants.
Mais en sachant que votre véhicule vous attend là-bas , votre voyage n'est pas fini, ce n'est qu'une parenthèse.
La question qui se pose maintenant, allez-vous résister aux contraintes du déconfinement en France avec les restrictions de déplacement, la plage en mode dynamique et toutes ces mesures qui entravent la liberté que vous chérissez tant ?
Mais vous êtes sans doute venu au bon moment car l'épidémie régresse pratiquement partout et peut-être votre voyage reprendra cet été. Je vous le souhaite sincèrement.

Muriel 26/05/2020 13:59

C'est bien comme ça ! Bienvenue à vous 5 et comme tu le dis, parfois une pause s'impose !

Martine 26/05/2020 13:23

Super les masques!! vous allez faire un tabac à Marseille!
Bon retour en France, vous allez me manquer!
A plus

Lysiane 26/05/2020 09:36

Mais c'est original comme vacances ... au milieu des vacances !
D'habitude se sont vos proches qui vous apportent du chocolat et autres ravitaillements bien français et vous voilà venant les chercher à la source !..
Pour les ouvertures des frontières ce n'est pas mieux ici, avec l'Italie c'est oui, non, oui mais..., ben non...peut être... Nous avons des villages enclavés dans les tortillons de la frontière qui suit la rivière Roya et la route transfrontalière assez rapide est bloquée donc on passe par la route des cols, certes jolie, mais avec des lacets très serrés et qui rallonge le temps de trajet de 2/3... c'est très compliqué pour les habitants qui doivent aller travailler sur Nice, Menton ou Monaco
C'est super que vous ayez pu trouver une maison de vacances sure pour Pépère, on s'y est attaché à votre monture, vous êtes partis à 6 !
Profitez bien de votre petit séjour en France, c'est la saison des cerises et des légumes frais du jardin !

Lefrere Nathalie 26/05/2020 09:29

bonjour à tou(te)s, une bonne étoile vous protège et si vous êtes rentrés en France c'est que cela devait se faire. aucun remords à avoir. Et je subodore que vous allez trouver une nouvelle aventure française ou pas !!!
courage. Nathalie

Josette et Joël 26/05/2020 09:10

Ouf, bon retour at homme ! Bien sûr que c'etait la bonne decision, parce que c'etait celle que vous avez prise en famille ! Jamais nous n'aurions été aussi noin ! Ce n'est qu'une pause ! Et qui va nous permettre de vous revoir, on ne bouge pas cette année sauf des petits sauts de puce (de 100 km) en montagne. Alors on vous attend, evidemment,
avant de repartir, evidemment !

Colette 26/05/2020 09:02

Eh ben quelle histoire ! Dommage pour vous que cette aventure s'arrête là pour l'instant. J'ai suivi votre périple avec intérêt et avec l'impression que je voyageais aussi. La vie n'est pas si dramatique ici mais beaucoup de choses ont changé, faut s'adapter. Je vous souhaite de pouvoir repartir très vite. Des bises..

fabrice Lavocat 26/05/2020 08:48

Quel rebondissement : mais sage décision, bon retour à la vie en France 8-)

michel 26/05/2020 00:40

Je savais bien que vous finiriez par nous surprendre encore une fois! Bon mais là.... chapeau!
On se revoit bientôt alors ? Ou ce n'est qu'un intermède avant de reprendre la route?
la carte du monde va encore tourner...
Affaire a suivre!!

Tom-Tom 25/05/2020 22:30

Bienvenue en France ! Je ne sais pas comment c'est à Marseille, mais ici l'ambiance est légère et bon enfant depuis deux semaines : les enfants jouent de nouveau dans les rues, les jardins résonnent des retrouvailles en famille, les restaurants se préparent à réouvrir... Rien à voir avec la France que vous avez quitté, mais la vie reprend petit à petit, cela devrait rendre votre réacclimatation plus douce ! Je vous souhaite une bonne réadaptation, ou un bon nouveau départ :) !!

anne marie 25/05/2020 22:10

Sage décision !! depuis quelques jours je pensais à vous n'ayant plus de messages sur facebook et bien j'ai la réponse.....bon retour , retrouver les amis et la famille, vous allez trouver ce que vous allez faire
bises
anne marie ......

Jean-Luc 25/05/2020 22:03

Quelle surprise!!!! Mais en France ou ailleurs, on attendra tout aussi impatiemment la suite de vos aventures... Profitez bien de la famille et des proches. Et surtout aucun regret ! A très bientôt !!!

Jean Louis et Claire Boivin 25/05/2020 21:49

Votre décision est compréhensible, nous n'aurions surement pas tenu aussi longtemps ....
Vous repartirez le cœur léger pour de nouvelles aventures dans quelques temps.

Pat 25/05/2020 21:33

Bin mince alors, quelle surprise !!!
Bienvenue chez nous, vous allez kiffer grave, ya plein de choses à découvrir ;-)
Super, puisque c'est la vôtre, c'est la bonne décision !
Chuis juste inquiet pour le Rasteau, Renaud doit tellement être en manque, j'espère qu'il va pas tout boire ! Chuis aussi sûr que vous allez encore rebondir, et j'ai hâte de lire la suite de vos aventures.
Bon retour UntourAcinq

Fleuret Céline 25/05/2020 20:45

Bon retour en France !!!!
Ne regrettez rien, vous avez pris la bonne décision du moment.
Profitez de vos proches et de tous les souvenirs encrés au fond de vos rétines et au plus profond de vos mémoires.
Bises
Céline

Cécile 25/05/2020 20:35

Welcome ! À mon avis, sage décision. On ne sait pas encore comment ça va tourner cette histoire, mais quitte à tourner en rond, autant profiter de la famille et des copains !

creusoise 25/05/2020 20:03

merci pour ces nouvelles
je me demandais où vous en étiez
vous avez suivi vos voies intérieures et c'est très bien ainsi
c'est le plan que je voyais pour vous lorsque vous en aviez parlé
j'avais regardé mais on a peu d'infos sur la Tanzanie (comme d'autres pays où on ne sait pas exactement ce qui s'y passe); les deux mails contradictoires de l'ambassade que vous avez reçus reflètent le flou qui règne On ne sait de toute façon que ce qu'on veut bien nous laisser savoir!
Il faudra du temps pour que les passages de frontières reviennent à la normale
On ignore encore beaucoup de choses sur ce virus et on ne sait pas combien de temps on devra vivre avec ...
Tenez-nous au courant de votre vie en France sans votre maison , sans votre travail etc
et de la suite !
Profitez bien de la famille , des amis ... mais en respectant les mesures de précaution !