On change de camp !

Publié le par Maryline

Déjà 4 jours que nous sommes sur notre lagune isolée tout au nord de la Tanzanie. Le village le plus proche est à 15km de piste. Comme je vous le disais dans mon précédent article, le cadre est vraiment sympa. Nous profitons de la plage, les enfants plongent du ponton, l'eau est incroyablement translucide malgré le temps parfois un peu nuageux, le hamac est à l’ombre… Pour ceux qui envisageraient un voyage en Tanzanie et rechercheraient un coin pour se poser quelques jours, n’hésitez pas, le Fish Eagle Point est vraiment top ! Martin nage presque tout seul maintenant. Un « presque » qui ne l’empêche absolument pas de faire des plongeons et salto comme un grand 😉 Mais le pain qu’on devait avoir tous les matins finalement n’est pas disponible, et nous ne sommes pas si isolés car installés à 1 mètre de la cabane utilisée par les pêcheurs du village qui vont et viennent sur la plage à côté de nous (et on ne peut pas se décaler à cause de notre gabarit). Oui je sais ce que vous devez vous dire…  on a une vie bien compliquée !

On change de camp !
On change de camp !
On change de camp !
On change de camp !
On change de camp !
On change de camp !
On change de camp !
On change de camp !

Mais nous réalisons assez vite que ne pas avoir internet quand on le veut nous pèse en ce moment. En d’autre temps, j’aurais adoré car j’ai vraiment besoin de me déconnecter. Mais là… ça ne va pas le faire. Alors c’est décidé, on change de camp ! Quelques échanges de mail plus tard, nous portons notre choix sur le Peponi Beach Resort, un peu plus au sud. Un autre camp encore plus au sud nous tente bien, mais il est à plus de 500km et on n’est pas très motivés. Ce matin, Nous profitons de notre passage dans la ville de Tanga pour refaire le plein de fruits, légumes, yaourts et pain. Tout au long du chemin, les cris « coronavirus » sont fréquents, encore plus que lors de notre premier passage en début de semaine, mais le plus souvent lancés avec le sourire… c’est bizarre. En tout cas je préférais encore quand on nous appelait « mzungus ! » (= blancs). Nous sommes arrivés en fin d’après-midi (samedi 28 mars) dans notre nouveau campement. On y sera bien je pense. Je vous mettrai quelques photos dans un prochain article 😉

Le ponton sur lequel on doit aller pour capter un filet d'internet...
Le ponton sur lequel on doit aller pour capter un filet d'internet...
Le ponton sur lequel on doit aller pour capter un filet d'internet...
Le ponton sur lequel on doit aller pour capter un filet d'internet...
Le ponton sur lequel on doit aller pour capter un filet d'internet...
Le ponton sur lequel on doit aller pour capter un filet d'internet...

Le ponton sur lequel on doit aller pour capter un filet d'internet...

Côté virus, la situation semble être stable en Tanzanie avec 13 cas déclarés depuis plusieurs jours. J’ai quand même des doutes sur la fiabilité des chiffres vu que seules 2 villes sont en capacité de faire des tests (Arusha et Dar es Salam). Le gouvernement a fermé les écoles depuis plusieurs jours, et suspendu tous les vols vers l’ile de Zanzibar, mais c’est l’un des rares pays de la zone à ne pas avoir complètement fermé ses frontières. Le président dans un discours à la nation a même encouragé ses concitoyens à aller prier dans les lieux de culte, car Dieu les aidera dans cette épreuve car le virus ne peut pénétrer le corps de Jesus… Avec ça on est bien avancés ! Espérons que leurs prières soient entendues…

Allez, je vous quitte pour aujourd’hui. Prenez soin de vous, je vais avoir un peu de temps pour écrire le bilan de nos 3 semaines en Ouganda, pays pour lequel nous avons eu un vrai coup de cœur ! (Si j’arrive à m’extirper de mon bouquin et de mon hamac…)

Publié dans Tanzanie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Coco 01/04/2020 09:15

Coucou,
On continue a vous lire avec plaisir.
Ici c'est vraiment particulier comme situation, nous avons tout de même la chance d'avoir un extérieur...
On pense bien à vous et prenez soin de vous ;-)
bis

Maryline 01/04/2020 18:48

oui nous aussi nous apprécions d'avoir un extérieur ;) gros bisous et prenez soin de vous !

Tom-Tom 30/03/2020 11:22

Bonne installation dans votre nouveau chez-vous ! Ca va vous faire bizarre de revenir à une vie de sédentaire ! Est-ce que vous vous êtes fixé une durée pour cette pause dans le voyage ? En France tout est flou, on navigue à vue dans le brouillard, en espérant quelques éclaircies même si notre lucidité nous affirme que ça va durer looooooooongtemps. Prenez soin de vous !

Maryline 01/04/2020 18:49

On avise un peu au jour le jour, nous sommes ici aussi dans le brouillard avec un temps de décalage... on sait que ce qu'on décide aujourd’hui pourra être remis en question demain ! Alors on lâche prise et... on verra bien ;)

Pat 28/03/2020 22:54

Dsl de vous polluer Untouracinq, mais ce soir ça ne va pas.
Ici on vit au rythme du nbre de décès par jour… Même si ce virus n'est pas forcément méchant, sa vitesse et sa facilité de propagation sont sans pareil !!! Certains y voient un ultime avertissement : La "Vie sur terre" n'a pas besoin de l'humanité, bien au contraire vous la détruisez !
Soit vous changez tout maintenant (profit, consommation, compétition, etc.) soit la "Vie sur Terre" se passera de vous. Je ne souhaite qu'une chose : qu'il y ait un après coronavirus, et que les défunts aient contribué à ce changement que l'immense majorité désire.

Maryline 01/04/2020 18:52

oui nous suivons nous aussi les chiffres macabres sur internet, et nous questionnons aussi sur "l'après". Nous savons que nous sommes épargnés là où nous sommes mais... pour combien de temps ? A défaut d'avoir une boule de cristal, nous décidons de profiter de l'instant présent ! courage et prends soin de toi et de ta famille

Pierre la Fabrique 28/03/2020 19:10

Coucou Maryline,
En regardant ces belles photos "de vacances idéales", de plages et de plongeons, une pensée m'est venue spontanément : il semble que nous ne soyons pas sur la même planète …
Car ici, nous sommes submergés de mauvaises nouvelles et de nombre de morts qui n'en finissent plus de grimper et de services d'urgence submergés … Et il ne faut même pas penser à aller à la plage ou même se promener à plus d'un km de chez nous ...
Vous êtes préservés de ce contexte. Profitez au maximum. Et surtout soyez prudents !
Bises confinées ...

Maryline 01/04/2020 18:57

sur la même planète si, sur le même espace-temps pas sûre, effectivement. Nous sommes encore relativement épargnés ici dans la vie quotidienne, c'est vrai. mais on sait que ça ne durera pas, d'où le choix de trouver un chouette endroit pour nous poser en sécurité ; Courage et prends soin de toi !

Maryline 01/04/2020 18:53

Oui nous sommes contents d'avoir retrouvé internet ! Dans ces moments là on a envie de parler à nos proches. Prends soin de toi anne-marie !

anne marie 28/03/2020 21:52

ça fait du bien de vous lire.....la liberte de sortir et de se promener , ça n'a pas de prix et en ce moment, on n'en est privé mais c'est pour la bonne cause ....restons chez soi .je comprends qu'internet est tres utile en ce moment pour rester connecter avec la famille ...en tous les cas profitez bien de tous ces paysages et prenez soin de vous.bises