Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle

Publié le par Maryline

Ca ne semble pas très joyeux en ce moment en France : réforme des retraites, psychose du coronavirus, temps maussade. Dans cet article, j’ai eu envie de vous faire partager nos petits riens de ces derniers jours, ces petits riens du quotidien auxquels se raccrocher quand on un petit coup de blues :

  • Cette nuit passée avec une vue panoramique sur le lac Albert et ses centaines de barques de pêcheurs illuminant le lac telles des petites lucioles ;
  • Ce soir où, un peu fatiguée, je me suis couchée avant mes enfants et qu’ils sont montés, chacun à leur tour, me faire un gros câlin dans mon lit ;
  • Cette leçon sur les polyèdres expédiée en 5 minutes par Louise avec le commentaire suivant : « pff… vraiment trop fass’ ! » ;
  • Nous 5 en train de chanter à tue-tête sur une chanson d’Aldebert, musique à fond dans Pépère ;
  • Ce raccourci entre les plantations de thé, qui n’en est évidemment pas un, mais qui nous fait traverser de si jolis paysages
  • Ces pistes rouges, encore et toujours, qui nous prennent aux tripes tellement elles sont belles et sauvages ;
  • Ces dizaines d’enfants qui se précipitent sur nous lorsque nous passons à pied à côté de leur école et le rire d’Eliott qui se laisse volontiers caresser la tignasse ;
  • Le sourire aux lèvres de Martin à la lecture de Picsou, lui qui commence à prendre goût à la lecture ;
  • Le bruit de la pluie battant sur le camping-car, hier soir au bord du joli lac de Kasenda, et nous bien au chaud pelotonnés sous nos draps ;
  • Le rire de nos 3 enfants, au milieu du lac, qui s’amusent comme des fous sur le radeau d’un pêcheur ;
  • La joie des enfants dansant autour d’un feu de bois sous le regard de singes interloqués ;
  • Le plaisir de manger des pommes de terre rissolées et une belle salade verte avec une sauce à l’ail…

Tout ça, ce n’est pas grand-chose, mais tout ça, c’est notre quotidien ! Ce n’est pas tous les jours l’aventure avec un grand A, mais finalement, c’est ça la vraie vie !

Bon, je rassure celles et ceux qui s’inquièteraient de me voir verser ainsi dans le côté « lyrique/niaiseux ». Tous ces petits riens ne sont pas si idylliques. Je ne vous parlerai donc pas de Renaud en slip qui doit descendre fermer toutes les fenêtres à 2h du matin à cause de la pluie battante, de la leçon sur l’accord du groupe verbal qui s’est nettement (mais vraiment nettement !) moins bien passée, de ma chute de hamac à cause d’un nœud pas assez serré, de Louise qui ne supporte plus quand les enfants s’approchent d’elle, de la poussière rouge qui s’infiltre dans les moindres recoins et qui me rend folle, de notre inquiétude à savoir si on pourra repartir sur la piste détrempée… et j’en passe ! Non je ne vous en parlerai pas parce que tout ça, finalement, ce n’est pas important 😉

 

Pour reprendre rapidement une narration plus chronologique, nous avons quitté le jardin botanique de Jinja (qui, pour répondre à Tom Tom ne passe pas 3 pattes à un canard mais était très bien pour dormir !) et traversé une bonne partie du pays pour rejoindre le lac Albert, qui marque la frontière avec la République démocratique du Congo. Nous avons trouvé un bivouac en surplomb du lac, et échangé quelques mots avec les personnes rejoignant le village en contrebas, surtout des femmes chargées de fagots de bois ou de lourdes bassines sur leur tête. le lendemain, nous avons laissé pépère en haut et sommes descendus à pied au bord du lac, accompagnés sur un morceau de chemin par des dizaines de gamins qui étaient en récréation ! Nous avions prévu de remonter la rude côte en moto, mais impossible d'en trouver 2 qui acceptent de nous monter ! Tant pis, on est bon pour remonter à pied, en pleine chaleur. Il me faut un peu de temps pour m'en remettre, j'ai pris un petit coup de chaud.

Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle
Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle
Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle
Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle
Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle
Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle
Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle
Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle
Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle
Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle
Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle
Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle
Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle

Nous enchainons ensuite 2 journées de routes (enfin plutôt après-midi car on lambine toujours le matin !) pour rejoindre la région des "crater lakes". Une vingtaine de petits lacs de cratères sont disséminés entre les collines verdoyantes. Nous ne prenons que des pistes, plutôt belles, parfois au milieu des plantations de thé, parfois au milieu des bananiers ou des caféiers. On traverse de petits villages, les gamins crient à notre passage, les gens nous saluent. Nous nous sentons bien ici !

Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle
Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle
Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle
Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle
Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle
Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle
Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle
Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle
Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle
Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle

Nous restons 2 nuits au bord du tout petit lac Kasenda. On installe le hamac, on observe les différents types de singes qui se baladent de branches en branches au-dessus de nos têtes. On fait une promenade sur la caldeira depuis laquelle on peut voir 3 petits lacs ! Et ce soir, après avoir pris une petite piste très étroite, nous sommes au bord du lac Nkuruba. Nous nous sommes pris une grosse averse en arrivant, la saison des pluies approche ! Demain, nous quittons cette jolie région et rejoignons la ville de Fort Portal, à une trentaine de kilomètres.

Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle
Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle
Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle
Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle
Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle
Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle
Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle
Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle
Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle
Ces petits riens qui nous rappellent que la vie est belle

Publié dans Ouganda

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jérôme 22/04/2020 21:15

Trop trop beau vous nous faites rêvée

Tom-Tom 09/03/2020 15:14

Quand on voit les photos, franchement ça ressemble à l'Aventure avec un grand A !!! Ces images sont vraiment superbes, merci pour le partage !!! Et pour la morosité ambiante, faut pas trop se fier aux réseaux sociaux et aux actualités, même si évidemment il y a pas mal de raisons de faire la tête ou de se révolter, ici aussi, quand on arrive à se déconnecter on se fait la réflexion que tout n'est pas si terne !

Maryline 13/03/2020 19:36

en fait dans notre communauté de voyageurs c'est un peu morose aussi car la circulation devient compliquée, beaucoup perdent pas mal d'argent (visas annulés, vols annulés, prix des shippings qui s'envolent etc.), de plus en plus de frontières qui se ferment etc. Nous sommes encore un peu épargnés, mais pas pour longtemps j'en ai peur...

Fanny 08/03/2020 18:06

Encore bravo pour tes recits toujours teintés d'humour et inspirants. J'adore. Ca donne envie tous ces pays et vos belles rencontres... mais pas a velo quand même. De notre côté, nous allons attaquer l'altiplano. Ca se corse!! Bises d 'Argentine

Maryline 13/03/2020 19:33

Merci ! Aïe ça va grimper ! bon courage alors, mais les paysages sont tellement beaux qu'ils vous feront oublier les montées ;)

Pat 07/03/2020 17:33

Belle est la vie avec Untouracinq ;-)
Une pincée de dérision, une bonne dose d'humour, laisser mijoter sans se prendre au sérieux et déguster sans modération !
ça a vraiment l'air très beau l'Ouganda...

Maryline 08/03/2020 09:09

oui c'est vraiment beau et les gens très sympas !

Nathalie Lefrère 06/03/2020 18:14

Jolie région où dominent le rouge et le vert !!! j'ai aimé le "billet d'humeur".... BISES et courage pour les cours de grammaire structurale matière tellement éloignée du concret .... Nathalie

Maryline 08/03/2020 09:11

hello ! Tu as vu ces couleurs , c'est incroyable on ne s'en lasse pas. Quant à l'école... punaise je galère avec le français pour ma fille ! ;)

PAOLINI NOEL 06/03/2020 18:00

envie

PAOLINI NOEL 06/03/2020 18:00

c'est MAGNIFIQUE, vous nous donnez envoye de faire pareil

Maryline 08/03/2020 09:11

merci Noël, ben faut pas hésiter ! ;)