Rasta Noël

Publié le par Maryline

Après notre petit safari au parc d’Awash, nous redescendons au sud d’Addis Abeba, dans une région où se trouvent plusieurs lacs. Nous espérons arriver dans la soirée au bord du lac Langano, mais comme souvent nous avons sous-estimé les distances et nous devons nous arrêter avant. Alors que nous hésitons entre un bivouac sauvage et un parking d’hôtel, nous tombons sur une pancarte indiquant un lodge/camping au bord du lac Ziway. Allez, on tente ! Nous arrivons un peu sceptiques devant le Liben Lodge, qui semble vraiment joli avec ses allées bien nettes, ses petits cabanons et son restaurant donnant sur un joli marais (et donc hors budget vraisemblablement !). Je tente quand même le coup et ils acceptent qu’on se gare pour quelques euros, nous mettant même à disposition une chambre pour avoir accès à une salle de bains. L’équipe est très sympa, le cadre vraiment joli et super calme, au bord d’un marais avec pleins de beaux oiseaux qui nous réveillent le matin. Renaud se découvre d’ailleurs une passion pour les oiseaux, il essaie de les reconnaitre tous et de les photographier, avec plus ou moins de succès 😉 Comme nous nous sentons bien ici, nous y restons 2 nuits, et le manager offrira même aux enfants un petit tour de cheval.

Rasta Noël
Rasta Noël
Rasta Noël
Rasta Noël
Rasta Noël
Rasta Noël
Rasta Noël
Rasta Noël
Rasta Noël
Rasta Noël

Nous repartons de notre petit coin de paradis le 24 décembre. Nous nous arrêtons pour déjeuner au bord du lac Langano, qui a la particularité d’avoir une drôle de couleur rouille à cause des sédiments. Et c’est aussi l’un des rares lacs où l’on peut se baigner en Ethiopie ! (dans les autres, il y a une bactérie, la bilharose). Les enfants piquent une tête et passent un moment à jouer avec de grosses pierres ponce qui flottent à la surface de l’eau. Nous aurions bien aimé dormir ici au bord du lac, le coin est vraiment sympa et tranquille et en plus il y a un campsite. Malheureusement, la piste pour y accéder est impraticable pour nous. Nous filons un peu plus loin vers une adresse qui nous a été conseillée par des amis, au sein d’une communauté rasta.

Rasta Noël
Rasta Noël
Rasta Noël

Une communauté rasta en Ethiopie ? Et oui, car figurez-vous le couronnement de l’empereur Hailé Selassié (de son vrai nom Ras Tafari) en 1930, alors que l’Ethiopie est le dernier pays d’Afrique à ne pas avoir été colonisé par les européens, fut perçu comme l’accomplissement d’une prophétie selon laquelle « les rois seront issus de l’Afrique ». Un mouvement est né en Jamaique, élevant l’empereur au rang de divinité et prônant le retour en Afrique : le mouvement ras tafari. Dans les années 60, l’empereur octroya des terres aux rasta venant s’installer en Ethiopie, dans la ville de Shashamane. Aujourd’hui, à Shashamane, on trouve encore quelques maisons avec des portails peints aux couleurs rasta, des habitants avec des dreadlocks et quelques échoppes vendant des fringues à l’effigie de Bob Marley. Etonnant ! Nous allons au Zion Train Lodge, tenu par une famille française depuis près de 20 ans, mais ne pourrons malheureusement pas échanger avec les propriétaires sur leur communauté (discriminée par le gouvernement depuis plusieurs années, d’ailleurs…). Ils sont en pleins démêlés judiciaires avec le gouvernement qui a lancé une procédure d’expropriation, et sont en déplacement à la capitale. Nous restons 2 jours sur le terrain, à jouer au molky, lire, faire école. Et c’est aussi là que nous passons noël, finalement ! Sans être vraiment « dedans », le 24 au soir nous ouvrons 2 boites de tartiflette, un pâté maison, un bloc de foie gras et 2 bonnes bouteilles de vin pour marquer le coup. Nos familles et nos amis nous manquent un peu en cette période particulière ! Gros bisous à tous et belles fêtes de fin d’année !

Rasta Noël
Rasta Noël
Rasta Noël
Rasta Noël

Publié dans Ethiopie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tom-Tom 06/01/2020 00:58

Un Noël qui restera dans les annales ! Pas forcément en termes de gastronomie (quoique ? Si ça se trouve vous avez découvert la perle rare des boîtes de conserve) mais pour l'originalité !!!

Maryline 12/01/2020 15:48

non c'est sûr pas pour la gastronomie ! ;)

Pat 29/12/2019 09:19

Quoi ? les rastafaris, Bob Marley... mais vous êtes déjà en Jamaïque alors qu'on vous croyait en Ethiopie !!! Dites, il tourne à quoi Pépère ? Faudrait arrêter la Ganja dans le réservoir.
En tout cas ça ressemble à aucun autre Noël !
Allez, bonne route UnTourACinq et on se retrouve à Babylone :-)

Maryline 31/12/2019 08:14

La ganja effectivement on nous en a proposé ! ;) Babylone ne sera pas pour ce voyage, à moins d'une faille spacio-temporelle...

Sophie 28/12/2019 21:11

Joyeux noël,
Ça fait plus rêver votre plat de viande de la 3eme photo que la tartiflette en boite, par contre la bouteille de rasteau...
Gros bisous à tous les 5 et merci de nous faire voyager!
Sophie

Maryline 31/12/2019 08:15

coucou, joyuex noel à tous les 4 ! non mais c'est clair, la tartiflette en boite... on a touché le fond du manque de fromage, je crois ! ;)

Florence B 28/12/2019 18:22

Salut toura5. Je profite des vacances pour rattraper mon retard de lecture. Hormis les mômes agressifs l'Ethiopie a l'air chouette !
La tartiflette en boîte connaissais pas ! Elle était comment ?
Ici Noël au balcon. De la neige dans les Alpes cette année à gogo.
Profitez bien
Bises et au plaisir de te lire Maryline
PS : je regardai hier les photos de voyage de mon frère en Zambie. Très beau et beaucoup d'animaux. Vous l'avez prévu ?

Maryline 31/12/2019 08:18

coucou, oui je pense que ça te plairait, de très belles balades à faire, pleins d'animaux... même ta fille serait séduite ;) la tartiflette en boite, je ne recommande pas, mais que veux-tu, on est un peu en manque de fromage alors on fait ce qu'on peut !! oui la zambie nous devrions y aller, en fait on aimerait découvrir tous les pays d'afrique australe, il faut juste qu'on trouve le "bon" itinéraire pour éviter la pluie et optimiser un peu le parcours.
bises et une très belle nouvelle année !