Expédition sur une autre planète !

Publié le par Maryline

Notre guide en parle comme d’une région « sans foi ni loi » ; c’est aussi le point le plus chaud du globe, et les scientifiques l’ont classé comme le seul endroit sur terre où aucune vie ne peut se développer. Ça donne envie, non ?

Et bien à nous si ! Et nous venons d’y passer 2 jours incroyables. Cette région, c’est la dépression du Danakil, un creux topographique au nord-est de l’Ethiopie, tout proche de l’Erythrée, point le plus bas de l’Afrique à 125m en-dessous du niveau de la mer. Cette région connait plusieurs phénomènes géologiques : des geysers, un volcan, un lac salé, des bassins acides, un désert de sel…

Samedi 30, nous quittons Lalibela pour rejoindre la ville de Mékélé, qui sera notre point de départ pour cette excursion. Nous pensions y arriver dans la journée, mais les premiers 200 kilomètres ne sont vraiment pas bons, nous obligeant à une conduite de nuit pas rassurante du tout et un arrêt intermédiaire dans une grosse ville. Nous arrivons donc dimanche en fin de journée. Nous tournons un peu pour trouver un endroit sécurisé pour nous poser, ce qui ne nous arrange pas car on aurait voulu partir dès le lendemain ! Mais les agences de voyages sont déjà fermées, et on ne peut pas faire de devis pour l’expédition. Il nous faudra faire ça le lendemain. Nous ne pouvons pas y aller seuls pour plusieurs raisons : la première c’est que notre camping-car n’est pas la monture adaptée pour la découverte approfondie du lac de sel et de la zone d’activité géothermique ; la seconde c’est que la visite de la région requiert certaines conditions de sécurité (notamment un garde armé par convoi) et des autorisations spéciales nécessitant d’être a minima 2 véhicules 4x4. Il y a plusieurs formules possibles, nous optons pour celle de 2 jours comprenant la visite du lac Assal et du désert de sel ainsi que la région de Dallol. Nous choisissons de ne pas aller au volcan Erta Ale, pourtant point d’orgue de la région, célèbre pour être l’un des rares volcans permettant d’observer un lac de lave au fond de son cratère. Malheureusement depuis 1 an l’activité volcanique a beaucoup diminué et le lac de lave n’est presque plus visible. Et puis cela ajouterait 1 jour à une excursion particulièrement onéreuse. La dépression du Danakil est située en région Afar, l’une des nombreuses ethnies d’Ethiopie qui en contrôle les accès. A ce niveau-là, on peut parler de mafia, je pense ! Bref, en faisant le tour des agences et en négociant férocement nous obtenons un prix à 800$ pour nous 6, c’est-à-dire 200$/adulte et 200$ pour les 3 enfants. Comme nous changeons au marché noir depuis notre arrivée en Ethiopie à un taux plus avantageux que le cours officiel, cela nous fait une excursion à 600€ environ, pas si mal quand certaines agences nous ont proposé leur meilleur prix à 1600$ !! 

Expédition sur une autre planète !
Expédition sur une autre planète !

Nous prenons la route le lendemain, donc. Nous sommes 3 véhicules. Le trajet est assez long, nous arrivons au campement en milieu d’après-midi. Enfin quand je dis campement : quelques lits en cordes au milieu des 4x4, quelques tabourets, et l’immensité du désert en guise de toilettes. Nous partons ensuite en direction du lac. C’est beau ! Le premier arrêt est une piscine naturelle en plein milieu de la croute de sel. Je râle d’abord car le bassin est tout petit et il y a plusieurs groupes de touristes autour, je trouve cela un peu ridicule. Puis les touristes s’éloignent les uns après les autres, et Renaud, Eliott puis Louise et Marion peuvent faire trempette dans une relative tranquillité. Martin, échaudé par sa mauvaise expérience dans la mer Morte, préfère passer son tour.

Expédition sur une autre planète !
Expédition sur une autre planète !
Expédition sur une autre planète !
Expédition sur une autre planète !
Expédition sur une autre planète !
Expédition sur une autre planète !
Expédition sur une autre planète !
Expédition sur une autre planète !

Puis nous allons faire quelques pas sur le lac Assal, mi-sec mi-humide. Nous assistons au coucher de soleil une petite bière à la main… bien sympa !

La nuit est un peu moins sympa, d’autant qu’ils nous annoncent qu’il faudra se lever à 4h30 le lendemain matin ! Je dors à peine quelques heures, il y a beaucoup de vent toute la nuit donc je dois m’emmitoufler dans la couverture car je n’aime pas avoir de l’air sur le visage ! Eliott restera éveillé également une bonne partie de la nuit, à observer les étoiles et compter les étoiles filantes.

Expédition sur une autre planète !
Expédition sur une autre planète !
Expédition sur une autre planète !
Expédition sur une autre planète !
Expédition sur une autre planète !
Expédition sur une autre planète !

A 4h30 comme prévu tout le monde se lève ; un petit-dej rapide et nous montons dans les 4x4 direction Dallol ! Nous arrivons juste au moment où le soleil se lève. Le spectacle est magique. Difficile de trouver les mots pour décrire les couleurs, l’odeur de soufre, la luminosité, le bruit de l’eau qui jaillit parfois, le bruit des concrétions de sel qui s’écrasent sous nos pas… on sent que la terre sous nos pieds est vivante ! Il faut d’ailleurs bien faire attention à l’endroit où nous mettons les pieds car des vasques d’acide se créent régulièrement. La croute sur laquelle nous marchons se craquèle et s’affaisse parfois. Nous répétons inlassablement les consignes de sécurité aux enfants qui se comportent très bien malgré le réveil matinal. Nous marchons un peu plus de 2 heures dans ce paysage semblant tout droit sorti d’une autre planète… inoubliable !

Expédition sur une autre planète !
Expédition sur une autre planète !
Expédition sur une autre planète !
Expédition sur une autre planète !
Expédition sur une autre planète !
Expédition sur une autre planète !
Expédition sur une autre planète !
Expédition sur une autre planète !
Expédition sur une autre planète !
Expédition sur une autre planète !
Expédition sur une autre planète !
Expédition sur une autre planète !
Expédition sur une autre planète !
Expédition sur une autre planète !
Expédition sur une autre planète !
Expédition sur une autre planète !
Expédition sur une autre planète !

Nous retraversons ensuite le désert de sel pour aller voir l’endroit où les Afars extraient des blocs de sels qu’ils vendront ensuite en ville. Nous voyons passer plusieurs caravanes de dromadaires portant sur le dos plusieurs de ces blocs, d’une dizaine de kilos chacun. Le temps semble s’être arrêté ici ! C’est un travail inhumain, dans des conditions on ne peut plus pénibles ! Nous sommes en décembre, la période idéale pour visiter le Danakil car les températures ne dépassent pas 40° en ce moment. Mais dans 6 mois, il fera plus de 50° et ces hommes seront toujours au travail ! Ils ne s’arrêtent que les 3 mois d’été lorsque le désert est recouvert d’eau et que la chaleur est absolument insoutenable. Nous les observons un moment puis remontons dans nos 4x4 climatisés… choc des civilisations…

Il est déjà temps de rentrer sur Mékélé. Nous sommes très heureux d’avoir pu découvrir cette région incroyable et garderons dans nos têtes le souvenir de ces couleurs incroyables. Il est temps à présent de monter un peu plus au nord à la découverte des églises de la région du Tigré… déconseillées aux personnes souffrant de vertige ! A suivre…

Expédition sur une autre planète !
Expédition sur une autre planète !
Expédition sur une autre planète !
Expédition sur une autre planète !

Publié dans Ethiopie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tom-Tom 08/12/2019 11:05

Incroyables ces paysages, on ressent presque l'odeur de souffre à travers l'écran !!

Pat 06/12/2019 21:59

Incroyable, jamais vu un tel paysage !
Je comprends le titre de votre post, vous nous emmenez vraiment sur un autre planète.
Merci UnTouraCinq !

Sophie Digonnet 05/12/2019 15:52

Quel plaisir de suivre votre voyage.
Paysages magnifiques et commentaires fabuleux !
Profitez pleinement de votre expérience.
Bisous à vous 5 sans oublier "Ginette "????

tatie bisou 05/12/2019 07:14

Mais elle est où cette planète ?? ((Hi hi hi) Je pensais que la vue du Mt Ventoux était magnifique…. mais là bravo !! Le spectacle est magnifique. Bonne continuation et gros bisous à vous 6.

David 04/12/2019 21:51

Que de souvenir pour nous ces paysages que nous avons connu mais au lac ASSAL de DJIBOUTI.
Toujours un grand plaisir de vous suivre et de vous lire.

Badeigts nicole 04/12/2019 21:47

Quel beau voyage vous faites........un vrai régal pour nous de vous suivre dans cette belle aventure et dans des pays que nous n’aurons pas l’occasion de visiter, grâce à vous nous découvrons des paysages magnifiques, bravo pour vos commentaires très interessants illustrés de magnifiques photos
Bonne continuation - bien amicalement

Reulet 04/12/2019 19:40

Super photos magnifiques et le récit qui donne envie d'y partir, merci.
Bonne route

Cri-cri 04/12/2019 19:00

Merci pour ces magnifiques photos et les commentaires détaillés.
Bonne continuation.