3 jours à Khartoum

Publié le par Maryline

Khartoum, capitale du Soudan, ville de 2 millions d’habitants… Elle ne nous laissera pas un souvenir impérissable, c’est une ville très poussiéreuse, 2 ou 3 bâtiments modernes, un Nil marron qui sépare la ville en 2. Bon, j’avoue nous n’avons pas non plus cherché à la visiter vraiment. Disons que c’était plutôt une étape technique avec un programme assez chargé :

  1. Arpenter les « mall » (= centres commerciaux) déserts pour essayer de trouver une liseuse pour notre fiston. En vain, comme on s’en doutait. Et cerise sur le pompon, quand on a regardé sur amazon pour se faire livrer ici, ou pour se faire livrer dans notre famille qui pourrait nous faire un colis, ben non c’est pas possible car amazon détecte que nous sommes au Soudan et il y a un embargo international sur le Soudan donc ils refusent la transaction. Nous aurions pu passer par un VPN, mais on se méfie aussi de la fiabilité des livraisons dans le pays, on verra plutôt en Ethiopie.
  2. Faire nos visas pour l’Ethiopie : rien de difficile, être avant 7h30 à l’ambassade, prendre un ticket avec l’ordre de passage, acheter le formulaire, attendre qu’on appelle son numéro, remettre tous les documents (passeport, photos, photocopie du passeport et formulaire rempli), attendre qu’on appelle son nom et payer : 60$/pers. Le tout prendra quand même 3 heures, et il faut revenir à 15h le même jour pour récupérer les passeports avec le précieux sésame. Mine de rien, ça occupe !
  3. Acheter l’assurance du véhicule pour les pays suivants : la plupart des pays d’Afrique de l’est et australe font partie de la COMESA ( Common Market for Eastern and Southern Africa) et proposent une carte jaune (comme notre carte verte d’assurance mais… jaune…) qui nous éviterait de prendre des assurances à chacune des frontières. Nous essayons 3 bureaux : les 2 premiers refusent ; le dernier accepte mais nous propose un contrat bien trop cher par rapport à ce que d’autres voyageurs ont payé pour 1 an. On finit par laisser tomber, on verra ça en Ethiopie. Mine de rien… ça occupe aussi !
Louise en train d'attendre chez le boulanger
Louise en train d'attendre chez le boulanger
Louise en train d'attendre chez le boulanger
Louise en train d'attendre chez le boulanger
Louise en train d'attendre chez le boulanger
Louise en train d'attendre chez le boulanger
Louise en train d'attendre chez le boulanger

Louise en train d'attendre chez le boulanger

Entre temps, nous ne visitons donc pas vraiment Khartoum, nous préférons passer du temps à notre campement car nous avions RDV avec un couple de voyageurs aguerris : Nath et Jean. Alors pour vous situer, ils ont fait un tour du monde en camping-car de plus de 4 ans de 2009 à 2013, et leur site regorge d’infos pratiques, sur lesquelles je m’étais largement appuyée pour préparer notre voyage en Asie. J’avais même imprimé tous leurs bivouacs en asie du sud-est ! (pour rien car jamais utilisé, mais c’était rassurant avant de partir…). Ils sont repartis en été 2018 en Afrique du sud et depuis ils remontent tranquillement le continent. Nos routes risquant de se croiser, j’ai pris contact avec eux il y a quelques semaines, et nous nous sommes donnés RDV à Khartoum, au Blue Nil Sailing Club, un club nautique un peu vieillot mais sympathique pour rester quelques jours dans la capitale. Quel plaisir de les rencontrer « en vrai » et d’échanger avec eux ! On parle des différents pays, des routes qu’on peut prendre et celles qu’on ne peut pas, on s’échange des cartes SIM, ils nous prêtent des cartes routières etc. 2 après-midi et soirées vraiment sympas !

une pensée à tous nos amis ou connaissances communes !
une pensée à tous nos amis ou connaissances communes !
une pensée à tous nos amis ou connaissances communes !

une pensée à tous nos amis ou connaissances communes !

En petit intermède, nous avons aussi passé quelques heures à l’Institut français, qui possède une bibliothèque bien fournie. Les enfants affalés sur le tapis seraient bien restés toutes la journée (en plus y’a la clim !) 😉

Voilà donc pour Khartoum, demain nous reprenons la route en direction de Port Soudan, au bord de la mer Rouge. Nous mettrons plusieurs jours pour faire les 800km car nous comptons bien faire plusieurs haltes, notamment pour découvrir les pyramides de Meroé, le seul monument soudanais dont nous avions entendu parler avant de mettre les pieds dans le pays…

DES LIVRES !!!

DES LIVRES !!!

Publié dans Soudan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

PATRICE ARLUISON 14/11/2019 09:46

Pourriez-vous préciser quel est le site de Nath et Jean ? Vous nous donner envie d'en savoir plus mais vous ne donnez aucune indication.
Merci d'avance.

Maryline 20/11/2019 09:57

effectivement, je n'ai pas mis le lien. en tapant nat et jean dans google je viens de le retrouver : https://www.natetjean.com ;)
bonne lecture !

Marjorie Créatrice de Contenu 10/11/2019 11:05

Eh eh, je vois qu'Eliott est un grand lecteur, tout comme je l'étais enfant. Il a son livre sur la photo où vous êtes avec Nath et Jean ;)
Je continue à vous suivre d'article en article. Ces villes du désert me rappellent Agadès au Niger, en plein Sahara il y a + 20 ans, quand j'étais allée à la rencontre des Touaregs. Je ne trouve pas que ce soit de beaux paysages, ces villes du désert, c'est sec, poussiéreux, sans charme particulier (Agadès, Khartoum...). Par contre, l'Afrique des savanes m'attirerait perso, vous avez prévu d'y aller je suppose ? Et l'Afrique du Sud ? Bonne route

Pat 07/11/2019 21:18

Quelque chose me dit qu'à l'heure du bilan, Khartoum sera dans la rubrique "on a moins aimé"...
;-)
Bonne route à tous les cinq

Maryline 09/11/2019 18:21

mouais, on se disait ça aussi tout à l'heure au café...

Tom-Tom 06/11/2019 18:50

J'espère qu'Elliot trouvera un frère ou une soeur compatissant pour lui prêter sa liseuse ! Sinon il reste les ordis... ou la patience ;) !! Bonne route vers l'Ethiopie !

Maryline 09/11/2019 18:22

eliott, patient ?? ça se saurait ! je lui prêterai la mienne je pense mais chhuuuut, il ne le sait pas encore ;)

Pierre La Fabrique 05/11/2019 19:52

Coucou Maryline,
Je reprends le fil de vos aventures après 15 jours dans la province peu courrue du Guizhou en Chine. Des rencontres passionnantes avec plusieurs minorités ethniques, notamment les Shui, les Miao, les Gedjia et les Dong. Tu dois connaître tout ça.
Fais nous rêver.
J'espère que vous passerez par l'Erythrée, il parait que c'est si joli.
Bises

Maryline 09/11/2019 18:24

ah les minorités chinoises, on a l'impression de faire un retour dans le temps ! Sinon l’Érythrée ce ne sera pas possible pour nous, les frontières sont fermées pour les véhicules étrangers :(