25 heures pour entrer au Soudan !

Publié le par Maryline

[infos pratiques en fin d‘article pour les futurs voyageurs]

Aurait-on sous-estimé cette frontière ? En tout cas nous y allons sans nous stresser mardi 22 octobre. Nous devons d’abord prendre un ferry d’1h d’Abu Simbel pour traverser le lac Nasser. Le temps qu’on se lève, qu’on fasse le plein de diesel, qu’on trouve le bon port, qu’on attende le ferry dont on ne connait pas les horaires… il est 12h lorsque nous montons dans le bateau, et à 13h nous arrivons devant le portail de la frontière Egyptienne.

Il nous faudra 3 heures de démarches pour franchir cette partie de la frontière. Renaud se débrouille seul pour les formalités qui sont tout sauf claires. Ils nous demandent un tas de papiers et de photocopies, au compte-goutte sinon c’est moins marrant, photocopies qu’ils finissent par nous rendre à la fin (?!).

Problème : il est trop tard à présent pour entrer au Soudan, nous n’aurons pas le temps de faire les démarches car la douane ferme à 16h ou 17h (pas très clair non plus, ça…). Nous voilà bon pour dormir entre les 2 grilles, dans le no man’s land au milieu de camions dont certains frigorifiques qui laissent tourner leur moteur toute la nuit. En voilà un beau bivouac ! Quelques minutes après notre arrivée, nous rencontrons Mazar, qui a été appelé par les douaniers soudanais. Mazar, c’est un fixer, la personne qui est censée nous aider à faire les formalités. Visiblement tous les étrangers passent par lui, mais c’est quelque chose que nous n’aimons pas. Surtout lorsqu’il nous annonce un forfait de 80$ pour entrer au Soudan. Nous lui disons que nous sommes prêts à payer les taxes « normales » du passage de frontière, mais pas ses services, et certainement pas autant. Il s’en va et nous ne sommes pas plus avancés. On verra bien demain ! En attendant, on se fait une petite soirée ciné/ordi : Jumanji !

Le lendemain matin, dès 8h, Renaud traine avec les chauffeurs de poids lourds égyptiens qui vont passer la frontière. Celle-ci est toujours fermée, mais ils font passer leur carnet de passage (sorte de passeport du véhicule) à travers la grille à une personne qui se charge de toutes les formalités pour leur véhicule. Ils n’auront ensuite plus qu’à passer à l’immigration faire tamponner leur passeport et pourront ensuite entrer au Soudan. Nous comprenons que les « fixers » ici sont une obligation. Et pour nous, tout le monde nous renvoie vers le fameux Mazar… Je fais rire les égyptiens en disant que Mazar demande trop de « flouz » (argent en arabe) en faisant de grands gestes. Ils essaient de nous aider en parlementant avec le type qui s’occupe d’eux mais sans succès, il ne veut pas entendre parler de nous. Au bout de 3 heures, un douanier fini par avoir pitié de nous et nous envoie un autre fixer. On peut enfin passer la grille. Nous nous occupons de l’immigration (les passeports) pendant qu’Ahmed s’occupe du reste : assurance, frais de trafic pour avoir le droit de rouler au Soudan, signature du carnet de passage etc. Le tout prend encore 2 heures… A 13h, Il revient vers nous avec tous les documents. Il ne reste plus qu’à négocier ses services. Je me mets en colère lorsqu’il nous demande 50$, et nous finissons par lui laisser 1600 livres soudanaises (environ 22$).

Nous sommes soulagés de pouvoir enfin entrer au Soudan ! Et maintenant… on dort où ce soir ?

 

 

25 heures pour entrer au Soudan !
25 heures pour entrer au Soudan !
25 heures pour entrer au Soudan !
25 heures pour entrer au Soudan !

Infos pratiques

Prix du ferry au départ d’Abu Simbel : 100LE pour 1 voiture, 350 pour les minibus et bus, 600 pour les camions. Ils nous ont fait payer 350LE. Gratuits pour les passagers et pour les motos aussi je crois.

Sortie d’Egypte : très désorganisé, mais pas besoin de fixer. Ici on paie avant de faire les formalités, devant la grille :  

  • 15LE/pers les formulaires avec des timbres que nous devrons remplir et donner à l’immigration
  • 100LE/pers une sorte d’exit fee
  • 160LE l’exit fee pour le vehicule.

Une fois à l’intérieur, ils nous ont encore demandé de l’argent pour la fouille du véhicule et autre chose qu’on n’a pas compris mais nous avons poliment décliné.

Entrée au Soudan : fixer obligatoire, même pour les « non-européens ». Le fameux Mazar n’a pas voulu descendre son prix, nous avons pris une autre personne. Nous avons changé des livres égyptiennes au marché noir dans l’enceinte de la frontière au taux de 1LE = 4,5SP. Nous avons changé à nouveau une fois la frontière franchie au taux de 1LE=4,7SP. Ça nous fait un taux à 1€ = 84 SP alors que le taux officiel est autour de 1€=50 SP. A la frontière Nous avons payé :

  • 50 SP/pers de frais d’entrée (petite réduction pour les enfants)
  • 300 SP de frais de trafic
  • 158 SP aux customs
  • 320 SP pour 1 mois d’assurance
  • 1600 SP pour le fixer

Nous avons maintenant 3 jours pour nous enregistrer auprès de autorités, nous le faisons dans la foulée à Wadi Halfa pour 532 SP/pers.

Publié dans Egypte, infos pratiques, Soudan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tom-Tom 27/10/2019 15:44

Eh bien ça commence de plus en plus à ressembler à l'aventure ! Profitez bien du Soudan

Pat 26/10/2019 14:34

Heureux de pouvoir enfin vous lire, 4 longs jours sans nouvelle, je commençais à trouver le temps long !!!
Je suis impatient de découvrir le Soudan avec vous 5.
Bonne route et à bientôt