De Haïfa à Tel Aviv : entre plages et vieilles pierres

Publié le par Maryline

Jeudi 15 aout, pour notre toute première journée en Israël, nous passons l’après-midi sur la plage de Bet Galim, à Haifa. Ici, les plages sont souvent surveillées et aménagées avec douches et toilettes. Pratique pour nous ! Mais alors que nous pensions rester là pour la nuit, je suis prise de doute : nous sommes sur un parking avec des voitures qui nous collent de chaque côté, il fait très chaud mais nous ne pourrons pas ouvrir les fenêtres (au risque qu’elles soient arrachées !). je me sens un peu oppressée, et nous avons un doute sur un panneau écrit en hébreu un peu plus loin. Renseignement pris, effectivement il est interdit de stationner ici entre 2h et 4h du matin… c’est précis ! Le maitre-nageur nous conseille un grand parking un peu plus au sud de la ville, sur une autre plage. Et c’est ainsi que nous ne respectons pas la 1ère règle du voyageur : ne jamais conduire de nuit ! Mais conduire de nuit en Israël, ce n’est pas comme conduire de nuit au Laos (avec des routes en mauvais état, des animaux et des personnes susceptibles de traverser, des véhicules sans éclairage…), et nous nous sentons en sécurité. Nous tournons un peu pour trouver le parking et finissons par nous installer face à la mer avant d’aller rapidement nous coucher pour récupérer de notre réveil très matinal.

 Alors que nous dormons profondément, de grands coups sur le camping-car nous réveillent en sursaut. Ça tape sur la carrosserie, sur la porte, sur les fenêtres et ça parle en hébreu. Il est 1h du matin, nous comprenons rapidement que c’est la police et qu’ils ne sont pas très contents ! Devant le ton peu aimable de la policière, Renaud ne cherche même pas à parlementer. Celle-ci lui indique un endroit où nous aurons le droit de passer la nuit… 300m plus loin ! Effectivement lorsque nous arrivons, nous trouvons plusieurs caravanes installées les unes à côté des autres, face à la mer, avec des ordures un peu partout et des générateurs qui tournent à fond. Ok, pour notre 1ère nuit en Israël ce ne sera pas un bivouac de rêve !

Le lendemain matin, nous prenons le train pour visiter la ville d’Haïfa. Au programme : retrait d’argent, achat de carte SIM pour retrouver internet, et ballade dans les rues de la ville. Nous déjeuner dans une petite échoppe spécialisée dans les fallafels qui se mangent ici en sandwich dans du pain pita. Martin adore, mais les 2 grands sont moins convaincus. Après avoir bien marché, nous reprenons le train pour rentrer au camping-car. Après un petit tour à la plage, nous roulons une trentaine de minutes pour rejoindre la ville de Cesarée, que nous visiterons demain. Nous nous garons sur un grand parking en bordure de plage, espérant que la police ne vienne pas nous déloger cette fois-ci. Pas de police, mais en ce soir de week-end, beaucoup de monde et quelques kékés qui mettent la musique à fond dans leur voiture et laissent tourner le moteur pour avoir la clim jusqu’à très tard dans la nuit. Encore un bivouac qui ne figurera pas dans notre Top 5 !

pas facile à manger le sandwich aux fallafels !!
pas facile à manger le sandwich aux fallafels !!
pas facile à manger le sandwich aux fallafels !!
pas facile à manger le sandwich aux fallafels !!

pas facile à manger le sandwich aux fallafels !!

Samedi 17, nous visitons Cesarée, ville fortifiée construite par le roi de Judée, Hérode, en 30 avant JC pour prouver son allégeance à Rome. La ville a été détruite plusieurs fois, et reconstruite notamment par Louis IX lors de la 7ème croisade vers 1250. L’empire romain est au programme de 6ème, Louis IX (dit St-Louis) est au programme de CM1… une journée idéale pour faire un cours d’histoire grandeur nature ! Le site est très abimé, mais il jouit d’une vue magnifique sur la Méditerranée qui compense le manque de « cachet » des pierres et des restaurations pas franchement gracieuses. Pour dormir, nous tentons la jolie plage de Bet Yanai, mais sommes refoulés à l’entrée. On nous renvoie vers un petit parking squatté par quelques caravanes et camions. A nouveau très sale… visiblement nous n’avons pas la même pratique du camping ! Ça commence à nous saouler de dormir sur des parkings, mais c’est la contrepartie pour dormir tout près de la plage ici. Ça fera l’affaire pour cette nuit !

De Haïfa à Tel Aviv : entre plages et vieilles pierres
De Haïfa à Tel Aviv : entre plages et vieilles pierres
De Haïfa à Tel Aviv : entre plages et vieilles pierres
De Haïfa à Tel Aviv : entre plages et vieilles pierres

Le lendemain, Eliott est un peu patraque, il a une otite visiblement. Ce sera donc une journée calme, Louise et Martin se baignent, Renaud les surveille sur la plage, tandis qu’Eliott et moi lisons au frais dans le camping-car. Dans l’après-midi, nous allons au bord d’une rivière où se prélassent de grosses tortues à carapace molle.  Et nous faisons de grosses courses aussi. C’est toujours un plaisir de découvrir les rayons des magasins dans un nouveau pays. Ici, on trouve beaucoup de produits similaires à la France (souvent plus chers), mais aussi un rayon frais chargé de houmous, un immense comptoir de fruits secs et graines, des mangues à 2,50€ le kilo (j’adoooooore les mangues !). Nous trouvons un bivouac sympa, au calme, au bord d’une petite falaise en surplomb de la mer.
Lundi 19, nous nous levons relativement tôt pour visiter le site d’Apollonia avant la grosse chaleur. Encore une ville passée sous plusieurs dominations (phénicienne, grecque, romaine, byzantine). Il reste aujourd’hui principalement les vestiges d’une forteresse construite par les croisés avant qu’ils n’abandonnent la cité aux mains des mamelouks en 1265. Là encore, le fait que les vagues viennent lécher la falaise au pied de la cité donne au lieu un charme certain.

De Haïfa à Tel Aviv : entre plages et vieilles pierres
De Haïfa à Tel Aviv : entre plages et vieilles pierres
De Haïfa à Tel Aviv : entre plages et vieilles pierres
De Haïfa à Tel Aviv : entre plages et vieilles pierres

Nous décidons ensuite d’aller à Tel Aviv, la 2ème plus grande ville d’Israël avec ses 450 000 habitants. Nous marchons plusieurs heures dans les ruelles du quartier du port de Jaffa, l’un des plus anciens du monde, puis dans la ville plus moderne. Nous avons vraiment beaucoup aimé cette ville. Une journée c’est un peu court, mais cela nous suffit néanmoins : entre la chaleur, le bruit de la ville, la circulation…l’ambiance est un peu tendue en fin de journée, en mode « j’en ai marre de marcher, c'est encore loin ? tu peux me porter ? ». Heureusement, le chemin du retour vers le camping-car se fait via le front de mer très bien aménagé (pelouse, nombreuses aires de jeux) qui fait oublier les jambes lourdes 😉

Ce matin, je présente le planning de la journée à ma petite famille : après l’école, remonter au nord d’Haïfa et visiter une nouvelle ville fortifiée ancienne capitale du royaume de Jérusalem. Je me heurte à un front uni de 3 gnomes qui rejettent tout net ma proposition. Ils refusent de marcher aujourd’hui ! Soit, ce sera donc une journée off. Nous retournons au « parc aux tortues » pour déjeuner (il y a une belle aire de jeu, bizarrement là ils sont d’accord pour sortir du camping-car !) et ce soir nous bivouaquons sur le mont Carmel. Nous sommes arrivés tôt, ce qui va nous permettre de jouer tous ensemble. Chuuuuut, je ne leur ai pas encore dit que demain nous irons bel et bien visiter la forteresse d’Acre 😉

Tel-Aviv by night
Tel-Aviv by night
Tel-Aviv by night
Tel-Aviv by night
Tel-Aviv by night
Tel-Aviv by night
Tel-Aviv by night
Tel-Aviv by night
Tel-Aviv by night

Tel-Aviv by night

notre parcours sur l'appli polarsteps

notre parcours sur l'appli polarsteps

Publié dans Israël

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Falco 27/08/2019 18:49

Bonjour je vous es découvert sur internet en faisant mes recherche
Je prépare notre voyage en famille avec nos 4 enfants en camping car pouvez vous le dire comment avait vous fait pour aller en Israël
Peux ton nous aussi reste dan le cargo
Et combien avez vous payer
Cordialement

Maryline 27/08/2019 20:58

Bonsoir, tout est ici : http://www.untouracinq.com/2019/08/7-jours-sur-un-cargo-pour-rejoindre-israel-avec-notre-camping-car-depuis-monfalcone-italie.html

coco 23/08/2019 01:14

On vous suit toujours...
L'Israël à l'air vraiment magnifique, ce n'est pas l'Asie et pourtant j'aimerai bien le visiter.
Profitez bien et attention à vous
bisous
coco

Maryline 24/08/2019 18:26

oui c'est plutôt chouette comme pays ! bisous et bon courage pour la rentrée qui approche !

Jean Louis Boivin 21/08/2019 18:54

J'ai suivi une partie de votre précédent périple, j'apprécie beaucoup votre aventure. J'attends avec impatience vos prochains épisodes.

Maryline 24/08/2019 18:26

merci de nous suivre !

Tom-Tom 21/08/2019 16:34

C'est chouette ces photos, assez différent de ce que j'imaginais !!!!

Maryline 24/08/2019 18:27

oui c'est un chouette mélange entre modernité et moyen-orient plus traditionnel

Pat 21/08/2019 10:38

Et même si la Terre Promise ne tient pas toutes ses promesses au niveau des bivouacs, les photos sont superbes !!! Peut-être est-ce subjectif, mais j'ai l'impression que la lumière y est plus intense.
Encore merci de prendre le temps de nous faire profiter de tout çà.
Vivement votre prochain post.

Julia Bardou-Carmona 20/08/2019 23:57

Superbes photos ! Effectivement le sandwich de Martin a l'air super bon.... ???? Nous sommes en Dordogne où l'on découvre aussi de beaux paysages...plutôt verdoyants pour nous ! Bises et hâte de lire la suite de vos belles aventures !

Maryline 21/08/2019 06:38

Ah nous ça manque un peu de verdure ! Bisous à vous 4 et continuez vos belles balades à vélo !