Le départ de la loose...

Publié le par Maryline

Il faut bien l’admettre, parfois les choses ne tournent pas comme on le voudrait. Et ce n’est pas toujours facile à digérer. Petit rappel des faits :

  • Le 5 juin, nous partons de chez nos parents dans le vaucluse et nous arrêtons faire une bise à ma famille dans la drôme. Une porte claque, Martin se casse (méchamment) le doigt. 3 jours d’hospitalisation, et nous restons 3 semaines dans la région pour ses soins.
  • Le 29 juin, nous redisons au-revoir à nos parents dans le Vaucluse et partons pour l’Italie.
  • Le  1er juillet, stop aux urgences de Gênes : Martin a une forte fièvre et des vomissements qui l’empêchent d’absorber le paracetamol. Ils diagnostiquent une sorte de gastro.
  • Le 5 juillet, stop aux urgences de Pise : la fièvre de Martin ne tombe pas, ça commence à faire long. Ils envisagent la maladie (rare et grave) de Kawazaki et lui font plein de tests. La fièvre tombe rapidement, mais ils nous gardent 4 jours en observation. A notre grand soulagement ils restent finalement sur le diagnostic du virus, mais s’inquiètent pour son pouce dont ils n’aiment pas l’aspect. Il pourrait être infecté. Martin est mis sous antibiotiques et nous enchainons les consultations orthopédiques avec radios. L’os a bougé, et le petit os qui permet la croissance de la phalange semble brisé ce qui veut dire que le bout de son doigt sera atrophié (ou tordu) ; ils nous envoient consulter un spécialiste pédiatrique sur Florence.
  • Pendant notre petit séjour à l’hôpital, le frigo nous lâche et semble impossible à réparer malgré tous les efforts de Renaud (modèle trop ancien)
  • Quelqu'un essaie de s'introduire dans le camping-car : les 2 serrures des portières sont explosées et une fenêtre est cassée.
  • Notre bateau qui devait partir de Trieste le 12 juillet part finalement le 11, et l’hôpital a pris RDV pour nous auprès du spécialiste le 10.

 

Autant vous dire que le stress est bien monté ces derniers jours !

Le 9 juillet, nous essayons de régler les problèmes liés au camping-car avec notre assurance. Ça ne semble pas gagné pour trouver les pièces rapidement, et l’assurance nous préconise de rentrer en France pour gérer la partie serrures ! Par sécurité, nous parvenons à décaler le bateau à fin juillet, ça nous laisse un peu d’air pour gérer tout ça.

Hier (jeudi 10), nous sommes allés à la consultation à Florence. Après 3h d’attente, le spécialiste confirme que l’os a bougé, mais est plutôt confiant sur la croissance du pouce. En revanche si ça reste comme ça, Martin pourrait perdre en mobilité. 2 solutions selon lui : réopérer immédiatement, ou bien ne rien faire et attendre 1 ou 2 ans de voir comment sa croissance osseuse fait évoluer les choses. Mais entre-temps, il faut se débarrasser de l’infection. Il me conseille de revenir la semaine suivante pour décider.

J’ai le moral dans les chaussettes quand je reviens au camping-car. On dirait que le sort s’acharne sur nous ! On ne sait plus vraiment quoi faire. Évidemment on ne partira pas tant que l’infection est toujours présente mais pour le reste ? Est-ce qu’on poursuit le suivi ici à Florence ? On répare où le camping-car ? Est-ce qu’on retarde le voyage ? On fait quoi avec le frigo ? On avait hésité avant de partir à le changer pour un frigo à compression, plus adapté pour l’Afrique mais qui, en plus d'être cher, nécessitait de changer toute notre installation électrique…

Ça fait trop de décisions à prendre pour aujourd’hui et une chose est certaine, je suis bien décidée à visiter Florence, ça rattrapera un peu cette journée pourrie ! Il est à peine 16h, nous allons nous garer sur l’un de ces affreux parkings pour camping-car avec dans l’idée d’aller manger un morceau en ville. Pendant les 20mn de route, Martin s’endort comme une masse sur la banquette. Avec les derniers jours qu’il vient de passer, il doit récupérer donc on le laisse dormir. Il se réveille à 18h30, je ne verrai pas Florence aujourd’hui . Je suis au bout de ma vie, ça fait presque 1 semaine que je suis enfermée dans un espace clos (chambre d’hôpital ou camping-car). Et puis je désespère d’arriver à partir un jour ! Du coup, j’envoie un peu bouler ma princesse quand elle me demande de jouer avec elle.

« Mais maman, l’important dans ce voyage, c’est pas la destination, c’est qu’on soit tous ensemble, non ? Alors ça sert à rien qu’on soit tous énervés les uns contre les autres » … Louise, l’adorable anti-stress de la famille 😉.

Allez, on fait tous une partie de cartes, on mange enfin des bonnes pizzas à coté de l’affreux parking et on va aller se coucher, ça ira mieux demain…

Louise barbouillée de glace vanille, ou l'art de relativiser les choses. Depuis qu'elle sait parler, "c'est pas grave" est sa phrase fétiche ;)
Louise barbouillée de glace vanille, ou l'art de relativiser les choses. Depuis qu'elle sait parler, "c'est pas grave" est sa phrase fétiche ;)
Louise barbouillée de glace vanille, ou l'art de relativiser les choses. Depuis qu'elle sait parler, "c'est pas grave" est sa phrase fétiche ;)
Louise barbouillée de glace vanille, ou l'art de relativiser les choses. Depuis qu'elle sait parler, "c'est pas grave" est sa phrase fétiche ;)

Louise barbouillée de glace vanille, ou l'art de relativiser les choses. Depuis qu'elle sait parler, "c'est pas grave" est sa phrase fétiche ;)

Publié dans Europe, Italie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tom-Tom 13/07/2019 00:42

Heureusement qu'il y a Louise pour relativiser et Elliot pour faire les visites guidées !! Plein de courage et de bonnes ondes pour le retour en France, le suivi de Martin et le nouveau départ ! Courage courage ...

Tom-Tom 13/07/2019 00:42

Et on sera prêts à lire de nouveau vos aventures drôles et trépidantes en temps voulu quand les astres seront de nouveau alignés !!

AGNES 12/07/2019 13:51

Admirable de sagesse votre demoiselle : prenez les choses avec philosophie chaque problème a sa solution mais je comprends votre stress ! Profitez encore un peu de l'Europe en attendant !

gepo 12/07/2019 11:32

Départ mouvementé. C'est facile à dire mais comme dis Louise il faut positiver.
Garder le moral, il vaut peut-être mieux de subir ces désagréments maintenant, en Europe, plutôt qu'au fin fond de l'Afrique.
Allez, hauts les cœurs, bon courage à vous cinq.

Maryline 12/07/2019 14:18

Oui c sur, mieux vaut ici qu'au fin fond de l'Afrique !

Les Mamatoch Marie 12/07/2019 09:55

Courage les copains ! Parfois quand ça veut pas, ça veut pas !! Mais est-ce pire que d'être coincés dans un garage glauque à Oulan Baator ??! (moment qui nous fait bien rire quelques années après)
J'ai confiance en vous pour garder le coté positif de chaque évènement ! Alors plein de grosses bises à vous (et surtout à Martin). Et on est là en cas de besoin !!

Maryline 12/07/2019 14:17

Merci les amis !

Luma & Cie 12/07/2019 09:28

Louise a raison, Le chemin est plus important que la destination.

Maryline 12/07/2019 14:16

Oui c vrai ????

Anne Marie 12/07/2019 08:48

Courage après le mauvais temps il y a le grand soleil, votre puce a bien raison l'important c'est d'être ensemble. Nous vous envoyons des ondes positives

Maryline 12/07/2019 14:15

Merci !

Josette et Joël 12/07/2019 08:39

Bravo Louise ! Tu es trop chou ! Je veux vous envoyer plein d'ondes positives, plein d'affection et de tendresse, je vois que tous y pensent ! C'est parfait. C'est pas un petit tas de plastique qui va vous em..bêter ! Allez, courage Martin, la seule chose que tu ne pourras plus faire, c'est du stop ! Comme dit Louise, c'est pas grave ! Er puis comme le disait Lao Tseu : Il n'y a pas de chemin vers le bonheur, le bonheur EST le chemin . Bisous

Maryline 12/07/2019 14:14

Avec son sourire charmeur il n'aura même pas besoin de lever le pouce pour faire du stop ????

anne marie 12/07/2019 07:12

quel stress ! aucun voyage ne se ressemble, le début de celui ci est bien mouvementé mais Louise est trop mignonne, l important c'est d'etre ensemble.............je vous envoie plein d ondes positives ,vous etes une famille formidable.........

Maryline 12/07/2019 14:13

Oui, l'important c'est bien d'être ensemble !

letourdesbouilles 12/07/2019 03:12

coucou a toute la famille .
Courage a tous .Malheureusement il arrive que dans la vie tout ne ce passe pas comme on l'avait prévu ,mais ça ne fais que renforcer la famille pour arriver je l’espère qu'a un mauvais souvenir et qu' une fois sur l'autre continent , tout ça soit qu' un mauvais souvenir.
quoi qu'il en soit vos choix effectivement seront les bons comme vous l'avez toujours fait .
Bon rétablissement a Martin , Louise que dire un vrai petit ange ....
Aller les amis on positive et c'est parti pour de nouvelles aventures.....

Maryline 12/07/2019 14:06

Merci les amis ! On est en plein en train de prendre toutes les mini décisions... ça va le faire !

LesBigorneaux 11/07/2019 22:56

Un départ décalé mais le plaisir d'être ensemble. Gardez votre optimisme, les choix que vous ferez seront forcément les bons ! Bon courage !

Maryline 11/07/2019 23:24

merci pour les encouragements, oui on sait que ça le faire, en prenant du recul on sait qu'il n'y a rien de grave ni d'insurmontable, faut juste apprendre à gérer la frustration ;)

Dominique blanes 11/07/2019 22:53

bonsoir
c est vrai que c est pas de chance!!!! mais comme dit votre petite fille il faut positiver
l essentiel c est la sante de martin!!!je vous souhaite des jours meilleurs avec moins de galeres et surtout un merveilleux voyage!!!je pense bien a vous!!!!

Maryline 11/07/2019 23:24

merci pour les encouragements Dominique !