Plutôt crique ou plutôt cric ?

Publié le par Untouracinq

Nous l’aimons bien cette crique sur la péninsule de Datça, donc nous y restons plusieurs jours. Samedi 9 juillet, nous nous rendons au petit village à côté pour faire le plein d’eau, et surtout récupérer Luis, sa sœur Claudia et leur maman Ruth. Luis, c’est le péruvien que nous avons rencontré l’année dernière à la frontière turkmène. Lui voyageait à vélo, et nous avions passé plusieurs jours ensemble au turkeminstan et en Ouzbekistan. Il habite Istanbul et vient passer quelques jours de vacances avec sa famille là où nous sommes en ce moment. Quelle belle surprise !

Nous les embarquons donc dans le camping-car direction… « notre » crique sur laquelle ils plantent leur tente. Nous y passons 2 jours tranquilles, à mélanger les mots d’anglais et d’espagnol, à jouer aux cartes, à lire et discuter tous ensemble.

Le dimanche soir, nous quittons la plage pour nous rendre dans la ville de datça. Et oui, il y a match ce soir, pas question de le rater ! Étonnamment, il y a beaucoup de monde pour regarder la finale dans les restaurants au bord de la marina. Par contre on ne comprend pas… ils sont tous pour les portugais ! Nous nous sentons un peu seuls au coup de sifflet final L

Nous quittons nos amis le lundi : eux poursuivent leurs vacances sur la côte, et nous nous reprenons la route. Nous tentons de prendre le ferry pour la péninsule de Bodrum ( 2 heures de ferry contre 300km par la route…). Mais il est complet aujourd’hui, et un peu cher pour notre porte-monnaie donc nous changeons nos plans : cap au nord, ce soir nous dormirons près du parc de Pamukkale que nous visiterons demain !

Enfin ça c’était l’idée de départ… en cours de route nous ressentons d’étranges vibrations dans le camping-car : d’abord dans les montées, puis au freinage, puis à l’accélération. On dirait que pépère tortille des fesses ! A une trentaine de kilomètres de Pamukkale, se trouve la ville de Denizli, environ 100 000 habitants et… un garage Iveco. C’est ici finalement, au milieu des carcasses de voitures que nous dormons. Les bivouacs se succèdent et ne se ressemblent pas forcément ;-)

A l’heure où j’écris nous sommes au garage et les mécanos viennent de terminer. 3 de nos pneus sont complètement déformés d’où le « tangage ». Des pneus qui ont résisté aux pistes mongoles et qui s’abiment sur un chemin turc ? Bizarre, espérons que ça ne cache pas autre chose !

Plutôt crique ou plutôt cric ?
Plutôt crique ou plutôt cric ?
Plutôt crique ou plutôt cric ?
Plutôt crique ou plutôt cric ?
Plutôt crique ou plutôt cric ?
Plutôt crique ou plutôt cric ?

Publié dans Turquie

Commenter cet article

Pierre la Fabrique 12/07/2016 19:36

Hello Miss,
Profite bien, même si ça "tangue" dans pépère. .. !
Ici aussi ça tangue, dans la Fabrique ...
mais on gère, en t'attendant ... ! Lol

Mary 14/07/2016 19:56

moi qui pensais que tout serait réglé à mon retour !! bises

tatie bisous 12/07/2016 18:14

Coucou,
J'espère que tout va bien se passer, et que malgré les tracas de Pépère, la fin de votre périple se terminera sans trop de difficultés. Ici train train quotidien, nous nous languissons de vous retrouver ( surtout papy et mamie DD) .Bisous et bonne route.