A 3 semaines du retour, comment nous sentons-nous ?

Publié le par Untouracinq

Après avoir compté en mois, puis en semaines, ça y est nous avons commencé à compter le nombre de jours avant notre retour en France. C’est important pour les enfants d’avoir un repère, de savoir quand ils reverront leurs grands-parents et leurs copains. Dans 20 jours, notre formidable aventure touchera à sa fin. J’ai réservé le ferry entre la Grèce et l’Italie, et nous prévoyons d’arriver chez nos parents dans le Vaucluse le 5 aout (le vendredi histoire d’éviter les embouteillages inévitables du week end sur les routes de Provence).

Nous sommes à la fois tristes et heureux de rentrer. Tristes, car nous avons du mal à réaliser qu’une année et demi s’est déjà écoulée. Que le temps a filé ! Lorsque nous somme partis, Martin ne parlait pas, Louise ne savait pas faire de vélo, Eliott débutait à peine la lecture, nous ne savions pas encore « vivre » dans un camping-car. Que de chemin parcouru ! Au sens figuré comme au sens propre : nous avons fait 60 000km et traversé des paysages incroyables, rencontré des personnes terriblement généreuses et gentilles, nous avons eu la chance de toucher l’Humanité dans ce qu’elle a de plus beau, au moment même où la barbarie s’immisce dans notre quotidien… Tristes aussi car nous sommes un peu inquiets à l’idée de retourner dans le monde « actif et consumériste » qui nous attend : ne plus avoir le temps de faire des câlins à avec nos enfants tous les matins dans le lit, de bouquiner tous ensemble en prenant le café du midi (bon ok, parfois c’est moins noble on joue à candy crush aussi ;-)), de jouer au rami ou aux mille bornes en prenant l’apéro en bord de mer… Rien que de penser à l’organisation minutée qu’on va devoir mettre en place pour accompagner et récupérer nos enfants dans 2 écoles différentes dès la rentrée en jonglant avec les transports pour nous rendre à nos boulots, ça me décourage…

Mais nous sommes aussi contents de rentrer. De retrouver nos familles et nos proches. Nous avons raté quelques naissances, beaucoup d’anniversaires et de soirées entre amis, de nouveaux couples et des séparations, un proche nous a quitté… la vie a continué sans nous et nous avons hâte de refaire partie de LEUR vie. 17 mois de voyage itinérant, c’est bien. Un voyage de plusieurs années, ou sans date de retour, ça n’aurait pas été pour nous, nous le savons maintenant. C’est fatiguant parfois de ne pas savoir où l’on sera dans 2 jours, de gérer toute la logistique liée au voyage. Et d’être systématiquement tous les 5 tout le temps. Nous avons alterné périodes de visites et périodes de détente dans un timing qui nous a bien convenus. Maintenant nous avons aussi besoin de nous dissocier un peu de nos enfants, de respirer un peu. Etonnamment, notre maison ne nous manque pas, ni le confort qui va avec. L’idée nous a même traversé de continuer à vivre dans notre camping-car une fois rentrés. Mais ce ne serait plus pareil, et nos emplois nous « ancrent » à Marseille qui n’est peut-être pas l’endroit rêvé pour camper !

Chacun dans la famille vit le retour différemment :

Eliott (7 ans)

C’est celui qui en parle le plus et qui compte les jours. Il a hâte de retrouver ses grands-parents et ses amis, de découvrir sa nouvelle école. C’est aussi lui qui a mis le plus de temps à s’adapter à ce long voyage. Régulièrement il nous parle avec nostalgie de tel ou tel jouet laissé à Marseille. Lui qui adore lire jubile à l’idée d’avoir accès à de nouveaux livres (d’ailleurs maman, si tu peux vérifier stp que Matthieu a toujours la saga des Harry Potter en version poche, sinon je vais devoir les acheter rapidos !). Je ne me fais aucun soucis pour sa réintégration à l’école au niveau des connaissances, mais j’espère que le « choc » ne sera pas trop brutal pour ce qui est des relations avec les autres et que ses copains ne l’auront pas trop oublié !

Louise (5 ans et demi)

Elle n’a plus que de vagues souvenirs de notre maison (elle est persuadée qu’elle partageait sa chambre avec son petit frère !), de l’école et de ses amis (à part Elise et Bastien !). Ses souvenirs d’avant se confondent avec ce qu’elle a connu en voyage, c’est un peu confus dans sa tête. Ce qui est certain, c’est que Louise a hâte d’une chose : ne plus être collée sans arrêt à ses frères et à ses parents ! Des 3 c’est elle qui ressent le plus ce besoin d’exister seule. Parfois lorsqu’elle a le droit de jouer à l’iphone de son père elle cherche à s’isoler et quand Martin rapplique pour regarder par-dessus son épaule elle pique une colère : « j’ai le droit d’être un peu tranquille ! ». Elle voudrait se débarrasser un peu de nous aussi, et nous demande régulièrement de lui confirmer qu’elle pourra bien rester chez papy et mamie pendant que nous irons ranger et préparer la maison à Marseille. Et puis elle aimerait passer un peu de temps seule avec nous. Il y a deux ans, j’ai emmené Eliott en week end à Eurodisney, juste lui et moi. Maintenant elle attend son week-end à elle, et m’en parle quasiment tous les jours : « On le fera quand notre moment juste toutes les 2 ? » « je suis trop contente de rentrer car bientôt je pourrai faire des choses sans Eliott et Martin ! ». Elle a acquis une grande autonomie pendant ce voyage et elle compte bien la mettre en pratique au retour ;-)

Martin (3 ans)

Alors le retour, pour Martin ça reste bien théorique. Lui qui n’aime pas s’éloigner trop longtemps du camping-car, il ne se rend pas compte du tout de ce qui va se passer ! Nous avons commencé à lui parler de l’école, que maman l’amènera le matin, papa ira le chercher le soir, il s’y fera plein de copains, il fera plein d’activités etc. L’idée a l’air de lui plaire puisqu’il nous a demandé la semaine dernière s’il pouvait aller à l’école le lendemain.
Nous : « ah non chéri, l’école c’est quand on sera rentrés à la maison »
Lui : « Mais on est à la maison là !! »…
Il faut dire que pour lui toutes les portes sont des portières alors évidemment il va lui falloir un petit temps d’adaptation !

Renaud

Renaud est pressé de rentrer maintenant. L’aventure a été formidable, il se sent comblé mais dans sa tête, le voyage est quasiment terminé. Et puis il en a marre des petites pannes et problèmes mécaniques que nous rencontrons toutes les 2 semaines depuis l’Iran. Il voudrait vendre le camping-car rapidement pour ne plus avoir à s’en occuper ! Il a hâte de revoir famille et amis, ainsi que le lave-vaisselle car faire la vaisselle à la main pour 5 personnes 3 fois par jour, même si on se partage la tâche, c’est un peu lassant. D’habitude ce n’est pas lui qui planifie ou prévoit les choses, mais là il a déjà des projets plein la tête pour la suite ;-)

Moi

Je ne suis pas particulièrement pressée de rentrer, j’aurais bien prolongé encore de quelques semaines… j’aime cette sensation de liberté et d’avoir le temps : 2 choses que nous allons « perdre » dès septembre en reprenant nos activités. Ceci étant, j’ai hâte de pouvoir passer un ou deux jours sans les enfants, de revoir ma famille et je serai contente de ne plus avoir à penser à toute cette logistique du voyage itinérant : on prend à droite ou à gauche ? on s’arrête où pour dormir ? on mange quoi ? (ne me parlez plus d’une salade concombres/tomates !) Ah et la machine à laver vient de nous lâcher, c’est un signe ! Une chose est certaine, en ayant vécu cette expérience en famille, j’ai envie de la renouveler. Beaucoup de familles sur le retour n’ont qu’une hâte : repartir ! D’autant que le climat qui nous attend en France ne donne pas franchement envie d’y rester Est-ce que nous le pourrons ? Quand ? Comment ? A nous de nous en donner les moyens !

A 3 semaines du retour, comment nous sentons-nous ?

Publié dans divers

Commenter cet article

Aurore 22/07/2016 11:29

J'imagine bien l'ambivalence qui vous taraude. Pour ceux restés à Marseille, votre retour est plus qu'attendu et je pense que nous écouterons vos odyssées avec un plaisir immense, ce qui nous mettra du baume au coeur en ces temps perturbés ! Merci de nous faire partager tous ces instants !

les nomadistes 19/07/2016 21:04

Le Retour, il faut du courage et tout ne sera pas aussi merveilleux que prévu mais il est quand même bon de se reposer, de retrouver une autre routine et de revoir ses proches. Nous, nous avons tourner durant 9 mois en France avant de nous poser vers Perpignan et se serait avec plaisir que nous vous accueillerons à votre retour. Parler du voyage n'est pas si facile à des non initié, nous avons participé au rassemblement des voyageurs à Millau au mois de mai et ce fut une véritable bouffée de bonheur de pouvoir partager avec d'autres voyageurs !

Mary 21/07/2016 22:37

Salut les nomadistes ! oui nous essaierons d'être présents au prochain rassemblement. Quant à perpignan, ce n'était pas prévu au programme, mais... pourquoi pas ?! ;)

Thierry 18/07/2016 23:46

Franchement pas jaloux de votre aventure. Même pas de l’admiration carsi on calcule vous avez 60000kms en 1 an et demi. ce qui fait en gros 111kms par jour,où le temps de visiter dans tout cela?

Mary 19/07/2016 16:21

il y a autant de voyages que de voyageurs. Et pour vous "rassurer" sur les visites ou les journées "off", je vous laisse lire les 200 articles de ce blog.

Anne Marie 17/07/2016 22:36

Eh oui tout a une fin. Félicitations déjà pour avoir alimenter le blog avec tant d’assiduité, pour nous qui avons voyager à deux, nous savons ce que cela veut dire même si on y trouve du plaisir. Rentrer c'est assez déroutant pendant quelques semaines, puis on revient facilement à la vie sédentaire. Les souvenirs restent gravés les odeurs parfois, les couleurs; parfois on se demande pourquoi aller si loin pour voir de belles choses. Partir est facile repartir?? même si c'est notre souhait, cela nous semble plus compliqué. Bonne reprise et merci de nous avoir fait partager votre voyage.

Mary 19/07/2016 16:19

c'est vrai qu'il y a de belles choses chez nous aussi, c'est d'ailleurs l'une de nos résolutions de retour : découvrir les environs de Marseille que nous ne connaissons pas !

Pat 17/07/2016 22:32

Quand j'ai découvert votre projet il y a (déjà...) 17 mois, ça m'a paru complètement dingue !!!
Plein de curiosité, je me suis lancé avec délice dans la consultation quotidienne de votre blog.
17 mois durant lesquels j'ai essayé de vous transmettre, avec sincérité, ma gratitude et mon admiration pour cette aventure que vous avez bien voulu partager au travers de vos photos et de vos textes savoureux : UN GRAND MERCIIIII , rien ne vous y obligeait.
Même si votre voyage se termine dans 20 jours, j'espère que vous prolongerez notre plaisir en nous racontant votre retour vers la routine, ça aussi c'est une sacré aventure ! Mais je me doute que vous revenez riches de rencontres et d'expériences.
Au revoir Untouracinq, bises à tous les membres de l'équipage, vous me manquez déjà :-(
@ Renaud : A bientôt et une tonne de courage pour la reprise ;-)

Mary 19/07/2016 16:18

Et ce n'est pas tout à fait fini, on ne peut pas déjà te manquer !! merci en tout cas de nous avoir soutenus avec autant de régularité ! on se voit bientôt !

nicole 17/07/2016 21:22

c'est avec grand plaisir que je vous suis depuis le début de votre aventure par l'intermédiaire de votre blog et de vos commentaires très intéressants accompagnés de magnifiques photos dans chaque pays que vous avez traversés. c'est une expérience formidable que vous avez fait vivre à vos enfants et à vous même. Vous nous avez fait rêver pendant 17 mois ce qui nous a permis de voyager un peu avec vous même si en ce qui nous concerne nous sommes sur les routes avec notre camping car environ 6 mois par an. Profitez au maximum de ces 3 semaines à venir et nous vous souhaitons plein de courage pour la reprise de vos activités - bien amicalement - bises aux enfants

Mary 19/07/2016 16:17

merci nicole de nous suivre assidûment !

Marie-Claude 17/07/2016 19:03

Nous ne nous connaissons pas - ou plutôt, vous ne me connaissez pas, car moi, je vous suis depuis vos débuts et je commence à bien connaître toute la petite famille. J'espère que vous allez continuer à alimenter votre blog avec vos aventures et impressions de rentrée, J'ai hâte de savoir comment vous allez tous vous réintégrer après cette magnifique aventure, que vous avez si bien contée. Je ne doute pas que vous saurez faire face à ce nouveau challenge.

Mary 19/07/2016 16:16

Bonjour Marie-Claude et merci pour votre message. nous essaierons d'écrire encore un peu nos impressions post-retour..; si nous ne sommes pas trop pris dans le tourbillon du retour !

Sophie r. 17/07/2016 15:40

Ca me rend triste de savoir que dans 3 semaines je ne reverai plus a travers vous.... si j etais vous je continuerai le voyage fais pas beau vivre par ici.....
En tout cas merci de votre assiduité a l écriture je n ai pas souvent commenté mais je n ai manqué aucun article !! Un bonheur vous nous avez fait vivre !! Bonne fin de route savourez chaque instant bisous à vous 5 !

Mary 19/07/2016 16:15

t'inquiètes pas, on essaiera de repartir rien que pour toi ;-) on se voit en aout ? bisous

Anissa 17/07/2016 15:18

Encore merci d'avoir partagé ton expérience ! C'était un plaisir de te lire...et de rêver aussi. Une autre manière de voyager. Nous avons la chance de voyager beaucoup avec boris et notre fille...qui a maintenant 4 ans et qui veut retourner à Bali ! Mais le camping car : c'est pas pour nous ! On préfère les maisons d'hôte
et petits hôtels. En attendant direction : la Sardaigne dans un petit village de pêcheurs. Bon retour en France

Mary 19/07/2016 16:14

Bonnes vacances avec ta petite famille !

Bruno 17/07/2016 15:03

Félicitations pour avoir fait ce que beaucoup rêvent de faire.
Des souvenirs plein la tête qui n'ont pas de prix.
Le retour sera certainement dur mais vous avez 1 mois pour reprendre le rythme.
Si vous organisez un carnet de voyage public je serais là.
Bruno

Mary 19/07/2016 16:14

Merci bruno, oui on essaiera de profiter de notre mois de "vacances" avant la vraie reprise en septembre !

GILLES LOUIS 17/07/2016 13:09

Très intéressant cette vision des enfants. 17 mois c'est effectivement un temps énorme pour eux.
Notre fille aura 3 ans quand nous partirons en novembre, j'essaie de transposer.
Vos points de vue de parents sont précieux aussi.
Si vous organisez quelque chose de publique par rapport à votre expérience, un carnet de voyage ou un film, informez nous, ce sera un plaisir.
Savourez bien votre retour !
à très vite...

GILLES LOUIS 17/07/2016 13:07

Très intéressant cette vision des enfants. 17 mois c'est effectivement un temps énorme pour eux.
Notre fille aura 3 ans quand nous partirons en novembre, j'essaie de transposer.
Vos ponts de vue de parents sont précieux aussi.
Si vous organisez quelque chose de publique par rapport à votre expérience, un carnet de voyage ou un film, informez nous, ce sera un plaisir.
Savourez bien votre retour !
à très vite...

Mary 19/07/2016 16:13

Bonjour et merci pour votre message. Et oui, 17 mois c'est presque la moitié de la vie de Martin passée en voyage ;-)