Et soudain… le grand canyon !

Publié le par untouracinq

Lorsque je vous ai quittés vendredi soir, nous nous réjouissions d’avance de la bonne nuit fraiche que nous allions passer. Alors nuit fraiche : ok ; mais surtout nuit pourrie ! Voilà une petit mode d’emploi pour gâcher une nuit :

  1. Déplacer le camping-car en pleine nuit : nous sommes garés sur l’arrête au sommet de la montagne. A minuit, le vent se met à souffler très fort et je me réveille, le camping-car tanguant à gauche et à droite de façon impressionnante. Je tente de me raisonner mais les différents scénarii qui me passent par la tête finissent tous avec le camping-car écrasé au fond du ravin. 20 mn plus tard, je réveille Renaud pour qu’il déplace le camping-car à un endroit moins exposé. Ranger la vaisselle, fermer les placards, enlever les cales…
  2. Vider son armoire à 2h du matin : « maman, j’ai froid ! ». c’est Louise qui me réveille en pleine nuit et me demande son pyjama en velours. Lequel , plus utilisé depuis 1 an, se trouve évidemment au fin fond de l’armoire. J’en profite pour habiller les 3 enfants. Bref, à 2h du matin tout le monde est réveillé.
  3. Soigner son enfant malade : Martin est patraque depuis hier et ce que j’appréhendais ce produit au petit matin (4h30 vers là…). Il termine sa nuit dans notre lit, autant dire que c’est la fin de la mienne…

Voilà donc pour notre nuit de rêve ;-) Mais le panorama au réveil, sous les rayons du soleil est vraiment magnifique. Nous grimpons tous au point le plus haut (là où j’étais montée la veille en 4x4). En contrebas, nous distinguons les villages de Hat et de Bilad Sayt, accessibles uniquement en 4x4.

Et soudain… le grand canyon !
Et soudain… le grand canyon !
Et soudain… le grand canyon !
Et soudain… le grand canyon !

A 11h30, nous entreprenons prudemment la longue et très raide descente jusqu’à Al Hamra, où nous sommes invités à déjeuner par Sami, rencontré hier sur la crête. Sa maman (que nous ne verrons pas…) nous a préparé un repas gargantuesque et absolument fabuleux ! Nous discutons beaucoup avec lui, notamment de la place un peu à part d’Oman dans les pays du golfe, de la pratique de la religion, de nos vies respectives… Sami envisage de faire un grand voyage en Europe, espérons qu’il passe par Marseille !

En milieu d’après-midi, Sami nous conduit au petit village de Misfah, accroché à une paroi rocheuse et surplombant une belle palmeraie et des plantations en terrasse. Avec Sami puis seuls le lendemain, nous nous promenons dans les ruelles du village et au milieu des plantations, entourés de figuiers, manguiers, bananiers et dattiers. La jolie promenade nous conduit de l’autre côté du wadi, et une fois revenus sur la route principale, un petit coup de stop nous ramène au camping-car.

Et soudain… le grand canyon !
Et soudain… le grand canyon !
Et soudain… le grand canyon !
Et soudain… le grand canyon !
Et soudain… le grand canyon !
Et soudain… le grand canyon !
Et soudain… le grand canyon !
Et soudain… le grand canyon !
Et soudain… le grand canyon !

Après le déjeuner, nous quittons Misfah et entreprenons la longue montée vers le Djebel Shams, la plus haute montagne d’Oman (environ 3000m). La route est asphaltée en partie, puis se transforme en bonne piste. Pas de problème particulier (nous surveillons le radiateur comme la prunelle de nos yeux… ceux qui ont suivi nos péripéties en Mongolie comprendront ;-)), mais ça remue bien à l’intérieur. Au terme des 25km de montée nous arrivons à un beau point de vue sur ce qu’ils appellent ici le grand canyon d’Arabie, avec un précipice de plus de 1000m et des parois verticales qui font monter des papillons dans le ventre quand on s’approche un peu trop près. Nous poussons un peu plus loin pour trouver un endroit plat où passer la nuit. Il fait frais, cette fois nous nous mettons un peu plus loin du précipice, les enfants portent leurs pyjamas. Et OUIIIIII !! Nous passons une très bonne nuit, au point de nous réveiller à 9h lundi matin. C’est pas beau les vacances ? ;-)

Et soudain… le grand canyon !
Et soudain… le grand canyon !
Et soudain… le grand canyon !
Et soudain… le grand canyon !

Publié dans Oman

Commenter cet article

Pat 05/05/2016 07:00

Vertigineux ! et magnifique, vraiment ce pays est surprenant. J'aurais bien aimé voir la mère de Sami.
Bonne route à tous les cinq

Tatie Bisou 04/05/2016 17:07

La souris est-elle passé pour Eliott ? Toujours de magnifiques commentaires et photos. Bisous à vous 5.

Mary 06/05/2016 14:10

et oui, elle est passée en Thailande, à Dubaiï et en Oman. avec à chaque fois une pièce ou un billet local ;-)

poursel francoise 03/05/2016 20:01

ralala quelle magie! superbe..

ninou 03/05/2016 18:32

Grandiose ce canyon.
Je suis étonnée que dans les ruelles des villages il n'y est aucune vie,ni enfant, hommes, animaux ??
aucune photo de votre part.

Accolade 03/05/2016 14:44

De bien belles photos comme toujours
J'ai remarqué un voile de Tulle sur les ouvertures d'aération du radiateur ? C'est pour quoi faire ? A cause des projections de petits cailloux ??

Mary 06/05/2016 14:13

hello, c'est une moustiquaire qu'on a posé sur la calandre en Mongolie, car la plupart des voitures en sont équipées là-bas (contre les insectes et les cailloux). vu l'état de notre précédent radiateur, on a pris toutes les précautions avec,le nouveau ;-) mais là on vient de l'enlever car ce n'est plus vraiment utile...