En route mauvaise troupe !

Publié le par Untouracinq

1000 km en 4 jours, je crois que nous n'avons pas autant roulé puis la Chine ! Mais nous mettons un petit coup d'accélérateur pour passer un peu de temps dans la région proche de la frontière irakienne (pas de risques, nous nous sommes bien renseignés !). En chemin nous traversons des paysages très différents : les plaines riches en pétrole et gaz du Khuzestan (dont la tentative d'annexion par l'Irak en 1980 a engendré une guerre de 8 ans, causé la mort d'1 million de combattants et accessoirement renforcé la toute jeune république islamiste), une région montagneuse, des collines rocheuses parsemées de chaines blancs et pour finir d'immenses champs de blé en train d'être moissonnés.

En route mauvaise troupe !
En route mauvaise troupe !

Heureusement ces 4 jours ne se déroulent pas sans rencontres ni visites. En vrac :

- le premier soir après nous être faits refoulés de 2 endroits pour cause de pipelines sécurisés, un homme vient nous voir dans le camping-car. Il ne parle pas un mot d'anglais, mais revient quelques minutes plus tard avec son frère (?) et sa petite fille. Ils repartent mais reviennent 15 mn plus tard avec un immense sachet de pain sec ! Et pendant ce temps-là, les enfants enragent car nous sommes en pleine séance de "ciné-ordi" Harry Potter et ils crisent à chaque fois qu'on met sur pause ;-)

- pour dėjeuner rapidement le lendemain nous avisons un chemin qui part vers quelques maisons qui ont l'air abandonnées. En fait elles ne sont pas abandonnées du tout et en moins de 10 minutes nous avons crée un petit attroupement ! Un homme insiste (lourdement) pour qu'on vienne s'abriter de la chaleur chez lui mais il ne nous semble pas qu'il fasse si chaud. Pourtant lorsque Renaud regarde le thermomètre il fait quand même 40° à l'intérieur... Les enfants jouent un peu au ballon avec les gamins puis on lève le camp sous les cris et bras agités des villageois.

En route mauvaise troupe !
En route mauvaise troupe !
En route mauvaise troupe !

- sur la route, on entend un drôle de bruit avec Renaud, comme de l'air qui aurait soufflé un store. Je checke rapidement à l'intérieur mais ne remarque rien, c'était certainement dehors. Quelques heures plus tard en sortant du camping-car quelque chose nous saute aux yeux : l'une de nos fenêtres de la capucine s'est envolée ! J'ai visiblement dû oublier de la fermer en partant ce matin, et le mécanisme n'a pas résisté à la pression de l'air en roulant. Voilà donc pépère borgne et nous obligés de calfeutrer avec du plastique (puis avec du bois) avant d'essayer de réparer cela correctement (en Italie vraisemblablement )

En route mauvaise troupe !

- dimanche (22 mai) nous visitons le ziggourat de Choqa Zanbil, classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Kesako un ziggourat ? C'est un temple constitué de plusieurs étages pyramidaux. Celui-ci date de l'ère des Elamites, au 13eme siècle avant JC. Certaines briques sont tellement bien conservées qu'on distingue encore des traces d'inscriptions cunéiformes (sorte d'alphabet).

En route mauvaise troupe !
En route mauvaise troupe !
En route mauvaise troupe !

- dans la ville de Shush, je me fais piéger dans le mausolée dédié à Daniel : d'une part je me retrouve couverte du tchador obligatoire sans avoir le temps de réagir, d'autre part avec Louise nous nous faisons "coincer" par une quinzaine de femmes et jeunes filles en train de se recueillir, qui stoppent toute activité religieuse à la minute où nous entrons dans la section réservées aux femmes et se ruent sur nous avec leurs mobiles pour faire des selfies. On a bien rigolé pendant que les garçons se demandaient se qui nous prenait tant de temps ;-)

En route mauvaise troupe !
En route mauvaise troupe !

- depuis notre arrivée en Iran, nous avons une obsession : trouver un coin avec de l'eau pour nous rafraichir. Jusqu'à présent nous n'avons trouvé que des lits de rivières asséchées ou des filets d'eau boueuse. Nous trouvons notre bonheur à Pol-e Dokhtar : une mini cascade formant un petit bassin où tremper ses pieds. Et le lendemain nous pique-niquons dans un joli coin avec un ruisseau en contrebas. Les enfants ont de l'eau jusqu'aux chevilles... On est loin des wadis omanais ahaha !

Voilà pour le récit de ces 4 jours de route. Nous venons d'arriver à Kermanshah où notre première étape sera... un garage Iveco! À suivre...

En route mauvaise troupe !
En route mauvaise troupe !

Publié dans iran

Commenter cet article

michel 26/05/2016 19:02

ah il est beau Pépère comme cela! Il a fallu attendre 30000 km de route à travers 2 continents pour "oublier" de fermer une fenêtre! Assassin!
Bon en attendant j'ai de plus en plus envie de visiter l'Iran! Je commence donc à instiller de pernicieuses idées à la maison, mais il y a un peut de résistance quand même d'une part par la mère qui voit encore un gardien de la révolution nous prendre otage à chaque coin de rue, et une fille qui du haut de ses 11 ans a compris le gros intérêt de demander à repartir au US pour visiter les "outlet" et revenir avec des fringues à des prix sauvegardant son porte-monnaie... Tu verras dans pas longtemps par toi même avec ta fille
Donc j'instille pour l'instant il faut être patient...
En attendant profitez bien et on se revoit dans plus très longtemps....

Mary 28/05/2016 08:30

tu peux même dire 50 000 km !! pfff j'ai pas pu m’empêcher de rigoler quand je l'ai vu avec son oeil en moins, mais bizarrement Renaud ça l'a fait moins rire... Oui j'imagine que pour une pré-ado les US c'est plus tentant que l'Iran ;-) bisous

camille 25/05/2016 23:06

salut la famille Girard,

la vous est a kermanchah, vous pouvez aller a hamadan et visiter la "ghare ali sadr" (grottes) et visiter la tombe d'Avicennes, qui est magnifique et a kermanchah manger dandeh kebab qui est une specialite de la bas. on vous embrasse

Camille

Mary 28/05/2016 08:28

coucou ! alors on a fait le choix de ne pas passer par Hamadan mais de monter par paveh vers marivan puis on filera vers tabriz avec peut-être une halte au bord du lac orumyie. biz

Pat 25/05/2016 22:02

Chouette ! l'aventure continue. De nouveaux paysages, des monuments, des rencontres : Génial !!!
L'autoroute en plein désert : vraiment surréaliste...
Merci Untouracinq !