Découverte de Shiraz la poétique

Publié le par untouracinq

Il est donc 23h ce mardi 17 mai lorsque nous nous retrouvons à arpenter la ville à la recherche d’un coin où dormir. Nous trouvons un petit parking sympa et bien placé mais ils refusent de nous laisser entrer décidément !) et nous envoient vers un grand parking façon terrain vague juste à côté. Il n’est pas top mais ça fera l’affaire car on en a marre de tourner ! Et d’ailleurs comme il est finalement très bien placé, super calme et que nous avons la flemme de rebouger le camion nous y resterons finalement 3 nuits. Et chaque matin pendant qu’on se prépare, Eloitt et Louise iront à la recherche de « trésors » dans le terrain vague et ramasseront d’ailleurs une belle collection de chaussures abandonnées… La journée, nous visitons Shiraz, dons nous avons tant entendu parler. C’est peut-être la ville préférée des iraniens ! Et c’est vrai qu’il y a plein de choses à visiter, à commencer par l’immense bazar regorgeant de tissus, tapis, chaussures et autres casseroles. Nous faisons une pause au milieu de notre visite pour déjeuner dans un restaurant traditionnel dans lequel nous testons le dizzi, un ragoût servi dans une sorte de mug qui se mange en trempant des morceaux de pain dans le jus puis en piochant la viande (et les légumes et pois chiche) à la grosse cuillère. Un vrai régal ! Puis nous allons visiter la jolie mosquée à côté du bazar, avant de nous rendre au Aramgah-e Shah-e Cherag, le mausolée construit en l’honneur de l’un des 17 frères de l’Imam Reza. Dilemme pour moi : s’agissant d’un monument saint (encore plus qu’une mosquée), je dois être couverte entièrement pour le visiter, avec un tchador qu’on me propose à l’entrée. C’est un peu too much pour mes valeurs de femme libérée et je préfère attendre Renaud et les enfants à l’extérieur. Ils reviennent ¾ d’heure plus tard avec un Renaud énervé et des enfants privés de glace qui se ne se sont apparemment pas très bien comportés dans ce lieu sacré. Mais tous les 4 sont unanimes pour me dire qu’il était magnifique (mais photo interdite). Nous rentrons en fin de journée un peu fatigués par la chaleur et apprenons aux enfants à jouer au rami, pour changer un peu de la bataille et du Uno ;-)

Découverte de Shiraz la poétique
Découverte de Shiraz la poétique
Découverte de Shiraz la poétique
Découverte de Shiraz la poétique
Découverte de Shiraz la poétique
Découverte de Shiraz la poétique
Découverte de Shiraz la poétique
Découverte de Shiraz la poétique
Découverte de Shiraz la poétique
Découverte de Shiraz la poétique
Découverte de Shiraz la poétique
Découverte de Shiraz la poétique

Le lendemain, nous poursuivons notre visite de la ville en commençant par l’ancienne citadelle Arg-e Karim Khan, agréable avec ses allées de citronniers, puis nous prenons un taxi pour rejoindre le Aramgah-e Hafez, mausolée érigé en l’honneur du poète iranien Hafez (XIVème siècle), vénéré partout dans le pays. En chemin nous apercevons un camping-car français garé au bord de la route ! Tout excités, nous nous arrêtons pour laisser un petit mot et indiquer où nous sommes garés, mais malheureusement nous n’aurons pas de nouvelles des voyageurs L. Le mausolée Hafez est joli et calme, et nous discutons avec pas mal d’iraniens qui viennent poser avec nous pour des photos. En fin de journée, nous allons au parc Azadi (là où nous avions essayé de nous garer le premier soir !) où les enfants font quelques tours de manège et de château gonflable histoire de se défouler un peu.

Aujourd’hui (vendredi 20 mai), nous hesitons un peu mais décidons finalement de quitter Shiraz. Il y a de jolies choses à visiter un peu partout dans la ville, mais pour nous elle n’a pas le charme d’Isphahan que nous avions adoré. Et surtout, nous avons encore beaucoup beaucoup de kilomètres à faire pour remonter le pays jusqu’à la frontière turque ! Allez… en route mauvaise troupe !

Découverte de Shiraz la poétique
Découverte de Shiraz la poétique
Découverte de Shiraz la poétique

Publié dans iran

Commenter cet article

camille 23/05/2016 23:14

Bonjour la famille Girard,

je suis content de vous voir a chiraz, ma ville, mais deçu que vous preferiez ispahan, c'est vrai qu'ispahan est surnome en iran "la moitie du monde", c'est une autre chose, mais a chiraz il y a des choses aussi, tres jolie même, en tout cas j'espère que vous y passez de bons moments, et si vous allez a ispahan n'oubliez pas de manger "beryani", et si vous pouvez essayez de gouter au "kale pache", un bon resturant. bon route et on vous embrasse.

camille

Mary 28/05/2016 08:26

salut camille ! oh oui il y a plein de choses à voir à Shiraz et nous nous sommes beaucoup promenés dans la ville !

Jahromi 23/05/2016 23:07

Bonjour, les explorateurs, j'espère que vous allez bien, j'étais à shiraz récement, une suggestion, à deguster Paloudeh Shirazi et Kabab laari c'est un régale.. J'ai vu Martin en train d'aider sa mère à faire la vaiselle

Mary 28/05/2016 08:24

on a testé le phaludé à Shiraz mais c'est un peu bizarre avec les vermicelles !

Pat 23/05/2016 21:23

Au fait, ça vous fait quel effet de revenir dans un pays déjà visité à l'aller ? Pour des baroudeurs comme-vous ça n'a pas un petit goût de déjà-vu ? Vous connaissant (un petit peu plus maintenant), j'imagine que le plaisir de la découverte est intact non ? C'est vrai que les photos (toujours aussi magnifiques) me ramènent quelques mois en arrière : nostalgie quand tu nous tiens... ;-)
Bonne route Untouracinq

Mary 28/05/2016 08:23

comme nous ne prenons pas la même route nous n'avons pas vraiment l'impression d'être sur le chemin du retour et le plaisir de la découverte reste intact !