De retour en Iran, et un formidable accueil !

Publié le par Untouracinq

Des gens qui crient sur notre passage, qui nous prennent en photo depuis leur voiture, des enfants qui sourient, des vieux qui nous saluent, des « welcome to Iran ! » qui pleuvent de tous les côtés.. ; pas de toute, nous sommes bien de retour dans ce pays à l’accueil incroyable ! je pourrais aussi parler de cet homme, garé juste devant nous à Bandar Abbas, qui nous apporte un sachet de fallafels tous chauds puis revient avec des briques de jus de fruit pour les enfants, ou de cette femme, alors que nous demandons notre route, qui nous donne ce gros pain fourré à la viande de mouton… Bref, vous l’aurez compris, tous les jours des gens viennent à notre rencontre, nous souhaitent la bienvenue dans leur pays, nous donnent des choses à manger etc. Et toujours ce complexe d’image qui les poussent rapidement à nous demander « comment trouvez vous l’iran ? et les iraniens ? nous avons même eu droit à un policier nous demandant ce qu’on pensait de la police iranienne… comme s’ils voulaient vérifier (ou nous faire dire) que la réputation de leur pays à l’échelle internationale n’était pas méritée.

Nous avons pas mal roulé ces derniers jours, toujours en compagnie d’Ines et de Javi, Eliott et Louise passant d’ailleurs tous les trajets dans leur van à dessiner, jouer aux cartes ou discuter en franco-anglais avec eux. De Bandar Abbas nous avons rejoint la ville de Bam, sévèrement touchée par un tremblement de terre en 2003 (26 000 morts). La veille d’arriver à Bam, nous trouvons un bivouac sympa à 60km de la ville dans les montagnes à 2400mètres d’altitude. Nous nous installons dans le jardin d’une maison inhabitée, et profitons de la fraicheur de la soirée pour faire une soirée crêpes… ça faisait longtemps ! Un jeune homme nous apporte le lendemain 2 bouteilles de dough (ce lait fermenté salé que seul Renaud et Martin aiment) et nous invite à manger des oranges avant qu’on reprenne la route. A Bam, nous allons visiter la citadelle en adobe qui a malheureusement été bien touchée par le séisme. A présent que la ville a été reconstruite les autorités s’attaquent à la restauration de la citadelle mais clairement le chantier est énorme et il reste du travail. Bam est la limite que nous nous sommes fixés dans le sud-est du pays. La route qui part à l’est dans la région du balouchistan conduit ensuite au Pakistan est n’est pas réputée très « safe », même si pas mal d’overlanders la prennent régulièrement, souvent en convoi pour limiter les risques.

De retour en Iran, et un formidable accueil !
De retour en Iran, et un formidable accueil !
De retour en Iran, et un formidable accueil !
De retour en Iran, et un formidable accueil !

Quant à nous le lendemain, après avoir rempli nos 2 bouteilles de gaz pour un total de 3€ et fait le plain de gasoil pour 8€, nous prenons la route vers l’ouest en direction de Kerman. En chemin, nous faisons une halte à Rayen, dont la citadelle en adobe plus petite que celle de Bam est aussi bien mieux conservée. Les enfants s’amusent comme des fous à se perdre dans les ruelles qui forment un véritable labyrinthe, à crier dans les conduits étroits, à se prendre pour des chevaliers ou à jouer à cache-cache avec Javi. Nous arrivons en fin de journée à Kerman, et trouvons un chouette emplacement dans un grand parc en bordure de la ville. Les iraniens sont de vrais fous de pique-nique et de barbecue, aussi le parc est-il équipé de pleins de petites esplanades où les familles s’installent avec leurs tapis et leurs paniers. Nous faisons de même, à la grande joie des iraniens à côté de nous tous surpris de voir des européens ici. Et leur anglais limité ne les empêchent pas de venir nous saluer !

De retour en Iran, et un formidable accueil !
De retour en Iran, et un formidable accueil !
De retour en Iran, et un formidable accueil !
De retour en Iran, et un formidable accueil !

Aujourd’hui, c’est vendredi et pas mal de choses sont fermées, les mosquées nous sont interdites car réservées aux musulmans. Nous partons arpenter le bazar et ses belles voutes, et nous déjeunons dans un ancien hammam reconverti en salon de thé, avec musique traditionnelle et pleins de coussins pour s’affaler. De retour au parc, les enfants sont en train de s’amuser dans un château gonflable pendant que je rédige cet article pour ne pas prendre trop de retard sur le blog. Entre-temps, une famille installée sur une estrade près de nous vient me demander un plat. Je lui sors un tupperware, me doutant qu’elle veut me donner quelque chose à manger. Elle me regarde d’un drôle d’air et me fait signe qu’elle veut un plat plus grand. Elle embarque mes 2 plus grosses casseroles et revient quelques minutes plus tard avec mes gamelles remplies de « hosh » ( ?), une sorte de soupe avec des épices, des haricots blancs et des vermicelles. De leur côté Javi et Ines se voient offrir une demi-pastèque. Bon et bien je crois que nous avons notre diner pour ce soir ! Il faut en profiter, c’est notre dernière soirée avec nos amis espagnols. Nos routes se séparent demain : ils vont rester quelques jours ici pour réparer quelques problèmes mécaniques avant de prendre la route vers le Turkmenistan, tandis que nous poursuivrons notre chemin en direction de Shiraz et de Persepolis.

De retour en Iran, et un formidable accueil !
De retour en Iran, et un formidable accueil !
De retour en Iran, et un formidable accueil !
De retour en Iran, et un formidable accueil !
De retour en Iran, et un formidable accueil !

Publié dans iran

Commenter cet article

Cajunogui Matosi 14/05/2016 07:02

Que de bons souvenirs ! On vous envie presque de revenir dans si beau pays... Bises aux iraniens de notre part !!!
Marie : une pensée pour toi pour le port du voile ;-)

Mary 17/05/2016 14:13

pas de pb ce sera fait ! pour le voile j'ai décidé de me couvrir les cheveux avec un bandeau (façon turban ou bandana) et je m'autorise les manches 3/4. sinon il fait bien trop chaud !

MICHEL 13/05/2016 18:37

Zy va les conquistadors!
j'espère que vous allez bien. Déjà 4 semaines que nous sommes rentrés et le train train est reparti. Et la mappemonde est a nouveau face à mon bureau. Alors on va ou la prochaine fois! Une ballade en Iran me tente de plus en plus au vu de vos retours. Je vais donc commencer à me documenter et je me ferais bien les vacances de Pâques l'année prochaine sur une partie de vos traces. Donc profiter bien du peu de temps qu'il vous reste et on se revoit bientôt pour échanger sur nos voyages respectifs.
Au fait vous avez le bonjour de la famille : La vie devant, les km derrière avec qui j'ai échangé sur la Nouvelle Zélande

Mary 17/05/2016 14:10

Ah c drôle ça, on était en contact par blogs et FB avec cette famille avant même notre départ ;-) l'iran à paques ça peut être un bon choix? ou bien oman aux vacances de février aussi... on en reparle à la rentrée ! biz