Comme une crise de flémingite aigüe…

Publié le par untouracinq

C’est grave docteur ? Cela fait plusieurs jours que nous avons du mal à nous bouger. Tout prend des proportions énormes : faire le plein d’eau ? oh non quelle corvée !!… Préparer le repas ? Et bien ce soir ce sera œufs au plat et demain soupe de nouilles chinoises déshydratées… Visiter une ville ? pfff… on va avoir chaud et c’est fatiguant…

Je crois que nous sommes en pleine crise de « journée pyjama ». Si si, même en voyage ça peut arriver ! (bon ok, dans notre cas le maillot de bain remplace le pyjama mais dans l’esprit, c’est pareil). Cela fait 3 jours que nous sommes au bord d’une jolie plage, il fait beau, nous avons accroché le hamac et nous avons une grande étendue de sable devant nous. Et pourtant, ni Renaud ni moi n’avons envie de sortir. Au lieu d’installer la table et les chaises dehors, de bouquiner sous les arbres ou de faire des châteaux de sable avec les enfants sur la plage, nous passons des heures sur internet (surtout moi), Renaud fait un peu de rangement sur le disque dur, on traine nos fesses de la banquette arrière au siège conducteur et on oblige nos enfants à regarder dessins animés avec nous alors qu’il fait encore jour… La flemme avec un grand F !!

Alors forcément, pour le blog j’ai moins de choses à raconter ;-)

Comme une crise de flémingite aigüe…
Comme une crise de flémingite aigüe…
Comme une crise de flémingite aigüe…
Comme une crise de flémingite aigüe…

Même nos 2 arrêts après avoir quitté les magnifiques iles Perenthians ne nous ont pas convaincus :

  • Arrêt n°1 le 5 février 2015 : la petite ville de Penarik, au bord de la mer, est connue semble-t-il pour être une réserve naturelle pour les lucioles. Nous louons un bateau pour aller les voir une fois la nuit tombée. Nous avons bien au préalable demandé à notre « guide » si c’était la bonne saison pour les voir, mais nous n’avons pas compris qu’il nous disait « oui oui il y en a plein en ce moment » simplement pour empocher notre argent. Car si nous avons effectivement vu quelques lucioles, rien de transcendant et surtout rien de comparable avec ce qu’ont pu nous raconter d’autres voyageurs qui ont assisté à un véritable ballet scintillant. Et je vous passe les détails sur le guide qui ne trouve pas les clés du bateau et se trompe de « chemin » sur le fleuve…
  • Arrêt n°2 le lendemain à Kuala Terengganu. Nous y visitons la très jolie mosquée de cristal (plutôt du verre mais bon…) et une sorte de parc d’attraction présentant des reproductions en miniature de grands monuments de l’islam (le Taj Mahal, la Kabba de la Mecque, la mosquée de Jérusalem…). Au bout de 15 minutes, je me demande ce que je fais là et enchaine les miniatures sans grand entrain.

Manque d’envie, manque de curiosité… une sorte d’apathie s’est emparée de nous ces derniers jours. Heureusement que les malaisiens sont là pour nous réveiller parfois avec leur enthousiasme et leur bonne humeur ! Comme ce couple qui a visité notre camping-car en prenant des dizaines de photos, ou cet omanais qui nous a donné pleins de conseils pour visiter son pays.

Demain (jeudi 10 février) nous quittons notre plage au nord de Cherating pour nous rendre dans un parc national au milieu de la jungle. On a prévu de marcher un peu là-bas, mais en aurons-nous le courage ?

Comme une crise de flémingite aigüe…
Comme une crise de flémingite aigüe…
Comme une crise de flémingite aigüe…

Publié dans Malaisie

Commenter cet article

Aurore 10/03/2016 11:43

Ben alors, que se passe t-il ???? Mais non vous avez bien raison de profitez aussi !!!!!
Un énorme bisous à tous les 5
C'est toujours un plaisir de vous suivre et de constater les changements physiques des enfants et en particulier Martin qui grandit !

Mary 17/03/2016 15:22

pour profiter, on profite ! j'imagine que les filles ont du bien changer aussi ! hâte de vous revoir à Marseille.
bisous à vous 4 !

Pat 09/03/2016 21:13

Bonnes vacances Untouracinq !!!
C'est bien mérité :-)

Gérard 09/03/2016 20:18

Ben alors ! C'est quoi ce coup de mou ? Et nous alors ? On va s'ennuyer sans notre page de lecture quotidienne ! Nous avons besoin de ces rayons de soleil pour éclairer la morosité ambiante qui règne en France en ce moment (météo pourrie, mouvements sociaux ...). Aller on vous accorde volontiers une petite pause mais il ne faut pas suspendre le traitement bonne humeur trop longtemps, c'est pas bon pour notre santé. En toute sympathie bien sûr ...

Mary 17/03/2016 15:21

c'est bon c'est bon, nous sommes repartis ;-)

Fabienne 09/03/2016 19:46

Vous avez juste besoin de faire un break les vacances c'est fatiguant surtout à votre rhytme
Ça va certainement passer, vous n'êtes pas des pantouflards ni des casaniers

Accolade 09/03/2016 15:47

Beaucoup d’hormones ont besoin que l’organisme soit au repos pour se mettre à travailler.

L’hormone de croissance : elle ne nous fait plus grandir, mais, la nuit, elle contribue à réparer les tissus et les os et à accélérer la cicatrisation.
L’hypophyse : commandant en chef de nos hormones, elle fait tourner son petit monde à plein régime pendant la phase de repos. Par exemple, la pro­lac­tine, indispen­sable à l’activité sexuelle ou encore l’insuline, libérée par le pancréas, qui œuvre à nous faci­li­ter la digestion.
Le cortisol : il est sécrété à l’heure où l’on dort profon­dément, quand notre température est à son niveau le plus bas. Cette hormone antidouleur envahit le corps le matin et se diffuse toute la journée. À condition qu’on ait pu plonger en phase lente de sommeil vers 4 heures du matin.
L’inactivité, le repos, la relaxation favorisent aussi la sécrétion de l’hormone de la bonne humeur : la sérotonine.( ça ! c'était pour Colette ;) )

Mary 17/03/2016 15:20

ah et bien voilà, toutes nos hormones sont au taquet alors ;-)

Colette 09/03/2016 14:41

moi je dis que les grandes vacances sont trop longues, commence à préparer tes enfants qu'ils vont bientôt reprendre l'école et toi le boulot, non mais !!!!! vous nous faites rêver avec toutes ces belles photos pendant que nous sommes au boulot, sous la pluie, le vent et le froid et arrête de te plaindre !!!! bon allez gros bisous quand même !

Mary 17/03/2016 15:20

t'inquiète j'arriverai bien assez tôt ! et l'hiver prochain je vous remettrai sous le nez toutes mes photos de plage, na !
;-)

Isabelle Hirondelle 09/03/2016 12:39

Bonjour,
tout d'abord merci et félicitations pour votre Blog qui est surtout très bien écrit, très drôle, et accessoirement plein de renseignements hyper utiles !
Nous allons également nous rendre en Asie et votre blog a été une mine de renseignements !

Pour ce qui est de la flemmingite aigüe, lorsqu'on est voyageur au long cours, il arrive un moment où l'on a besoin de se reposer et de ne rien faire, parce que contrairement à ce que l'on pourrait penser, voyager demande beaucoup d'énergie, d'efforts et d'organisation, ce n'est pas le Club Med !

De plus, lors d'un voyage au long cours, on doit absorber tant de sensations, de découvertes, d'aventures, de cultures, de mondes différents qu'on a besoin parfois de ne plus rien faire pour ne plus rien découvrir et mettre nos sens et notre esprit au repos - c'est pour le manque d'envie
Et à force de voir toutes sortes de merveilles, on finit par être malheureusement un peu "blasé" et l'on ne fera pas 200 kilomètres pour aller voir quelque chose qu'on a déjà vu plusieurs fois ailleurs - c'est pour le manque de curiosité

Depuis que vous êtes partis vous avez pas mal bourlingué et vous ne vous êtes pas souvent arrêtés, vous êtes en vacances de vos "vacances" !

Bon farniente, et keep safe, amicalement,
Isabelle