Un peu de fraicheur aux Cameron Highlands

Publié le par Untouracinq

Après Ipoh, notre prochaine étape en Malaisie se trouve en plein coeur d'un massif montagneux entre 1100 et 1600 mètres d'altitude : les Cameron Highlands. La région est connue pour ses immenses plantations de thé à flanc de colline, et ses cultures de fruits et légumes "tempérés" en raison du climat bien plus frais qu'en plaine. Avouons-le, l'arrivée dans les Cameron Highlands jeudi 25 février nous laisse un peu perplexe. Au lieu des collines verdoyantes que nous avions imaginées, nous avons devant nous des montagnes défigurées par des serres plus grandes les unes que les autres, un ballet incessant de camions et d'immenses panneaux publicitaires annonçant la prochaine "strawberry farm" (ferme aux fraises) où pour l'équivalent de 13€ vous aurez la chance de pouvoir cueillir vos 500g de fraises... Hum hum...

Heureusement, nous finissons par trouver quelques plantations de thé fidèles à la réputation des lieux, et nous admirons le paysage d'autant plus beau que c'est quelque chose que nous n'avons jamais vu ailleurs dans nos pérégrinations : ces arbustes ronds qui dévalent les pentes dans des dégradés de verts, avec les petits sentiers au milieu permettant aux ouvriers d'aller ramasser les feuilles à la main.... vraiment de toute beauté !

Nous nous débrouillons comme des manches et ratons toutes les visites guidées des plantations, mais nous prenons plaisir à nous perdre dans ces dédales d'arbustes. Et puis nous en profitons également pour visiter une "butterfly farm", une ferme aux papillons renfermant également quelques jolis spécimens de scorpions, et insectes en tous genres, et acheter un pot de miel dans une "bee farm" avant de quitter la région. Alors les Cameron Highlands...incontournable ou pas ? Je ne saurais le dire... La surexploitation agricole et le tourisme grandissant ne correspondant évidemment pas à ce que nous recherchons, mais rien que pour voir ces plantations de thé, ça vaut peut-être le détour.

Autre avantage de la région, il y fait frais et c'est un vrai bonheur après toutes ces semaines de chaleur. Les enfants redécouvrent, surexcités, leurs pyjamas enfouis dans un coin depuis 6 mois, et pour ce soir nous avons décongelé le Reblochon apporté par mes parents au Cambodge pour nous faire une tartiflette ;-)

Nous serions bien restés une demi-journée de plus ici mais demain toutes les routes sont bloquées en raison d'une course cycliste. Nous trouvons un petit village en contrebas, et nous installons près d'un "food truck" local. A peine descendus du camping-car, le patron nous offre des beignets de banane, des jus de fruits... Et lorsque la police nous demande de partir car nous sommes garés sur une aire d'atterrissage d'hélicoptère (??!), il nous propose de nous garer devant chez lui... puis de venir diner chez lui... puis il propose aux enfants de dormir chez lui. Ahhhh enfin nous retrouvons le contact avec les locaux, qui nous a un peu manqué ces derniers mois.

Allez, la tartiflette attendra un peu, ce soir on dine du riz recouvert d'une pâte de poisson très forte en goût (et accessoirement de moucherons). Bon appétit !

Un peu de fraicheur aux Cameron Highlands
Un peu de fraicheur aux Cameron Highlands
Un peu de fraicheur aux Cameron Highlands
Un peu de fraicheur aux Cameron Highlands
Un peu de fraicheur aux Cameron Highlands
Malheureusement, en arrivant dans la région le paysage est un peu desolant...

Malheureusement, en arrivant dans la région le paysage est un peu desolant...

Un peu de fraicheur aux Cameron Highlands

Publié dans Malaisie

Commenter cet article

Pat 28/02/2016 20:08

Franchement, argumenter une petite baisse de température pour justifier la tartiflette : c'est bas !
Avouez-le, le reblochon, vous en saliviez d'envie depuis quelques temps, et à la moindre occasion :
hop, on l'décongèle ;-)

Mary 03/03/2016 16:28

Oui on avoue tout ! Et on rêve de fromage de chèvre à présent !!

Accolade 28/02/2016 14:40

Profitez les amis, ça donne un air de retour ... Plus bas en ce moment vers Singapour il pleut. Après les pyj molletonnés faudra sortir les bottes en caoutchouc ;)
Allez encore quelques plages magnifiques