Ensablés !

Publié le par untouracinq

Ah voilà… on veut faire les malins en garant pépère les roues dans le sable et quand il faut quitter la plage… on s’enlise ! Dans mon dernier article, je vous parlais de la descente dans le sud de la Thaïlande que nous avons commencée il y a quelques jours. Samedi 30 janvier, nous quittons la station balnéaire de Cha-Am pour la petite ville de Pranburi, à 70km de là. Nous y retrouvons Hervé, un copain d’enfance de mon père, et son épouse Nan. Nous faisons un tour au marché en fin de journée, puis Nan m’enseigne la recette de son fameux masaman chicken : un régal que j’espère arriver à reproduire toute seule ! Le lendemain, alors que les enfants pataugent dans la piscine et que nous pensons partir rapidement, nous détectons un problème à notre pompe à eau, plus exactement à l’un des raccords qui s’est cassé net. Hervé et Renaud arpentent la ville à la recherche du bon raccord mais ils rentrent bredouilles. Rien de trop grave, mais nous ne pouvons désormais utiliser qu’un seul de nos réservoirs d’eau propre : 100 litres d’eau à 5 alors qu’on passe désormais nos journées à la plage avec le sable et le sel… génial !

Ensablés !
Ensablés !
Ensablés !

Nous quittons Hervé et sa famille en début d’après midi et continuons notre route vers le sud. Nous sommes toujours sur la côte est de la Thaïlande. Nous posons nos roues près de Ban Saphan, une plage rien que pour nous avec une balançoire et même des douches gratuites. Renaud est tenté de s’approcher le plus près possible de la plage… jusqu’à y enfoncer nos roues. Bon, pas la peine de s’inquiéter maintenant on verra bien au moment de partir ! C’est de cette petite plage que nous recevons tous les commentaires et messages suite à la diffusion du reportage TV. Je n’ai pas encore répondu à tout le monde, mais merci à tous ! Mon mari, qui me connait pourtant bien, m’a quand même pris pour une folle ce soir là : scotchée à mon téléphone lui-même branché sur l’allume-cigare, pestant contre ce réseau 3G qui saute toutes les 3 minutes, contre ma mère qui ne répond pas illico-presto à mon SMS, rafraichissant la page toutes les 10 secondes… Au final, lassés de m’entendre dire « j’arrive dans 5 minutes », Renaud et les enfants ont fini par diner sans moi. Ce truc c’est trop de pression pour une geekette comme moi ;-) Lundi, la journée se passe tranquillement, entre baignade, lecture et jeux avec les enfants.

Ensablés !
Ensablés !
Ensablés !
Ensablés !
Ensablés !
Ensablés !

Le lendemain, nous quittons la côté est pour rallier la côte ouest de la Thaïlande et la mer d’Andaman. Enfin… ça c’est la théorie car avant d’aller où que ce soit, il faut déjà sortir pépère qui est bel et bien tanqué dans le sable, les roues arrières s’enfonçant davantage à chaque tentative d’extraction. Lorsque notre pare-choc commence à toucher par terre, c’est qu’il est temps de demander de l’aide. Les 2 thaïs qui nous aident gentiment depuis 30 minutes avec des morceaux de bois et des feuilles de bananiers vont chercher un 3ème lascar qui arrive avec son petit camion. Un coup d’accélérateur et hop, nous voilà sortis de notre banc de sable ! Nous traversons l’isthme de Kra et arrivons en fin de journée dans la ville de Ranong où nous nous ravitaillons. Pas de bord de mer ce soir, mais nous trouvons un petit lac qui fera l’affaire. Nous n’avons pas l’intention de nous attarder ici, les plages de sable blanc nous attendent un peu plus bas ! Le challenge désormais sera de trouver des plages pas trop peuplées et des coins sans restaurant et bars où nous poser. Nous venons d’arriver à Khao Lak, et nous allons rester 1 ou 2 jours ici. Ce n’est pas encore la plage idéale, je ne peux pas y accrocher mon hamac… ;-)

Ensablés !
Ensablés !

Publié dans Thailande

Commenter cet article

Pat 10/02/2016 11:05

Plus de nouvelle de puis le 3/02 .... c'est pas parce qu'on passe à la télé qu'il faut faire sa star et se faire désirer !!!
Non mais puis quoi encore ?

gérard 07/02/2016 15:51

Bonjour untouracinq.
Ayant découvert votre projet grâce au reportage de TF1, j'ai parcouru votre blog entièrement. Une semaine de voyages et de découvertes en votre compagnie. Un an en une semaine. J'en ai pris plein les yeux.
C'est incroyable comme on est aspirés dans l'univers de vos aventures. Le récit quasi quotidien de vos balades pourrait être fastidieux et uniforme mais grâce à une écriture captivante habillée de superbes photos il devient un roman d'aventures attrayant.
D'autant que les trois nouveaux personnages que sont vos enfants contribuent grandement à l'attrait de votre expédition. Quelles bouilles ! On dirait les gamins de la guerre des boutons. Je craque pour les joues de Martin et j'ai aussi, comme plein d'autres qui croisent votre chemin, envie de lui pincer les joues.
La chine, la turquie, la thaïllande sont des pays que nous avons visités mais en circuit touristique. Ce n'est pas la même approche qu'en free-lance bien évidemment. Pas beaucoup de contact avec les locaux, visites imposées, vie courante, éducation, politique etc ... découverts à travers le filtre des guides. Mais des images plein les yeux quand même et des bons souvenirs.
En tout cas bravo pour votre projet que je vais suivre avec intérêt pendant ces six mois qui vous reste à parcourir le monde en famille.
A bientôt.

Mary 12/02/2016 06:04

merci pour ce sympathique message ! mais si vous vous approchez des joues de Martin, il vous criera "noooooo" en faisant les gros yeux !
bien à vous

Lala26 05/02/2016 18:00

Bonjour a vous. Comme beaucoup j ai decouvert votre super projet et petite famille a la TV ! J ai tt repris votre blog depuis le debut...c est du bonheur ! Simple et fou ....je voyage...en revant...continuez d alimenter nos reves...et surtout bon vent...soyez heureux.

Mary 12/02/2016 06:04

merci, ça a du vous prendre un peu de temps si vous avez tout lu ;-)

Pat 04/02/2016 22:32

Hello Untouracinq,
@ Renaud : Super initiative de Mika qui a partagé la vidéo de votre reportage sur le serveur du boulot et a informé tout le monde par mail :-) Impossible donc d'oublier les Girard cette semaine !
Bon tout à fait entre-nous, le reportage était "tip top" (trop court à mon gout), on s'est regardé ça en famille, en ce début d'après-midi hivernal, et ça nous a fait vraiment voyager...et comme on dit à la montagne : "...c'est goûtu, ça a du r'tour..."

granell 04/02/2016 10:58

Vive le sable!!! Continuer à nous faire rêvé. Bisous à bientôt

Mary 12/02/2016 06:01

grrrrr le sable !! ;-)

Accolade 03/02/2016 15:17

Khao Lak est certainement la région qui a le plus souffert du Tsunami en Décembre 2004. Soyez curieux c'est une région étonnante. Les Thaïlandais sont extraordinaires ... ils renaissent toujours ...même du pire, et toujours avec le sourire

Mary 12/02/2016 06:00

effectivement il y a partout des panneaux "attention tsunamis", et quelques abris en béton anti-tsunami. Nous ne sommes pas vraiment en phase découverte mais plutôt farniente... ;-)

Drine 03/02/2016 15:11

Mais le sable vous commencez à connaître ! ;-) vivement que vous arriviez en Malaysie pour les vraies plages désertes ! Bises,

Mary 12/02/2016 05:57

de grandes plages désertes, on en trouve aussi en Thaïlande, je te rassure ! biz