Débuts laborieux en Malaisie

Publié le par Untouracinq

A force de trainer en Thaïlande, il est déjà tard lorsque nous passons la frontière le 20 février. Arriver dans un nouveau pays de nuit, alors qu'on a aucun repère... ce n'est pas l'idée la plus maligne du jour ! La Malaisie est un pays moderne, avec ses voies rapides et autoroutes payantes que nous avons du mal à éviter malgré nos efforts. Nous tentons plusieurs petites routes pour sortir du grand axe, mais les bas-côtés escarpés nous empêchent de trouver un endroit pour la nuit. Il se fait de plus en plus tard, les enfants commencent à s'énerver derrière... et nous aussi ! Nous nous arrêtons finalement pour diner une soupe de nouilles déshydratées au bord de la voie rapide... Ah ça nous change brutalement de nos bivouacs de rêve de ces derniers jours ;-) Nous couchons rapidement les enfants et continuons notre route pour nous poser pour la nuit. Nous tentons des espaces publics tels que le musée du riz ou bien une piscine municipale, mais les parkings sont grillagés et inaccessibles. Pffff... On a l'impression d'être revenus aux premiers jours de notre voyage, quand nous ne savions pas comment trouver de bons bivouacs. Nous trouvons finalement un coin calme près d'une aire de jeux pour enfants proche de la ville d'Alor Setar.

 

Le lendemain, les enfants sont tout surpris de découvrir l'aire de jeux, et ils s'y précipitent avant même que nous soyons levés...que c'est bien d'avoir des enfants indépendants ;-) Un couple vient nous voir et nous demande si nous ne sommes pas déjà venus ici il y a 4 ou 5 ans. Et ils nous montrent la carte de visite d'une famille voyageuse avec 3 enfants qui s'est garée exactement au même endroit !

Nous levons le camp en fin de matinée pour rejoindre notre première vraie étape en Malaisie : l'ile de Penang et sa "capitale" : Georgetown. Cela fait longtemps que nous n'avons pas visité de ville, et nous prenons plaisir à déambuler 2 jours dans les rues animées de Georgetown. Depuis que nous sommes en Malaisie, nous sommes frappés par le multiculturalisme du pays : indiens, chinois et malaisiens se côtoient dans un joyeux patchwork de cultures, d'odeurs et de croyances imbriquées. La ville met le street art à l'honneur et nous nous amusons à chercher les fresques murales dans les ruelles.

Mais il fait quand même très chaud et nous décidons de quitter la ville en fin de journée pour aller nous rafraichir dans un parc national à l'ouest de l'ile. Nouvel échec : le centre des visiteurs se trouve sur un grand parking bétonné au milieu d'immeubles et le parc n'est accessible qu'en bateau ou via des randonnées de plusieurs kilomètres. Nous reprenons la route qui fait le tour de l'ile et pouvons constater que le littoral est très construit, tandis que le centre de l'ile est beaucoup plus sauvage mais très montagneux. Nous trouvons finalement notre bonheur au sud-ouest de l'ile : une jolie plage déserte d'où nous assistons à un joli coucher de soleil.

Débuts laborieux en Malaisie
Débuts laborieux en Malaisie
Débuts laborieux en Malaisie
Débuts laborieux en Malaisie
Débuts laborieux en Malaisie
Débuts laborieux en Malaisie
Débuts laborieux en Malaisie
Débuts laborieux en Malaisie
Débuts laborieux en Malaisie
Débuts laborieux en Malaisie

Le lendemain (23 février), nous quittons l'ile de Penang pour rejoindre la ville d'Ipoh, encerclée par de jolies formations rocheuses calcaires. C'est drôle, on dirait qu'en Asie chaque pays à sa région caractérisée par ces rochers : la baie d'Along au Vietnam, les régions de Thakek et Vang Vieng au Laos, Guillin en Chine, Krabi en Thailande... et Ipoh en Malaisie ! Nous ne visitons pas la ville mais nous installons sur le parking du Lost World of Tambun, un parc d'attraction où nous passons une super journée le lendemain : toboggans dans l'eau, manèges bien adaptés pour les loulous, tigres, spa... un mélange de tout et n'importe quoi dans un joli décor et surtout très peu de monde ce qui nous permet de bien en profiter. Seul bémol : nous sommes dans un pays à dominante musulmane, et à part quelques chinoises en maillot 1 pièce avec jupette, ici les femmes se baignent toutes habillées (et voilées) ou en burkini. Pas mal d'hommes se baignent également avec leurs vêtements ou bien des caleçons longs. J'ai bien ajouté une jupette à mon maillot, mais je détone quand même un peu en bikini... Je précise que la tenue correcte exigée à l'entrée était bien le maillot pour les non-musulmanes, et le burkini pour les musulmanes...

Nous sommes le 24 février. Ce soir nous sommes crevés et restons dormir sur le parking du parc. Demain, nous irons chercher un peu de fraicheur dans les montagnes.

Ps: dans la série "nouveau pays/nouveaux repères", je rentre dans une pharmacie pour demander une crème contre les démangeaisons pour soulager Eliott et Louise qui se sont faits dévorer par des sandflies (mouche des sables) lors de notre dernier bivouac en Thaïlande. Habituée à ce que les gens en dehors des centres touristiques ne parlent pas anglais, j'entame mon explication en mimant les boutons et le grattage. La demoiselle me regarde gentiment et me coupe rapidement dans un anglais parfait :"oh you mean your're itching?"... [silence gêné] Ouais c'est ça... Ça gratte ! Ici l'anglais est appris obligatoirement à l'école afin de renforcer l'unité de ce pays multiculturel. Et d'ailleurs au parc d'attraction, le spectacle avec les tigres était présenté uniquement en anglais. Pouvoir communiquer avec n'importe qui... voilà qui va nous changer de ces derniers mois !!

Publié dans Malaisie

Commenter cet article

Pat 27/02/2016 15:15

Dites Untouracinq, ça fait plusieurs fois que je vous entends dire on a visité l'île de ...; on va aller sur l'île de ..... mais pépère est amphibie ou quoi ?
Sinon vous prenez à chaque fois des bacs ou des ferries ? pas trop cher; pas trop d'attente ?
A moins qu'il y ait des ponts... Mince j'avais pas pensé aux ponts !
Bonne route à tous les 5

Mary 03/03/2016 16:27

On a une préférence pour les ponts (Phuket, Penang). Sinon on laisse le CC à l'embarcadère, comme en ce moment où nous sommes sur les iles Perenthians

manouedith 27/02/2016 11:13

cela doit surprendre au début de retrouver une population moderne qui parle anglais. Toute l'Asie est différente d'un pays à un autre. Vive la suite.
manouedith

Mary 03/03/2016 16:26

Oui, tous les pays sont très différents... Difficile au final de dire celui qu'on préfère !

Accolade 27/02/2016 10:14

Ça fait bizarre de passer de la Thaïlande en Malaisie heinnn presqu'un choc ... même la nourriture
SVP Quels sont les températures en ce moment ? de nuit et de jour ? Est-ce que le temps est lourd ?

Mary 27/02/2016 10:43

Il fait plus chaud la nuit que le jour car la nuit il n'y a plus d'air du tout, le vent tombe. On tourne toujours autour de 33° 35° dans le CC. Là on vient de prendre le frais dans les cameron highlands (article demain) et nous sommes en train de rdescendre sur la côte est où il fait effectmnt plus lourd.