Crabes, tarentules et fœtus de poussins…

Publié le par untouracinq

Nous quittons Phom Penh pour la petite ville de Kep, sur la côte. En chemin, nous initions mes parents à la vie en camping-car : courses rapides au marché, pique-nique à l’écart de la route, recherche d’eau pour nos réservoirs… Nous arrivons en fin d’après-midi à destination. Kep est une ville un peu étrange : pas de centre ville, une route qui longe une longue plage de sable apporté par camion pour embellir le littoral, un marché aux crabes animé sur le quai…

Nous nous installons sur le terrain de la guesthouse de mes parents, et profitons de la piscine pour nous rafraichir. Le lendemain, nous retrouvons Cédric, Marion, Ruben et Louve (le camion jaune avec lequel nous avons traversé la frontière) au marché aux crabes très pittoresque. Nous flânons un moment entre les étals de poisson frais, de poivre et de sucreries, puis allons déjeuner tous ensemble dans un restaurant de fruits de mer au bord de l’eau. Beaucoup d’attente, des portions un peu chiches et des plats peu savoureux… on ne gagne pas à tous les coups ! L’après-midi, Ruben et Louve vont faire la sieste au frais (ils ont la clim dans le camion !!), tandis que nous partons nous balader dans la colline qui surplombe la ville, et qui abrite un parc national. Bon… ça ne restera pas dans nos mémoires comme la promenade du siècle, mais nous sommes à l’ombre et Louise repère plusieurs singes dans les arbres. Après une nouvelle session piscine, nous allons au « sailing Club », le club de voile de la ville, où le coucher de soleil est particulièrement beau. Nous rentrons ensuite à la guesthouse en compagnie de cédric et marion qui passeront les 2 nuits suivantes à nos côtés. Le soir, nous sortons les tables, chaises et tout le monde pique-nique entre les 2 camions.

Crabes, tarentules et fœtus de poussins…
Crabes, tarentules et fœtus de poussins…
Crabes, tarentules et fœtus de poussins…
Crabes, tarentules et fœtus de poussins…
Crabes, tarentules et fœtus de poussins…
Crabes, tarentules et fœtus de poussins…
Crabes, tarentules et fœtus de poussins…
Crabes, tarentules et fœtus de poussins…
Crabes, tarentules et fœtus de poussins…
Crabes, tarentules et fœtus de poussins…

Le lendemain, nous partons tous les 12 en bateau pour l’ile Koh Tonsay, plus connue sous le nom de l’ile du lapin, à quelques kilomètres de Kep. Nous passons une chouette journée détente sur une jolie plage, même pas obscurcie par le fait que l’agence par laquelle nous sommes passés nous a fait payer le double du prix normal. Comme nous n’aimons quand même pas nous faire berner, nous faisons un joli numéro de « gentil et de méchant » pour récupérer quelques dollars au retour de la plage (mon père dans le rôle du méchant qui crie dans la rue que l’agence vole les gens, et moi dans le rôle de la gentille souriante qui répète avec le sourire « alors quelle solution pouvons-nous trouver pour que tout le monde soit content » ?). Le soir, rebelote tout le monde dine à la lumière des spots entre les 2 camions. Eliott dort avec sa tatie ce soir. Depuis l’arrivée des grands-parents, les enfants dorment à tour de rôle dans la chambre avec eux, et ils sont les plus heureux ;-)

Crabes, tarentules et fœtus de poussins…
Crabes, tarentules et fœtus de poussins…
Crabes, tarentules et fœtus de poussins…
Crabes, tarentules et fœtus de poussins…
Crabes, tarentules et fœtus de poussins…
Crabes, tarentules et fœtus de poussins…
Crabes, tarentules et fœtus de poussins…
Crabes, tarentules et fœtus de poussins…

Lundi, nous quittons Marion et Cédric et prenons la route pour une longue étape jusqu’à Kampong Cham où nous arrivons à la tombée de la nuit. Avant d’arriver, nous nous arrêtons dans la petite ville de Skun, réputée pour ses tarentules à déguster dans la rue. Nous nous attendions à en voir davantage, mais nous trouvons un petit stand à notre gout. Nous grignotons quelques pattes velues qui ne sont pas mauvaises du tout ;-) A Kampong Cham, mes parents nous offrent l’hôtel, et nous sommes ravis de prendre de longues douches pour nous décrasser après cette journée de route.

Crabes, tarentules et fœtus de poussins…
Crabes, tarentules et fœtus de poussins…
Crabes, tarentules et fœtus de poussins…
Crabes, tarentules et fœtus de poussins…
Crabes, tarentules et fœtus de poussins…
Crabes, tarentules et fœtus de poussins…

Le lendemain, nous louons des vélos pour explorer les environs et empruntons un joli pont en bambou de 1km de long pour rejoindre une petite ile sur le Mékong. Le pont est reconstruit chaque année par les habitants de la ville. Et bien figurez-vous que pédaler sur du bambou qui s’écrase sous nos roues n’est pas si facile, surtout sous un soleil de plomb. Ma pauvre maman trouve qu’on ne la ménage pas beaucoup ;-) De l’autre côté du pont, nous découvrons un petit village traditionnel avec ses maisons en bois et bambou, ses enfants souriants, ses charrettes tirées par des bœufs. Le temps semble s’être arrêté ici ! Il fait tellement chaud que nous n’avons pas faim du tout, nous nous contentons de grignoter quelques gâteaux de riz à la banane et quelques œufs. Ah oui… les œufs ! Je pensais acheter des œufs durs, mais en les écalant je découvre une matière peu engageante : les œufs ont été fécondés et c’est le fœtus qu’il faut déguster ! Ce qui ne rebute pas du tout Renaud, Louise et Martin qui ajoutent une nouvelle expérience culinaire à leur palmarès.

A l’heure où j’écris, nous sommes sur la route qui rejoint Siem Reap. Nous avons modifié un peu l’itinéraire prévu avec mes parents pour permettre à ma sœur, qui reste moins longtemps, de découvrir les fabuleux temples d’Angkor. Le ciel devient de plus en plus gris à mesure que nous approchons. Priez pour nous pour qu’il soit dégagé demain afin qu’on puisse en profiter un maximum !

Crabes, tarentules et fœtus de poussins…
Crabes, tarentules et fœtus de poussins…
Crabes, tarentules et fœtus de poussins…
Crabes, tarentules et fœtus de poussins…
Crabes, tarentules et fœtus de poussins…
Crabes, tarentules et fœtus de poussins…
Crabes, tarentules et fœtus de poussins…
Crabes, tarentules et fœtus de poussins…
Crabes, tarentules et fœtus de poussins…
Crabes, tarentules et fœtus de poussins…
Crabes, tarentules et fœtus de poussins…

Publié dans cambodge

Commenter cet article

Pat 07/01/2016 12:03

Cool ces vacances Untourahuit !!!
Sauf les oeufs : beurk

Mary 12/01/2016 15:05

tu peux pas savoir si t'as pas essayé !

gaela 07/01/2016 03:32

vous faites forts avec les oeufs!!! avez reçus les photos que je vous ai envoyé ? biz

suzy girard 06/01/2016 20:05

coucou à tous
avant tout je vous souhaite une belle année 2016 aussi riche en expériences et aventures que 2015.
j'aimerai bien savoir le gout des tarentules et des pauvres petits poussins dans l'oeuf!!!!, c'est assez repoussant à voir, alors à manger!!!
bonne continuation à vous et le bonjour à la famille de maryline
suzy

Mary 12/01/2016 15:06

les tarentules ont un petit gout sucré (enfin surtout la sauce qui les recouvre). les oeufs... je ne sais pas je demanderai à renaud de répondre !! ;-)

boris 06/01/2016 18:21

Hello la family,

Je préfère vous répondre ici que via mon blog pour être sur que vous ayez la réponse…. Tout d’abord bonne année et surtout profitez à fond, le retour à la réalité est un peu rude ☺ !!!
Par contre quelle plaisir de vous suivre et de revoir les lieux que nous avons traversés et tout particulièrement l’ile de Koh paen (pont en bambou à kompong cham….bon nous fainéant nous l’avions fait en scooter !!!!). Vous auriez du dormir sur place à la bamboo hut dans les hamacs (super expérience).

Bon sinon, n’hésitez pas , le cirque phare est juste top et vous passerez une super soirée (même si ce n’est pas donné, c’est pour la bonne cause !). Pour les temples d’Angkor, demandez au tuk tuk de faire le « petit tour » et le « grand tour » dans le sens inverse, ce qui vous permettra d’evitez (un peu !) les hordes chinoises……..

Bonne route et à bientôt
boris

Mary 12/01/2016 15:02

oui alors dormir sur des hamacs... je crois que ma mère en aurait fait une attaque ahaha ;-)
sinon le spectacle était vraiment chouette, merci pour le conseil !

Accolade 06/01/2016 16:13

Attention à maman !! surtout les coups de soleil ...je vois la biafine arriver
Le pont Bambou c'est quand même dingue
Les araignées aussi ça donne moyen envie de faire une nuit dans un hamac entre deux cocotiers
Le poisson grillé avec sa sauce pét pét je bave rien que de voir la photo
Question : pour la clim dans le camion , ils prennent le 220v à l'hôtel ??? Combien ça coût ?

Mary 12/01/2016 15:04

effectivement, tout le monde a mis une petite couche de biafine en rentrant ;-)
pour la clim,c'est une vraie clim de maison qui fonctionne au 220. ils ont un générateur qu'ils branchent un peu loin du camion (à cause du bruit) pour la faire fonctionner. Comme nous, ils bivouaquent très rarement près d’hôtels ou de guesthouses.

ninpou 06/01/2016 14:26

Tout mais pas les oeufs fécondés !!!
bis