Farniente aux 4000 iles

Publié le par untouracinq

Nous avons beaucoup hésité à descendre tout au sud du Laos, dans cette région baignée par le Mékong et appelée les 4000 iles ; Parce que cela nous fait faire un détour de 350km (on devra revenir par la même route) et parce que nous n’avions pas envie de speeder pour respecter les dates de notre visa laotien (expiration le 5 décembre). Mais nous changeons d’avis suite à des échanges avec plusieurs voyageurs nous ventant le coté relaxant des iles.

Pour avoir le temps de passer un peu de temps dans les iles, nous ne faisons que la petite boucle sur le plateau des Bolavens. Après avoir quitté Tad Lo que nous avons vraiment apprécié, nous prenons la direction du sud pour nous arrêter aux cascades de Champee. En chemin, plein d’autres cascades sont indiquées. Malheureusement au Laos, la plupart des cascades sont payantes aussi nous faisons l’impasse sur plusieurs d’ente elles. C’est à Tad Champee que nous passons donc la nuit, en compagnie de Guillaume et Laurie sur leurs motos qui vont camper à côté de nous. La dame qui tient la guérite pour faire payer l’accès aux chutes (et au parking en sus) nous demande un gros supplément lorsqu’elle comprend qu’on va dormir ici. Nous restons très polis, très souriants mais fermes : « oui nous allons dormir ici, mais non merci nous ne sommes pas intéressés pour payer » ;-) malheureusement, nous ne profitons pas vraiment de la cascade (très jolie d’ailleurs avec un chouette bassin pour se baigner) car nous essuyons un gros orage à peine descendu le chemin pour accéder à la rivière. Nous patientons que la pluie se calme sous une petite cabane en palmier, puis remontons alors que la nuit tombe. Nous passons une soirée sympa dans le camping-car avec les jeunes. Nous leur montrons « en exclusivité » le montage du reportage qui passera dans les prochaines semaines sur TF1 (pas encore de date confirmée). Ca va, on ne passe pas pour une famille de tarés… à moins que Guillaume et Laurie ne se soient juste montrés polis ???!!!

Farniente aux 4000 iles
Farniente aux 4000 iles
Farniente aux 4000 iles
Farniente aux 4000 iles
Farniente aux 4000 iles
Farniente aux 4000 iles

Dès le lendemain (mardi 1er décembre), nous filons donc en direction du sud sur une très bonne route toute droite. Les paysages que nous traversons sont quand même moins saisissants que dans le nord du pays ! Nous arrivons en début d’après-midi devant l’embarcadère pour rejoindre l’ile de Don Khon. Si le coin s’appelle les 4000 iles, il n’y a en fait que3 iles habitées, le reste étant de vagues ilots dont le nombre varie en fonction du niveau du fleuve. Nous avons choisi l’ile de Don Khon, réputée pour sa tranquillité et sa petite vie locale. Et qui dit petite ile dit… pépère au parking ! Nous le laissons dans un parking gardé dans le petit village de Nakasang et embarquons sur une pirogue pour une trentaine de minutes de traversée. Arrivés sur l’ile, nous nous rendons compte que nous avons perdu nos reflexes de voyageurs « sac à dos » pourtant endurcis que nous étions. Nous arpentons la rue principale du village pour trouver un hébergement nous convenant, jusqu’au moment où nous arrivons dans les rizières… heu, les enfants va falloir refaire le chemin à l’envers [ça commence à grogner] ! Et oui, chercher un hébergement bon marché et sympa à 5 c’est plus compliqué qu’à 2 ! On trouve finalement une chambre qui fera l’affaire pour 1 nuit, et savourons d’emblée le plaisir de prendre une longue douche. A l’heure de la Cop 21 ce n’est certainement pas politiquement correct, mais bon sang que c’est agréable de laisser l’eau couler !!!

Le lendemain, alors que je fais l’école aux enfants sur la terrasse, Renaud nous dégote 2 jolis bungalows avec une grande terrasse commune donnant sur le Mékong, 2 hamacs suspendus et 2 chiliennes en bambou, le tout pour 11€ la nuit… l’endroit parfait pour ne rien faire !

Enfin ne rien faire… vous nous connaissez maintenant, nous restons rarement sans rien faire finalement ! Mercredi nous faisons une grande balade à pied jusqu’à une petite plage où nous assistons à un joli coucher de soleil. Jeudi, nous louons des vélos et partons, Martin dans le porte-bébé, faire le tour de l’ile. Une quinzaine de kilomètres dans la journée, nous sommes très fiers de Louise qui pédale avec enthousiasme toute la journée à nos côtés… une première pour elle ! L’ile étant dépourvue d’automobiles, nous empruntons de ravissants petits chemins en bord de rivière, dans la jungle et au milieu des rizières. Nous faisons 2 grosses pauses dans la journée : la première pour prendre une barque et aller à la rencontre des dauphins irrawady. Ce sont des dauphins d’eau douce au nez aplati qui ne vivent que dans cette région (on en trouve au nord du cambodge aussi). C’est une espèce très menacée en voie de disparition. Après un peu d’attente dans le bateau, nous en voyons finalement 3 qui ondulent dans le fleuve. Bon… il ne faut pas s’attendre à une exhibition et à des sauts dignes de Flipper. Nous avons surtout vu des ailerons et un mouvement de haut en bas faisant penser à un saut. Qu’importe, les enfants sont ravis de les avoir aperçus, et nous aussi ;-) En fin d’après-midi, nous nous arrêtons à la même plage que la veille, nous sommes seuls au monde.

« les enfants, vous voulez aller demain en Thailande ou bien rester un jours de plus ici ? On reste iiiiccciiii !!! ». Soit, pépère attendra un peu, nous restons une quatrième nuit à Don Khon. Et cette fois, nous ne faisons rien du tout : lecture et sieste pour les adultes avachis dans les hamacs, coloriages, jeux et un peu de vélo dans la rue pour les enfants. Ne pas avoir à penser à la route ou au prochain bivouac, ne pas faire la cuisine pendant plusieurs jours… c’est vrai que c’était la destination idéale pour se relaxer ! A bien y réfléchir, je crois que le Laos tout entier est la destination idéale pour se relaxer ;-)

Au moment du coucher du soleil que nous admirons depuis notre terrasse, nous repérons une famille avec 3 enfants sur le pont à une cinquantaine de mètres de notre bungalow. Nous avons comme un pressentiment, et envoyons Eliott et Louise en reconnaissance. Bingo ! Non seulement ils sont français, mais Bertrand, Claire, Baptiste, Corentin et Héloise voyagent comme nous en camping-car ! Partis de France début aout, ils alternent des phases « routes » et des phases camping-car. Nous passons une agréable soirée en leur compagnie, nos 6 enfants ne passant pas inaperçus au restaurant ! Nos routes se séparent le soir même, mais qui sait… elles se recroiseront peut-être dans les prochaines semaines…

De notre côté, demain nous mettons les voiles. On sera le 5 décembre, dernier jour de notre visa. Nous avons une barque à prendre pour rejoindre Nakasang, et plus de 200km à faire pour franchir la frontière dans la journée. Les affaires reprennent !

Farniente aux 4000 iles
Farniente aux 4000 iles
Farniente aux 4000 iles
Farniente aux 4000 iles
Farniente aux 4000 iles
Farniente aux 4000 iles
Farniente aux 4000 iles
Farniente aux 4000 iles
Farniente aux 4000 iles
Farniente aux 4000 iles
Farniente aux 4000 iles
Farniente aux 4000 iles

Publié dans Laos

Commenter cet article

Pat 08/12/2015 22:23

Hello Untouracinq,
Petite question : Quand on peut se relaxer dans un bungalow confortable (avec douches illimitées...), dans quel état d'esprit retrouve-t-on son CC préféré (Pépère) ?
Bonne route à tous

Mary 10/12/2015 16:35

j'ai essayé de répondre dans le dernier article ;-)

tatie Bisou 07/12/2015 10:50

Coucou vous 5.
Ici temps morose....malgré tout les fêtes de noël se préparent. Cette année c'est à St romain, vous allez nous manquer.... on compte sur vous pour noël 2016. Bises et bonne continuation.

Mary 10/12/2015 16:36

on pensera très fort à vous ! ça va nous faire tout drôle de n'être que tous les 5 pour Noël, en maillot de bain en plus !!

Pierre la Fabrique 06/12/2015 00:49

Hello Miss,
Et pendant ce temps nous photographions les femmes en habits traditionnels dans les marchés typiques de'Equateur ...
bises

Mary 10/12/2015 16:37

ah les beaux châles colorés des équatoriennes !! tu va ramener de superbes portraits encore... suis jalouse !

Accolade 05/12/2015 07:41

Hello ! Ai-je loupé un article ? Du plateau des Bolavens vous n'avez pas étés jusqu'aux chutes du Mékong ?

Mary 10/12/2015 16:38

qu'appelles-tu les chutes du mékong ? la grande chute d'eau tout au sud à côté des 4000 iles ? si c'est celle-là non nous n'y sommes pas allés car il nous fallait remonter rapidement à cause de notre visa.