Cascades et lagon turquoise à Vang Vieng

Publié le par Untouracinq

Mais où sont passés les bars diffusant Friends à longueur de journée, les groupes de djeunes ivres en train de descendre la rivière sur des bouées ou à moitié nus dans les rues, ou encore les affiches ventant les meilleures « happy pizzas » ? Lors de notre premier passage il y a 7 ans, Vang Vieng était une sorte de dépotoir à touristes, passage quasi-obligé de tous les routards fêtards en asie du sud-est. Aujourd’hui, la ville a bien changé et c’est tant mieux. Alcool + fête + marijuana + rivière ne faisant pas bon ménage (plusieurs morts chaque année), le gouvernement a « nettoyé » la ville en 2012. Place aujourd’hui aux jolies pensions, et aux activités « nature » dans un cadre naturel de toute beauté.

Nous arrivons mercredi 11 novembre à Vang Vieng. Nous y rejoignons Suzy et Emilie (tante et cousine de Renaud, pour ceux qui auraient perdu le fil ;-) pour un premier diner en ville.

Le lendemain, nous louons un tuk tuk pour nous rendre tous ensemble à une cascade. Un peu de marche dans la jungle et sur de jolis ponts en bambou, de l’eau claire et fraiche dans de petits bassins, quelques bananes à grignoter à l’ombre d’arbres immenses… le top ! En fin d’après-midi, nous longeons le fleuve et nous nous arrêtons boire un verre au smile beach bar, qui a eu la bonne idée d’installer plein de hamacs à quelques mètres de l’eau. Idéal pour profiter du coucher de soleil sur les montagnes en face !

Cascades et lagon turquoise à Vang Vieng
Cascades et lagon turquoise à Vang Vieng
Cascades et lagon turquoise à Vang Vieng
Cascades et lagon turquoise à Vang Vieng
Cascades et lagon turquoise à Vang Vieng
Cascades et lagon turquoise à Vang Vieng
Cascades et lagon turquoise à Vang Vieng
Cascades et lagon turquoise à Vang Vieng
Cascades et lagon turquoise à Vang Vieng
Cascades et lagon turquoise à Vang Vieng

Vendredi, nous sommes pris d’une flémingite aigue. Le ciel est gris, il fait lourd et nous n’avons pas envie de bouger. Pour tout dire j’aurais bien fait une journée pyjama ;-) Mais c’est (déjà !) la dernière journée de marion avec nous, pas question de la gaspiller ! Nous louons à nouveau un tuk tuk pour nous rendre au blue lagon, un bassin d’eau turquoise au pied d’une grotte à 7km du centre ville. Il y a beaucoup de monde, mais comme nous arrivons en fin d’après-midi nous sommes les derniers à sortir de l’eau ! Vang Vieng est très apprécié des touristes coréens. Apparemment un acteur célèbre aurait tourné plusieurs scènes d’un film au blue lagon, justement. Ce qui explique certainement tous ces coréens avec leur gilet de sauvetage ;-) Nous pataugeons un moment et Eliott se prête même au jeu de sauter de la branche tendue quelques mètres au-dessus de l’eau.

Cascades et lagon turquoise à Vang Vieng
Cascades et lagon turquoise à Vang Vieng
Cascades et lagon turquoise à Vang Vieng
Cascades et lagon turquoise à Vang Vieng
Cascades et lagon turquoise à Vang Vieng
Cascades et lagon turquoise à Vang Vieng

Samedi 14 novembre. Nous sommes abasourdis par les nouvelles de France dont nous prenons connaissance à notre réveil. Cela nous parait si loin et si proche à la fois, si inutile, si inhumain… si triste pour notre belle planète et si contradictoire avec toute la générosité, la gentillesse et la solidarité que nous (re)découvrons à chacun de nos voyages. C’est donc le cœur bien lourd que nous nous séparons de Marion. Elle doit enchainer 15 heures de bus de nuit jusqu’à Bangkok, un vol jusqu’à Istambul suivi d’une escale de 21h avant de prendre son dernier vol en direction de Marseille. 3 jours pour rentrer, mais à un prix défiant toute concurrence… ça me rappelle nos belles aventures de backpackers sans le sou ;-)

Prochaine étape pour nous : Luang Prabang. A suivre !

Publié dans Laos

Commenter cet article

Pat 17/11/2015 19:35

Votre aventure nous réconcilie avec le genre humain. Ce que vous nous témoignez est à des années lumières de ce qu'il s'est passé à Paris vendredi dernier...
Difficile de vous décrire l'atmosphère qui règne dans notre beau pays.
@ Renaud : Que les ultras (OM) accrochent une banderolle géante où est inscrit "Nous sommes Paris" et que sur le vieux port on entonne : "Paris, Paris, on t'embrasse " ça peut peut-être t'aider à imaginer ce que tout le monde vit ici. :-(
Bonne route à vous 5.

ninou 16/11/2015 09:28

Que c'est beau ou vous êtes, profitez bien, nous nous sommes très tristes
bis

Accolade 16/11/2015 06:59

Quel havre de paix , profitez , profitez c'est ce qu'il nous manque le plus ici. Ce matin nous nous réveillons avec la gueule de bois ... mais on va se relever . Tout va s'arranger restons zen