Mais… heu… laissez-nous dormir !

Publié le par Untouracinq

Nous ne passons qu’une seule nuit à Pai finalement. Trop de touristes, trop de bruit, trop de circulation… alors que c’est une toute petite ville ! Nous prenons quand même le temps de profiter de l’un des bons restos de la ville, puis lundi 26 octobre, nous partons en début d’après-midi en direction de la grotte de Tam Loth. Nous y arrivons juste à temps pour être les derniers à entrer dans la grotte, à la tombée de la nuit. Ce n’est pas gênant car il fait nuit noire à l’intérieur de toute façon, et nous sommes obligés de prendre une guide avec sa lampe à huile. Au programme, 2 heures de marche + grimpette sur des escaliers escarpés + radeau en bambou pour glisser de long de la rivière. Le clou du spectacle arrive lorsque nous atteignons la sortie de la grotte : des milliers de martinets et de chauves-souris tournoient au-dessus de nos têtes dans un bruit assourdissant. Est-ce qu’ils veulent entrer ? est-ce qu’ils veulent sortir ? je n’en sais rien du tout mais le ballet est magnifique ! un peu moins magnifique la partie où il faut se tenir à une rampe maculée de fientes, et aller dans une petite « pièce » où les bébêtes nous frôlent. Et oui, peureuse je suis peureuse je resterai ;-)

Il fait nuit noire lorsque nous émergeons de la grotte et nous décidons de rester sur le parking, ombragé et complètement vide. Malheureusement, le boui-boui restaurant juste à côté de l’entrée se transforme en méga-karaoké alors que nous terminons notre diner. Les enfants sont consternés : « mais on ne va jamais arriver à dormir avec ce vacarme ?! » ; mais ils finissent quand même par dormir, et nous aussi, péniblement.

Le lendemain, nous prenons la route en direction de Mae Hong Son. La ville ne nous inspire pas particulièrement et nous recherchons plutôt un bivouac dans la nature donc nous poussons un peu plus loin. Un panneau « waterfall » nous attire dans un traquenard : route qui se rétrécit sous la végétation envahissante, branches qui rayent le camping-car, fils électriques de plus en plus bas… nous sommes contraints de faire demi-tour. Et du coup il commence à se faire tard. Nous atterrissons sur un vaste terrain plat à la sortie d’une ville. Pas topissime mais on devrait être tranquilles ici.

… ou pas ! A 6h30, comme tous les habitants de la ville, nous sommes réveillés par les chansons/prières du temple voisin. La sono crache des airs thaïs saturés jusqu’à 8h30… génial pour commencer la journée ! Bon au moins nous sommes levés tôt, et après l’école nous repartons vers le sud en direction de Mae Sariang. Nous trouvons un emplacement au bord de la rivière, en contrebas d’un joli temple. Lorsque nous faisons un tour en ville le soir, nous sommes surpris car tout est fermé, ce qui est vraiment rare ici. Mais nous comprenons pourquoi en nous enfonçant dans les petites rues : une grande fête s’y déroule, avec spectacle de danse (et chant), marché de nuit et attractions pour les enfants. Nous y passons une très bonne soirée, à déguster des vers et des criquets, à faire des manèges et à gouter les spécialités locales. Ce n’est qu’en revenant à notre maison vers 22h que nous réalisons que le temple qui nous surplombe est le lieu de prédilection de la jeunesse de la ville pour… lancer des feux d’artifices et des pétards ! Je vous laisse imaginer nos têtes…

Et rebelote le matin, la sono à fond à 6h30 pétante et pendant 2 longues heures ! Nous sommes juste en dessous d’un haut-parleur, et en plus cette fois-ci, ce sont les moines du temple qui font éclater les feux d’artifice. A choisir, je préfère encore le son du muezzin ;-). Une fois le calme revenu, nous trainons un peu pour faire une petite beauté à pépère. C’est que nous avons de la visite dans quelques jours, il faut faire bonne impression ! Nous faisons environ 80 km l’après-midi en direction de Chiang mai où nous allons récupérer jeudi la sœur de renaud, et nous arrêtons au hasard en suivant un panneau « hot springs » cette fois (sources chaudes). Et oui, la température a chuté à 25° aujourd’hui, il faut au moins ça pour nous réchauffer ! Nous arrivons au bord de la source, un endroit très joli et super calme. Nous profitons de nous baigner à la tombée de la nuit, et tout le monde va au lit très tôt. Au moins ici, nous ne serons pas réveillés par la musique à 6 du mat’.

Et bien si figurez-vous ! Imaginez nos têtes lorsqu’à 6h35, 3 pick-up se garent à côté de nous, laissent tourner leur moteur et montent le son de leur auto-radio le temps de se prendre en photo devant la source. Autant vous dire que je n’ai pas été très aimable lorsque j’ai sorti ma tête ébouriffée de la fenêtre pour leur demander d’éteindre tout ça. Je sais que la plupart d’entre vous ne compatirons pas, vous qui vous levez pour aller travailler, et vous aurez raison. Mais pour nous c’est dur… le monde s’est ligué contre nous… laissez-nous dormir !!!

Mais… heu… laissez-nous dormir !
Mais… heu… laissez-nous dormir !
Mais… heu… laissez-nous dormir !
Mais… heu… laissez-nous dormir !
Mais… heu… laissez-nous dormir !
Mais… heu… laissez-nous dormir !
Mais… heu… laissez-nous dormir !
Mais… heu… laissez-nous dormir !
Mais… heu… laissez-nous dormir !

Publié dans Thailande

Commenter cet article

julien et claire 01/11/2015 21:10

Hey les voyageurs,
Un petit coucou de parisiens envieux de vos découvertes de paysages et cultures asiatiques.
Côté gastronomie, nous avons pu noter votre propension a gouter TOUS les produits locaux, ce qui est assez impressionnant.
De notre côté, l aventure se passe a l intérieur du ventre de Claire, ventre qui s est transformé en ballon de rugby, coupe du monde oblige.
En tout cas, madame s épanouit dans sa grossesse, ce qui fait plaiz.

Bises a toute l équipe du tour a cinq, on pense a vous et on échangerait bien de temps en temps notre apparte versaillais contre votre camping car. (je suppose que l inverse est réciproque)

PS: Avez vous toujours besoin de mp3 pour agrémenter votre road trip?

Julien et Claire

Mary 04/11/2015 17:24

ah super que Claire en profite à fond, ça passe trop vite ! et je te confirme qu'un appartement versaillais, de temps en temps ça ne nous ferait pas de mal. mais on est bien chez nous finalement ;-) gros bisous à vous 2,5
ps; : non c bon on a récupéré pas mal de MP3 !

Tatie Bisou 31/10/2015 16:28

Ben nous, hier soir c'était velouté de courge...... aux truffes !!!
Biz.

Mary 04/11/2015 17:24

miam miam, gardez-en nous pour l'année prochaine !!!!!

Rodolphe 29/10/2015 20:46

Hé Renaud, faut ouvrir la bouche pour manger...

Pat 29/10/2015 20:41

Hello Untouracinq,
Si si, je vous le répète : on ne se lasse pas de lire le récit de vos aventures :-). C'est toujours un vrai bonheur ! Bon, il parait qu'on dort mieux à St Marcel mais c'est beaucoup moins exotique.
@ Renaud : s'il s'agit juste d'approcher l'insecte grillé des lèvres, pffff j'en fais autant.
z'en avez toujours pas marre de vos grandes vacances ? ;-)

Mary 04/11/2015 17:25

ben non, on n'en a pas encore marre ;-)