Et soudain Martin se retrouve sur la tête de l'éléphant...

Publié le par Untouracinq

Nous avons vécu une expérience incroyable ! Depuis le temps qu'on en parlait aux enfants de ces éléphants en Thaïlande, on peut dire qu'ils ont été servis !

Petit retour en arrière : vendredi 16 octobre, nous passons notre dernière journée à Chiang Mai, ou plutôt à l'extérieur de la ville, pour admirer le temple Wat Suthep, qui domine la ville du haut de sa montagne. Il y a beaucoup plus de monde que la première fois où nous y sommes allés il y a 10 ans (ça ne nous rajeunit pas!). Et sur les marches de l'immense escalier encadré par 2 nagas, les mêmes gamines (ou plutôt leurs soeurs) en costume traditionnel qui tendent la main en échange d'une photo. A l'intérieur, les enfants ne manquent pas d'ajouter leur bougie au pied du temple, et Martin est particulièrement sérieux lorsqu'un moine bouddhiste lui donne sa bénédiction.

Et soudain Martin se retrouve sur la tête de l'éléphant...
Et soudain Martin se retrouve sur la tête de l'éléphant...
Et soudain Martin se retrouve sur la tête de l'éléphant...
Et soudain Martin se retrouve sur la tête de l'éléphant...

Après cette visite, nous prenons la route vers le nord, en direction de Mae Taeng, une petite ville au milieu de la jungle dans laquelle se trouvent plusieurs camps d'éléphants. Il y en a beaucoup autour de Chiang Mai, et ce n'est pas facile de se décider ! Nous avons promis aux enfants de faire une ballade à dos d'éléphant (certaines réserves sont contre), mais nous n'avons pas particulièrement envie d'assister aux spectacles mettant en scène les pachydermes en train de peindre ou de jouer au foot. En revanche, j'ai toujours rêvé de me baigner avec des éléphants ! Notre choix se porte donc sur le Thai Elephant Home, à Mae Taeng. L'équipe du centre vient nous voir le soir lorsque nous nous garons en contrebas et nous apporte le dépliant avec les différentes formules. Nous déchantons un peu en voyant les prix... on en discutera demain nous disent-ils avec un grand sourire ;-)

Le lendemain matin, je monte tôt au centre avec Eliott pour discuter avec le patron. Le stage d'une journée a l'air top, mais me semble compliqué avec Martin. Je choisis plutôt la demi-journée et nous tombons d'accord sur un prix raisonnable. Allez hop, on se prépare les enfants dans 30mn on monte sur un éléphant !

Cerise sur le gâteau, comme nous sommes les seuls visiteurs aujourd'hui, Eliott a le droit de monter son propre éléphant. Nous faisons donc la connaissance de nos montures en leur donnant des régimes de banane. Puis l'équipe nous enseigne les principales commandes : descendre, monter, à gauche... Ensuite il faut se lancer, tels des mahouts (cornacs) : une main qui accroche l'oreille, le pied sur la cuisse de l'éléphant et hop, nous voici à califourchon sur son cou ! Ah oui j'ai oublié de le préciser : nous avons choisi un centre qui ne pratique pas la balade sur une nacelle, et c'est donc "à cru" que nous montons ces monstres de plusieurs tonnes... Gloups ! Eliott n'est pas rassuré donc nous demandons à l'un des cornacs de monter avec lui. Louise, radieuse, grimpe devant son père, à califourchon également. Et je suis à peine installée sur le mien que je me retrouve avec Martin devant moi, carrément assis sur la tête de l'éléphant ! Nous partons dans la jungle pour aller jusqu'à la rivière, où nous passons un moment incroyable à patauger avec les animaux : ils nous aspergent, on leur frotte le dos, ils nous soulèvent avec leur trompe puissante... un moment unique et de belles rigolades en famille ! La sécurité n'est pas mise de côté car pour cette balade, nous sommes accompagnés de 3 cornacs (1 par éléphant) et de 2 autres personnes dont un qui prend des photos que nous récupérons ensuite sur DVD.

Après toutes ces émotions, nous trainons et trainons encore dans le village. Non... En fait on se perd en cherchant une cascade qu'on ne trouvera jamais, et à force de s'enfoncer sur les toutes petites routes, moi descendant tous les 200 mètres pour vérifier qu'on n'arrache pas les câbles de plus en plus bas, nous finissons par faire demi-tour. 2 heures de voiture et nous voici au même point, à la grande joie des enfants qui espèrent se baigner à nouveau avec les éléphants. Nous leur proposons à la place de dormir tout proche de la rivière, au milieu de dizaines d'éléphants utilisés pour des balades "classiques". Reste à espérer que leur chaine soit bien solide ;-)

Dimanche, c'est donc sous l'oeil surpris et amusé des cornacs et des touristes en groupe que nous prenons notre petit-dėjeuner. Puis nous apercevons l'équipe du Thai Elephant Home avec un groupe de touristes, qui nous propose de les rejoindre à la rivière. Les enfants ne se sont jamais habillés aussi vite je crois ;-) Eliott et Louise passent donc encore un bon moment à se faire asperger par un éléphanteau, puis nous prenons la route en direction de Chiang Rai.

Et soudain Martin se retrouve sur la tête de l'éléphant...
Et soudain Martin se retrouve sur la tête de l'éléphant...
Et soudain Martin se retrouve sur la tête de l'éléphant...
Et soudain Martin se retrouve sur la tête de l'éléphant...
Et soudain Martin se retrouve sur la tête de l'éléphant...
Et soudain Martin se retrouve sur la tête de l'éléphant...
Et soudain Martin se retrouve sur la tête de l'éléphant...
Et soudain Martin se retrouve sur la tête de l'éléphant...
Et soudain Martin se retrouve sur la tête de l'éléphant...
Et soudain Martin se retrouve sur la tête de l'éléphant...
Et soudain Martin se retrouve sur la tête de l'éléphant...
Et soudain Martin se retrouve sur la tête de l'éléphant...
Et soudain Martin se retrouve sur la tête de l'éléphant...
Et soudain Martin se retrouve sur la tête de l'éléphant...
Et soudain Martin se retrouve sur la tête de l'éléphant...

Nous dormons sur un parking tout proche du centre ville, calme la nuit mais bruyant dès 5 heures du matin. Nous consacrons la journée à nous balader dans la ville plutôt agréable. Enfin... vu la vitesse à laquelle nous allons, disons plutôt, que nous faisons le tour du pâté de maisons ;-) Les journées se suivent et ne se ressemblent pas : les enfants sont fatigués, excités et font n'importe quoi dès que l'on se pose un peu (au musée des ethnies et dans un café notamment), nous perdons patience et leur crions dessus toute la journée... Bref, une journée qui ne figurera pas dans notre top 10 ;-)

Aujourd'hui, mardi 20 octobre, nous quittons la ville pour découvrir le white temple, un temple récent d'un blanc éclatant rehaussé de milliers d'éclats de miroir et de fresques surréalistes... les temples thaïs sont, d'une manière générale, très chargés et très kitsch. Mais alors celui-ci, il décroche le pompon !!

Avant de partir nous demandons où nous pourrions nager un peu avec les enfants, et plusieurs personnes nous indiquent une chute d'eau à moins de 15km d'ici... ça tombe bien ;-) Malheureusement le temps change brusquement et il pleut des cordes lorsque nous arrivons au parc national. La cascade sera donc pour demain, et en attendant nous allons faire des crêpes... ben oui... la température dans le camping-car vient de passer au-dessous de 30°, on aurait presque froid... c'est bien un temps de crêpes ça, non ? ;-)

Et soudain Martin se retrouve sur la tête de l'éléphant...
Et soudain Martin se retrouve sur la tête de l'éléphant...
Et soudain Martin se retrouve sur la tête de l'éléphant...

Publié dans Thailande

Commenter cet article

luis 12/11/2015 18:30

wow, que bello! y mas bello que los elefntes Martin con el monje budista!!! :)

Pat 22/10/2015 21:29

Untouracinq en mode "Beau Gosse" !!!
Vous êtes tous magnifiques dans vos costumes "traditionnels" au milieux des éléphants...
Yavait pas le caméraman pour immortaliser ces beaux moments?
Eclatez-vous bien et bonne continuation.

tatie Bisou 22/10/2015 20:19

Une bisou d'éléphant..... Renaud c'est comment ? Vous êtes bien mignons tous les 5 pendant cette inoubliable promenade. Bonne continuation. Bisous.

BLOGDAVIDF 22/10/2015 13:04

Géniale la photo où l'éléphant vous éclabousse!

Accolade 22/10/2015 12:44

Z'avez bien fait de mettre un pantalon pour faire une balade sur le dos du Jumbo car ces poils sont si raides qu'ils piquent les cuisses quand on est en short .
Et ce temple blanc ...humm si je me souviens bien il y avait a la construction des drôles des mains ( statuts ) qui sortaient de l'eau des bassins ?! Est-ce qu'ils les auraient retirées ??? C'est vrai que c'était effrayant

ROCHER 22/10/2015 10:32

je constate que votre aventure se poursuit merveilleusement bien ! Quels beaux souvenirs pour les enfants ce moment avec les éléphants ! Bisous à tous

sophie 22/10/2015 10:00

Magique !!!!! C est énorme !!!

Mary 22/10/2015 10:17

Oh... Juste quelques tonnes ;-) bisous !