A la vitesse de l'escargot

Publié le par Untouracinq

Dejà plus de 2 semaines que nous sommes en Thaïlande, et nous sommes toujours dans le même coin, dans le nord du pays ! Il faut dire que la région est magnifique et regorge de choses à faire et à voir, et de coins où se relaxer.

Comme prévu, nous faisons la balade jusqu'à la cascade de Khun Korn, près de Chiang Rai, mercredi 21 octobre. Enfin quand je dis balade... vous avez déjà fait une randonnée dans la boue en tongs ? De par mon expérience les choses se compliquent en 3 étapes :

1) tel un débutant en patin à glace, vos tongs glissent sur le sol détrempé et vous réussissez tant bien que mal à vous récupérer en faisant des moulinets avec les bras

2) vos pieds sont rapidement humides et vous glissez à l'intérieur de vos tongs, finissant par coincer ladite chaussure de travers, la moitié du pied dans la boue

3) votre tong finit par se coincer dans la boue dans un "splosh" sonore. Vous trébuchez, votre pied se libère et vous le posez précipitamment... dans la boue évidemment. Retour au point 2, votre pied glisse encore plus dans la tong...

Tout ceci sous l'oeil moqueur de vos enfants qui eux, sont bien stables dans leurs chaussures parce qu'en bonne mère que vous êtes, vous avez pensé à leur mettre leurs sandales !

Ajoutez à cela des ponts de bambou précaires au-dessus de la rivière, les insectes qui dévorent les chevilles et la rude montée avec Martin sur le dos... Bon allez j'en rajoute un peu, on a bien rigolé finalement et les enfants n'ont pas senti la fatigue des 3 kilomètres ;-)

Nous reprenons la route après le déjeuner, avec l'objectif d'avancer jusqu'à la petite ville de ThaTon. Mais la nuit tombe très vite ici, et nous préférons sortir de la route principale une trentaine de km avant notre destination. Un panneau indique "hot springs"... pourquoi pas ?

A la vitesse de l'escargot
A la vitesse de l'escargot
A la vitesse de l'escargot
A la vitesse de l'escargot
A la vitesse de l'escargot
A la vitesse de l'escargot

Le lendemain, nous découvrons donc l'endroit où nous nous sommes posés au hasard. Des geysers bouillants alimentent des petits bassins où des familles font trempette ou font cuire des oeufs (pas dans les mêmes bassins!!). Les enfants font sensation en se baignant au milieu d'un groupe de femmes thaïes, une famille nous offre des oeufs, et le temps passe...

Nous partons finalement et roulons un peu avant de nous arrêter pour dėjeuner. Nous choisissons de nous garer près d'un café sympa proposant une connexion wifi. De fil en aiguille, et notamment pour régler quelques tracasseries administratives, nous y restons plusieurs heures, les employés du café nous sauvant la vie en jouant avec les petits ;-)

Il est tard lorsque nous arrivons finalement à ThaTon. Nous avons fait 50km hier, 30 km aujourd'hui... pas mal pour une famille itinérante ;)

Nous roulons un peu plus le lendemain, visitant au passage la grotte de Chiang Dao dans laquelle nos petits explorateurs s'en donnent à choeur joie. Et devinez où nous dormons le soir ? Nous retournons à Mae Taeng près de la rivière dans laquelle les éléphants prennent leur bain. Car ce n'est pas tous les jours qu'on peut s'endormir bercés par les pets lâchés par ces étonnants pachydermes ;-)

Aujourd'hui (samedi 24 octobre), après avoir une nouvelle fois assisté au bain des éléphants (en spectateurs cette fois), nous sommes à Pai, au nord-ouest du pays. Pour y arriver nous avons pris une longue route en lacets qui traverse de beaux paysages, mais un peu gâchée par les travaux d'élargissement, les camions et la poussière. C'est une petite ville étonnante Pai, perdue dans les montagnes elle compte aujourd'hui plus de guesthouses, laundry et boutiques de fringues "cools" que d'habitants. Une ambiance très routarde pas déplaisante, mais on n'y passera pas non plus des plombes ! En attendant de savoir ce qu'on fait demain, nous profitons d'être proche d'un bar pour prendre un verre en amoureux. Bon... un bar rasta avec de la musique reggae super forte ce n'est pas forcément mon kiffe, mais nous avons le camping-car en ligne de mire. Ça fera l'affaire en attendant la venue très prochaine de baby-sitters !

A la vitesse de l'escargot
A la vitesse de l'escargot
A la vitesse de l'escargot
A la vitesse de l'escargot
A la vitesse de l'escargot

Publié dans Thailande

Commenter cet article

Pat 26/10/2015 21:51

C'est pas une course non plus (du moins je crois), donc la vitesse de l'escargot c'est parfait pour profiter. Vous aurez tout le temps de ne plus respirer dès votre retour... donc en attendant : vive la vitesse de l'escargot !!! En plus, entre farniente et visites, ça a l'air de bien vous réussir :-)

Accolade 25/10/2015 11:08

Pai ... dire Paille et les femmes Girafes ;)

Marion 25/10/2015 10:14

C'Est quoi cette dernière phrase qui insinue qu'il va y avoir des baby-sitters qui vont arriver... Je viens pour me détendre ^^ :) bisous bisous à très vite :)

ninou 25/10/2015 08:34

ça vous change de la Chine de faire l'escargot en Thaïlande, ça fait très envie ces forêts luxuriantes
Bonne continuation
bis
ninou