Un p'tit tour [au poste] et puis s'en vont

Publié le par Untouracinq

Ce n'est pas un voyage, c'est un marathon ! Nos journées se suivent et beaucoup se ressemblent : nous mettons plusieurs heures pour sortir de la ville et rejoindre l'autoroute (beaucoup de limites de hauteur à 2,50m...), nous roulons de longues heures sur la route déserte, avec une pause de 20 minutes le matin et une pause déjeuner d'1 heure (un peu juste pour nous 5!), nous finissons par arriver dans l'après-midi au lieu que nous devons visiter. Nous dormons sur le parking (payant et bruyant) et après un rapide point pour préparer la journée du lendemain, tout le monde rentre chez lui pour vaquer à ses occupations et diner. Pfffiou... quel rythme ! Nous sommes tous un peu "à cran" et la moindre contrariété exacerbe les tensions : "et pourquoi nous arrêtons-nous maintenant alors qu'on a roulé à peine 1h30?" "Mais on avait dit qu'on s'arrêtait demain pour prendre de l'eau, pas ce matin!" "Tu as passé 45 mn dans le magasin alors qu'on avait dit des courses rapides!" Bref, des problèmes hautement existentiels ;-) heureusement, nous nous entendons bien dans notre groupe et tout ça est vite oublié autour d'une (ou plusieurs !) bières. Mais c'est révélateur du fait que ce voyage en chine ne correspond pas du tout à nos habitudes et à nos envies : nous nous arrêtons uniquement à des endroits très touristiques, nous prenons l'autoroute et ne traversons donc aucun village, nous sommes très peu en contact avec la population locale et nous mangeons très peu chinois. À peine 2 fois en 11 jours en ce qui nous concerne ! Notre rythme devrait un peu ralentir dans la seconde moitié du parcours, dans les régions du Sichuan et du Yunnan dans lesquelles nous avons choisi de passer un peu plus de temps et de nous arrêter plus fréquemment. Mais en attendant, c'est réveil à 6h45 et pied sur l'accélérateur toute la journée !

Ceci étant, la chine est un magnifique pays et nous trouvons quelques "bulles" de respiration. La petite ville de Pingyao, dans un premier temps. Nous y passons un long après-midi mardi (8 septembre) à arpenter ses rues pavées et piétonnes. Dans la partie très touristique de la ville, nous nous étonnons de tous les gadgets inutiles proposés comme "souvenirs" aux touristes chinois. Dans la partie "habitée" et moins bien entretenue, nous nous imprégnons un peu de la vie locale : des hommes qui jouent aux cartes sur de petites tables dans la rue, des enfants sur leurs tricycles, des femmes qui font leurs courses... tout ces petits riens dont nous sommes en manque ces derniers jours ! La ville nous semble bien plus touristique que lors de notre premier passage il y a 7 ans (http://untouradeux.over-blog.com/article-21106329.html), et nous regrettons la profusion de vélos électriques et de voiturette trimbalant les touristes dans la partie "piétonne" de la ville.

Le lendemain, nous avons une grosse journée de route prévue pour rejoindre Xi'An, ville célèbre pour son armée de terre cuite enterrée. Notre beau planning vole rapidement en éclat : de gros travaux de voirie causant d'immenses embouteillages nous font mettre 2 heures pour sortir de la ville, les conducteurs chinois kamikazes mettant nos nerfs à rude épreuve ! Et lorsqu'enfin nous entrons sur l'autoroute prêts à avaler les 500km qui nous attendent, c'est la queue de poisson de trop ! Sylvain accroche un abruti pensant pouvoir s'incruster juste devant lui au péage. Il a en plus le toupet de faire un esclandre alors qu'il est clairement en faute et qu'il a une simple égratignure bleue sur sa voiture (et un rétro légèrement fendu). La petite histoire nous vaut un détour de 50km pour faire l'aller-retour au poste de police le plus proche (avec frais de péage pour nos pommes), et 2 heures perdues en palabres. Mais mieux vaut perdre du temps que de payer ! Car Monsieur le chinois prétend évidemment oublier toute cette "affaire" moyennant finances... Il en sera quitte pour une remontrance de la part des policiers qui lui demandent de serrer la main de Sylvain, moment qu'ils immortalisent en prenant une photo. Nous sommes bien en Chine ;-)

Avec tout ça, évidemment, nous n'arrivons que le lendemain à Xi'An. Il pleut des cordes et nous sommes tous d'accord pour consacrer l'après-midi à l'armée de terre cuite et laisser tomber le centre ville. Renaud y va seul avec Eliott et Louise pendant que je reste à la maison avec Martin et un bon bouquin. Ils sont de retour environ 2 heures plus tard et s'empressent de me raconter ce qu'ils ont vu, tout excités par les centaines de statues de guerriers et de cavaliers grandeur nature. Les photos prises par Renaud ressemblent à s'y méprendre à celles que nous avions prise la dernière fois (http://untouradeux.over-blog.com/article-21176482.html), heureusement que nos 2 lutins sont là pour prouver qu'il y a bien 7 ans d'écart entre les prises de vues ;-)

Et depuis Xi'An, nous roulons en direction du nord du Sichuan où nous devrions pouvoir souffler un peu, voire marcher dans des parcs nationaux !

Ps. : aujourd'hui nous sommes passés dans une "petite" ville chinoise pour faire le plein de courses. Nous avons du mal à trouver une place et tournons depuis quelques minutes. Louise arrive avec sa petite voix et nous lance : "mais pourquoi tu tournes et tu tournes comme ça papa ? On a qu'à se garer comme un con [sic] et ensuite on rentre dans le magasin !" Je crois qu'il va falloir qu'on surveille notre langage à l'égard des conducteurs chinois et accessoirement qu'on revoit le code de la route avec les enfants. Mais bon, on habite Marseille alors c'est vrai que se garer en double file, c'est un peu la norme chez nous aussi ;-)

Un p'tit tour [au poste] et puis s'en vont
Un p'tit tour [au poste] et puis s'en vont
Un p'tit tour [au poste] et puis s'en vont
Un p'tit tour [au poste] et puis s'en vont
Un p'tit tour [au poste] et puis s'en vont
Un p'tit tour [au poste] et puis s'en vont
Un p'tit tour [au poste] et puis s'en vont
Un p'tit tour [au poste] et puis s'en vont
Un p'tit tour [au poste] et puis s'en vont
Un p'tit tour [au poste] et puis s'en vont
Un p'tit tour [au poste] et puis s'en vont
Un p'tit tour [au poste] et puis s'en vont
Un p'tit tour [au poste] et puis s'en vont
Un p'tit tour [au poste] et puis s'en vont

Publié dans Chine

Commenter cet article

Aurore 15/09/2015 18:43

Coucou,
Ici aussi le rythme est effréné, la zumba a repris et la nouvelle prof, Sophie, a mis notre cellulite a rude épreuve !!!!! J'ai hâte que nous puissions à nouveau bouger nos popotins ensemble ! La rentrée scolaire des filles s'est bien passée, mais Elise reste nostalgique et me demande souvent quand Louise rentre et à cet âge, la temporalité est bien abstraite !!!! En tout cas, encore merci pour tes articles, qui nous font voyager par procuration !
A très bientôt, gros bisous à vous 5
Aurore

Mimie 12/09/2015 19:45

Ahhhhhhhh pas mal du tout ces grimaces!!!! :) Défi relevé pour mes petits monstres!!!!! ☺ est ce que les enfants commencent à déchiffrer les signes chinois?? ;)
Je vousn envoie un mail cette semaine!! (Promis promis!!

Mary 13/09/2015 11:40

les idéogrammes c'est trop dur ! mais ils savent dire bonjour, merci, au-revoir et france en chinois... la base quoi ! on attend ton mail avec impatience !

matthieu 12/09/2015 19:13

moi j'aime bien les enfants qui font des grimaces....

Mary 13/09/2015 11:39

c'était un défi lancé par leur tatie ;-)

ninou 12/09/2015 18:02

Moi non plus je comprends pas votre rythme ?
Bon courage
bis

Claire Faure 12/09/2015 15:56

Bonjour,
Je ne sais si vous aurez ce message avant de repartir sur les routes, mais je vous conseille plusieurs endroits extra au Sichuan et au Yunnan, sur la route du Laos...
Pour info, Jiuzhaigou est devenu hyper hyper hyper touristique, et il y a des paysages, plus à l'ouest, beaucoup plus sauvages...
Garze (attention il y en a deux au Sichuan...), un peu à l'ouest du croisement de la G317 et de la S217, est une petite ville tibétaine très vivante, qui sert de marché à tous les nomades des environs, avec aussi un grand monastère : extra !
En prenant la S217 vers le sud, on arrive à Litang, au croisement de la G318 et de la S217, autre petite ville tibétaine incroyable, avec un beau marché animé et un monastère très vivant : on peut en faire le tour à pied avec les pèlerins.
La S217 entre Garze et Litang est absolument magnifique !
En continuant la S217 au sud de Litang, on arrive à Xiangcheng, où les immenses maisons tibétaines décorées sont à couper le souffle.
Pour ce qui est du Yunnan, au nord, le monastère de Zhongdian (Shangri-la de son nouveau nom) est très beau mais devenu très touristique. Idem pour Lijiang et Dali...
Par contre, au-dessus de Yunlong, sur la S227, dans une vallée à l'ouest de Dali, le petit village montagnard de Nuodeng est vraiment très beau, tout en pierre et en pisé. Et puis, plus facilement sur votre route, je vous conseille vraiment de vous arrêter à Weishan, sur la S224 au sud de Dali, qui est une petite ville chinoise très traditionnelle et pas touristique du tout : ça vaut vraiment le coup de s'y balader ! Juste à côté, il y a la montagne taoïste de Weibaoshan : très peu visitée et avec des temples assez étonnants.
Vers Kunming, Shilin (la forêt de pierre) est bondée de monde, de même que les belles rizières en terrasse (payantes !) de Yuanyang... Par contre, la route G214 est très, très belle, en excellent état, bordée de lauriers-roses, et elle traverse des cultures en terrasses de thé, de tabac, de riz, d'hévéas, de pins : superbe ! Et, tout au sud de la G214, avant d'arriver à Menghai, à l'ouest vers la frontière birmane, il y a le minuscule village de Xiding où se tient un marché attirant tous les villages d'ethnies très diverses des environs : je crois que c'est le jeudi, à vérifier...
J'y retournerais bien !!!
Bon courage pour la route,
Claire

Claire Faure 13/09/2015 18:42

Je ne suis pas sûre de répondre au bon endroit...
Non, nous étions en sacs à dos et transports en commun. Deux ans de voyage en Asie. J'ai mis l'adresse de notre blog avec le commentaire.
Bonne route, en tout cas !

Mary 13/09/2015 11:29

wouah merci Claire pour tous ces conseils ! on va regarder ça avec notre groupe, certains d'entre nous étant motivés pour zapper des trucs trop touristiques. bon ensuite il faut arriver à convaincre tout le monde ;-) vous étiez en self-drive également ?

Pat 12/09/2015 15:02

Salut Untouracinq,
Toujours un plaisir d'avoir de vos nouvelles !
Désolé, j'ai certainement loupé quelque chose : mais qui c'est qui vous inflige ce rythme d'enfer ?
J'ai cru comprendre que vous étiez en groupe, mais avez-vous préparé le programme des visites ensemble ou est-ce qu'il vous est imposé par votre guide ? On ne voit jamais les autres membres du groupe sur les photos. Etes-vous aussi en groupe pour les visites ou avez-vous la possibilité de visiter seuls ? Est-ce que vous vous retrouvez seulement le soir au "bivouac" pour boire des bières ;-) ?
Bref, j'y comprends rien : compliqué la Chine....
Pas grave du moment qu'on se régale avec votre Blog. Bonne route à tous les cinq !

Pat 13/09/2015 14:55

Super , je comprends mieux !!! Merci d'avoir pris le temps de donner ces explications.
@+

Mary 13/09/2015 11:39

en fait, l'agence (obligatoire) par laquelle nous sommes passés nous a concocté un programme (jour 1, jour 2...) sur la base des grands "trucs" qu'on voulait voir en chine sur notre route. ce programme est obligatoire lorsqu'on passe la frontière car l'agence doit, en fonction, demander des autorisations de circuler dans les différentes provinces. Sachant que de toute façon pour traverser du nord au laos il faut compter 5000 à 6000km et que plus on reste longtemps, plus on paie l'agence et le guide. Pour nous, ça fait une moyenne de 200km/jour pendant 30 jours, sachant qu'on ne roule pas tous les jours et qu'on plafonne à 73km/h sur autoroute à cause de notre pb de transmission. Donc en réalité, environ 5h de route à chaque fois qu'on prend le volant, parfois 7 ou 8 heures. Et notre guide nous a déjà prévenu que certains tronçons indiqués en 1 journée sur notre planning ne seront pas faisable dans la journée (route de montagne etc.) et que celui qui a fait le programme aurait du nous dire d'allonger la durée de notre séjour. Mais comme on a un programme "écrit" depuis plusieurs mois, tout le monde n'est pas forcément d'accord pour le changer maintenant, ni sur quoi changer... mais on savait que ça allait être un peu galère cette partie du voyage ;-)

Accolade 12/09/2015 15:00

Il est peut-être un peu tôt pour le dire , mais la solution de passer par Dubail puis l'Inde ne serait pas plus sympa ?

Mary 13/09/2015 11:31

c'est une idée, mais il y aurait encore le myanmar au milieu à traverser dans les mêmes conditions (guide, agence, timing...). et puis on n'aurait pas pu faire l'asie centrale ! par contre pour le retour nous envisageons ffectivement de shipper de malaisie à Dubai puis revenir par l'iran et la turquie...