2 journées... géantes

Publié le par Untouracinq

Comment fêter l'anniversaire de Renaud alors que nous avons roulé toute la journée et que nous sommes arrêtés pour la soirée sur un terrain vague au milieu de nulle part... ? En tout cas on peut dire adieu au bar sympa et au karaoké ! Nous nous rattrapons donc sur la bonne bouffe : pâté de sanglier maison, tartiflette, vin chinois et vodka mongole... Joyeux anniversaire mon chéri, en tout cas l'un de ceux dont on se rappellera ;-)

2 journées... géantes

Jeudi (17 septembre), nous arrivons près de Chengdu et nous nous garons sur le parking du centre de recherche sur les pandas géants, que nous visiterons demain. Car cet après-midi, c'est demi-journée off ! Les garçons partent en ville pour trouver des pièces mécaniques (Sylvain doit changer ses pneus qui ont souffert sur les autoroutes chinoises, Renaud cherche un connecteur pour notre batterie moteur et Rafa une batterie auxiliaire). Pendant ce temps-là, c'est repos pour nous, en plus le parking est peu fréquenté donc nous ne sommes pas trop dérangés par les curieux. Et le soir, Jerry nous annonce que l'agence nous invite au resto pour les anniversaires d'Anné et de Renaud... cool ! Nous nous régalons d'une fondue géante dans laquelle nous plongeons des choses improbables : des pâtes de poulet, du boudin, des boyaux, de la peau de poisson, des boulettes spongieuses... le tout dans une ambiance méga-bruyante et sous les flashs du personnel et des autres clients. Une super expérience en ce qui nous concerne !

2 journées... géantes
2 journées... géantes
2 journées... géantes

Le lendemain, le réveil est dur pour certains d'entre nous, pour aller voir les pandas au petit matin. Mais ça vaut franchement la peine de s'extirper du lit pour voir ces drôles d'animaux, vautrés en train de grignoter leurs tiges de bambou ou bien en train de grimper dans les arbres ! Ils ont tellement l'air patauds et mignons en même temps que j'avais parfois l'impression qu'une personne allait enlever le déguisement et dévoiler la supercherie ;-) Eliott fond complètement dans la nursery devant les 6 bébés poilus : "oh maman... j'aimerais TELLEMENT qu'on puisse adopter un bébé panda..." Allez, nous sommes bons pour acheter 3 petites peluches aux vendeurs à la sortie du parc ;-)

Nous reprenons ensuite la route en direction de Leshan, où se trouve un Bouddha géant (71m de hauteur) creusé dans la montagne face au fleuve qu'il est censé apaiser. Il pleut lorsque nous arrivons dans l'après-midi aussi nous repoussons la visite au lendemain.

2 journées... géantes
2 journées... géantes
2 journées... géantes
2 journées... géantes

Samedi 19 septembre, nous nous réveillons au bruit de la sonnerie du téléphone, comme tous les jours depuis que nous sommes en Chine. Ce ne sont pas des vacances ça !! Il y a déjà un peu de monde lorsque nous arrivons sur le parvis qui surplombe le Bouddha, mais c'est raisonnable. Nous faisons un petit détour pour prendre des photos... erreur ! Des chinois par centaines se ruent à présent vers les escaliers qui descendent le long de la statue, courant pour s'insérer dans la file le plus vite possible. Pas d'autre choix que de faire la queue nous aussi, assaillis de photos évidemment ;-) Ce bouddha est vraiment imposant, ses oreilles sont plus longues que notre camping-car ! Même les enfants sont impressionnés et malgré le monde nous apprécions tous cette visite.

Une fois le groupe à nouveau réuni (certains ont préféré prendre un bateau pour voir la statue, d'autres sont partis plus tôt...), nous prenons une autoroute magnifique à travers les montagnes pour quitter le Sichuan en direction du Yunnan. Malheureusement, les ponts immenses qui s'entrecroisent et les tunnels de 10km ont un prix et nous en avons (presque) tous assez de payer des autoroutes qui nous font traverser le pays sans même le voir. C'est décidé, à présent nous prendrons les petites routes ! Bon enfin c'est presque décidé car nous devons encore convaincre un équipage un peu plus "à cheval" sur le programme (car qui dit petites routes dit aussi changement d'itinéraire pour terminer dans les temps notre traversée infernale de la Chine...).

En attendant, à l'heure où je vous écris nous sommes bien sur une petite route, mais bloqués sur le bas-côté à cause d'un glissement de terrain un peu plus loin. Nous attendons de voir demain si la route se dégage sinon nous rebrousserons chemin, faisant une croix sur l'étape prévue au lac Lugu. A suivre !

2 journées... géantes
2 journées... géantes
2 journées... géantes
2 journées... géantes
2 journées... géantes
Où est Charlie ? Nos amis brésiliens sont dans la foule...

Où est Charlie ? Nos amis brésiliens sont dans la foule...

2 journées... géantes

Publié dans Chine

Commenter cet article

Pat 22/09/2015 21:45

Hello Untouracinq
Ravi de voir que l'équipage se porte bien !
J'avoue que la photo d'Eliott avec sa "patte de poulet" ça a un petit côté Alien...
@ Renaud : il paraît que panda roux se dit "Firefox" en anglais.
Bon je vois que vous êtes toujours au top concernant les 2 activités favorites des globetrotters : visites et grandes "bouffes" !!!
Perso la tartiflette me fait plus saliver que la fondue chinoise aux "pattes de poulet". Mais comment avez-vous fait pour le reblochon, il est dans le frigo du camping-car depuis 6 mois ?
J'attends déjà la suite avec impatience, bonne route à tous les 5.

Pat 23/09/2015 22:58

Alors là, R E S P E C T :
Trimballer un reblochon pendant 6 mois jusqu'au fin fond de la Chine !!!
Renaud, tu avais choisi ton menu d'anniversaire avant le départ ???
Miam, miam la tartiflette :-)

Mary 23/09/2015 17:44

Le Reblochon était dans le congélo depuis notre départ, on lui a fait sa fête ;-)

Marion O 22/09/2015 07:05

Vous me ramenez le petit panda roux et noir? Allez stp, il est trop mignon.