Desert de Gobi - acte 1

Publié le par Untouracinq

Mercredi (19 aout) nous quittons Oulan Baator. Mais nous ne prenons pas immédiatement la route du sud. En effet nous sommes invités pour le déjeuner chez l'un des deux couples rencontrés sur la route du monastère amarbayansgalant. Nergui est fan de camping-car ! Il en possède 5 actuellement, qu'il va chercher en Allemagne (le dernier un sprinter 4x4 de 2014) et sillonne les pistes mongoles avec. Son appartement de 300m2 nous change des précédentes invitations dans des yourtes ;-) Billy, son fils de 14 ans qui étudie à l'ecole internationale nous sert d'interprète. Nergui se décrit comme un businessman, il connait le président mongole personnellement et a voyagé plusieurs fois en Europe, aux USA et au Canada. Le déjeuner est un peu bizarre car lorsqu'on arrive eux ont déjà mangé ! Décidément nous ne comprenons rien aux horaires mongols... Il en faut plus pour nous intimider, et nous faisons honneur aux buuz (raviolis de mouton à la vapeur) préparés par la maîtresse de maison. Le tout arrosé d'un délicieux vin de glace canadien. Pas facile de prendre la route après cela ! Mais nous bougeons quand même en fin de journée car la route est longue pour descendre dans le Gobi et mine de rien, il nous reste peu de temps à passer en Mongolie (nous devons franchir la frontière chinoise le 1er septembre) !

Le soir, nous nous arrêtons une fois encore en plein milieu de la steppe, sans rien autour. On y prend vraiment goût à cette immensité !

Desert de Gobi - acte 1
Desert de Gobi - acte 1
Desert de Gobi - acte 1
Desert de Gobi - acte 1
Desert de Gobi - acte 1

Le lendemain, nous tentons d'aller nous promener vers le Baga Gadzlin Chuluu, une formation rocheuse proche de la route principale. Je dis bien tentons car nous réussissons à nous approcher moyennant 35 km de piste, mais à 3km avant d'arriver au principal point de vue, nous devons stopper. Une rude montée trop "rocheuse" pour notre véhicule nous oblige à faire demi-tour. Pas grave, on laisse pépère planté là et on improvise un pique-nique sur les rochers, avec une vue fabuleuse.

Vendredi, nous trainons le matin : un mongol vient prendre le petit-dėjeuner avec nous puis part à la recherche de son troupeau de chèvres, l'école se passe très bien (c'est suffisamment rare pour être relevé !), Renaud bricole (il refait sa petite soute à outils à l'arrière du véhicule, qui a explosé lors d'un franchissement de rivière un peu traitre). Nous arrivons à Dalandzagad en milieu de journée, observant peu à peu le changement d'environnement autour de nous : l'herbe se fait plus rare et moins verte, la route est une ligne droite ininterrompue, les montagnes qui rompent l'horizon paraissent si loin ! La route est bien bitumée depuis Oulan Bator, mais après Dalandzagad, néanmoins, ça devrait se gâter aussi nous partons aussitôt à la recherche d'une voiture et d'un conducteur pour nous enfoncer dans le désert de Gobi. C'est chose faite avec l'aide du directeur de l'hôtel Khan Uul, vraiment très sympa qui nous dégote un chauffeur pour après-demain... cool ;-)

Desert de Gobi - acte 1
Desert de Gobi - acte 1
Desert de Gobi - acte 1

Et en attendant, aujourd'hui samedi (22 aout), nous allons nous balader à Yolyn Am, un canyon situé à une quarantaine de kilomètres de Dalandzagad, sur une route en grande partie bitumée. La route pour y aller est superbe, on y croise des troupeaux de chameaux, de chèvres, de mouton... le tout dans un décors ocre et jaune. Malheureusement pour nous, 4km avant le canyon nous devons nous arrêter devant un virage avec un énorme dévers et précédé d'un gros creux. Renaud tente quelques manoeuvres, allant jusqu'à combler un peu le trou avec sa pelle, mais rien n'y fait : impossible de passer ! (Au passage, on perd à nouveau notre roue de secours mais cela devient habituel on a maintenant le coup de main pour la remettre...). Pas le temps de râler cette fois, un 4x4 arrive quelques minutes plus tard et nous propose de nous amener jusqu'au canyon. Allez hop pépère tu restes ici et nous on saute dans nos baskets pour les rejoindre ! La fin de la balade se fait à pied : une superbe petite randonnée de 2km (idem au retour) au fond du canyon, le long d'un ruisseau qu'il faut enjamber plusieurs fois à la grande joie des enfants. Ca fait du bien de se dégourdir les jambes, et c'est là que nous réalisons qu'en Mongolie nous n'avons pas beaucoup marché, finalement !

Bon maintenant il est tard, je dois terminer de préparer les affaires pour demain. Nous partons 3 jours avec un chauffeur qui ne pipe pas un mot d'anglais, nous ne savons pas du tout où nous allons dormir. Les "tourist camp" étant un peu trop chers pour nous, on va tenter le logement chez l'habitant, c'est à dire dans une yourte. Remarque de Louise très excitée par cette idée "c'est super ça dormir dans une yourte ! Mais maman... Est-ce que nous aussi on va sentir mauvais comme les gens ? Tu sais... Ceux qui sentent la fumée et le mouton...". Bon... C'est pas gagné tout ça ! ;-)

Desert de Gobi - acte 1
Desert de Gobi - acte 1
Desert de Gobi - acte 1
Desert de Gobi - acte 1
Desert de Gobi - acte 1
Desert de Gobi - acte 1

Publié dans Mongolie

Commenter cet article

Elsa 28/08/2015 23:08

petite question subsidiaire : les enfants ont école même pendant les vacances ? ;-) trop dur !

Elsa 28/08/2015 23:08

Humm, les paysages sont magnifiques. Tellement d'espace et de nature, ça fait envie ! Vous devez vous éclater. Vous avez trop de chance !!!

gaela 26/08/2015 08:06

je vois aue renaud a mis ses plus belles tongs pour aller chez les bourges!!
on est a 200 km des la frontiere chinoise.biz
gaela

Mary 27/08/2015 18:17

C'est pas des tongs ce sont des chaussons d'interieur ! Quand ils ont vu la tronche de nos chaussures, ils nous ont vite prposé de nous déchausser ahahah ! On vient d'arriver à UB, on ne sait pas encore si on passe une nuit à Terelj ou si on trace direct.
On vous appelle demain!
Bisous

Pat 23/08/2015 20:32

Hello Untouracinq,
Entre le "palais" de Nergui (super la photos des enfants en crocs sur la canapé rococo), la marche nature et le futur "trek" avec nuit en yourte, vous nous faites un festival !!!
Je me régale de vos aventures, merci pour les superbes photos !
A bientôt !
PS : Est-ce que la nuit en Mongolie on voit bien la voute célèste ?

Mary 27/08/2015 18:14

Mais ce ne sont pas des crocs, ce sont des chaussons d'interieur fournis pas nos hôtes, monsieur ! ;-) et oui, en Mongolie le ciel est magnifique et on voit bien la voie lactée.

Alex 23/08/2015 09:36

Waouh super article! Bonne balade

Anonh 23/08/2015 16:49

Bouuuu c'est nul

Accolade 22/08/2015 18:35

Hello
C'est super . Rien d'autre ... juste super beau

Mary 27/08/2015 18:20

Merci ;-)