Olgii - Khovd : 238 km

Publié le par Untouracinq

Nous quittons Olgii samedi (11 juillet) à la fin des courses de chevaux. La route est bonne (asphalte !) pendant 60 kilomètres, et nous arrivons sans encombre près du lac Tolbo, où nous nous installons pour la nuit. Il souffle un vent de dingue, et nous nous calfeutrons à l'intérieur pour ne pas avoir trop froid.

Dimanche, nous prenons tout notre temps : long petit-dėjeuner, école (j'avoue avoir pris un peu de retard ces derniers jours...) lessive (là aussi il était temps !). Et nous prenons la route en début d'après-midi. Très vite, l'asphalte est remplacé par un chemin caillouteux, puis sablonneux. Pour éviter la terrible tôle ondulée, nous nous éloignons de la piste principale en suivant des "mini-pistes" alternatives. Je découvre que je suis mariée à un pilote de rallye qui s'ignorait : Renaud s'éclate à slalomer entre les cailloux saillants, à éviter les ornières qui pourraient endommager notre pont ou notre réservoir de gasoil, à prendre les bosses de travers pour éviter que notre porte-à-faut ne traine parterre... Franchement il s'en sort très bien ! Malgré cela, la phrase préférée des enfants devient pendant le trajet "ah là je crois qu'on va toucher papa !". Et c'est vrai qu'on "racle" régulièrement, mais sans rien casser donc tout va bien pour l'instant.

Le passage des cols dont on nous avait parlé est effectivement fatiguant : la piste n'est pas très bonne (gros cailloux), et effectivement il y a plusieurs ruisseaux à franchir, le dernier nous obligeant même à rouler une quinzaine de mètres dans 50cm d'eau ! Et devinez qui est chargée, à 2500m d'altitude, de marcher dans l'eau glacée pour sonder la profondeur et repérer le meilleur chemin ? C'est bibi, dans ses fidèles crocs violettes qui trouvent là toute leur utilité ;-). Nous mettons 3h30 pour faire environ 80km, et je passe aussitôt 20 minutes à nettoyer l'intérieur de notre maison recouvert d'une couche de poussière impressionnante. Elle s'est incrustée partout, jusque dans le meuble à casseroles ! J'ai comme l'impression que ça va être une bataille quotidienne...

Lundi (13 juillet), nous faisons un peu plus rapidement les 80km restants pour rejoindre Khovd car la piste est un peu plus "roulante". A un moment nous tombons sur un mongol au bord de la piste qui nous fait de grands signes et nous explique qu'il a besoin de notre aide pour sortir sa voiture. La sortir de quoi ? Nous ne le comprenons que lorsque nous découvrons la camionnette enfoncée jusqu'au coffre dans la rivière. Pour une fois que c'est nous qui pouvons aider ! Pépère se comporte très bien et l'affaire est réglée en quelques minutes. Sagement, nous faisons demi-tour et trouvons quelques kilomètres plus loin le pont permettant de passer de l'autre côté (mais aie aie aie la tôle ondulée sur cette partie!). Arrivés à Khovd, nous aidons une autre camionnette à se sortir d'une ornière de sable. NOUS, aider quelqu'un qui s'est ensablé... mouahaha ;)

J'ai parlé de la "route" mais je n'ai pas parlé des paysages que nous traversons. C'est tout simplement superbe, des paysages sauvages, de grandes prairies vertes avec des montagnes au loin, cette sensation d'immensité lorsqu'on ne croise que quelques véhicules dans la journée (et pourtant nous sommes sur la route la plus "fréquentée"!).

A khovd, nous faisons quelques courses et sommes à la recherche d'un wi-fi lorsqu'une famille nous interpelle (nous avons déjà eu beaucoup de visites sur le parking du supermarché pendant que nous rangions les courses !). Nous échangeons quelques mots en russe, le contact passe bien et le père nous invite à diner chez lui. Internet attendra ! Nous passons une chouette soirée avec eux, en profitant pour nous renseigner sur nos prochaines routes. Par contre nous constatons que nous avons un problème en Mongolie : autant dans les autres pays nous avons toujours appris quelques mots en langue locale pour nous débrouiller, autant le mongol... c'est imprononçable ! Même lorsqu'ils nous disent leur prénom on a l'impression qu'ils éternuent !

Le soir, comme il fait déjà nuit, nous restons en ville et nous installons sur le parking d'un hôtel. Nous avons la surprise d'y trouver un camping-car accompagné de 2 4x4/cellule. Le premier camping-car "classique" croisé depuis l'Iran ! Et notre surprise est encore plus grande lorsque nous constatons que ce sont des voyageurs chinois, en route depuis 1 an et sur le retour vers leur pays. Ils ne parlent pas un mot d'anglais... Impressionnant !

Aujourd'hui (mardi 14 juillet... tiens, c'est férié en France !), nous poursuivons notre longue route vers Oulan Bator. Nous nous donnons 3 semaines pour rejoindre la capitale, ce qui devrait nous laisser le temps d'en profiter !

Olgii - Khovd : 238 km
Olgii - Khovd : 238 km
Olgii - Khovd : 238 km
Olgii - Khovd : 238 km
Olgii - Khovd : 238 km
Olgii - Khovd : 238 km
Olgii - Khovd : 238 km
Olgii - Khovd : 238 km
Olgii - Khovd : 238 km
Olgii - Khovd : 238 km
Olgii - Khovd : 238 km
Olgii - Khovd : 238 km

Publié dans Mongolie

Commenter cet article

JC et fab 16/07/2015 21:21

Coucou, super vos derniers récits.
Profitez bien.
Bizz
Fab et JC

Tatie Bisou 16/07/2015 17:51

Paysage grandiose..... Les photos sont magnifiques comme toujours.
Ici grosse chaleur et piscine à 28-29°. Je suis votre parcours quotidiennement et je voyage grâce à vous.
Notre prochaine destination première semaine de septembre........ Hendaye !!!!! Quand même 6h se route !!
Bisous à vous cinq.

Josette et Joël 16/07/2015 09:47

Comme d'hab, passionnant ce récit ! Et que de souvenirs grâce à vous ! Vous avez l'air d'avoir un temps sec, c'est tant mieux, car les pistes détrempées, aïe aïe aïe ! Eh Renaud ! Attention à ne pas copier la conduite des mongols sur la piste. On se prend vite au jeu, c'est vrai, mais gare aux nids d'autruche et aux dévers ! Allez, on attend la suite, et tant pis pour la lessive et le ménage.... (Quelle égoïste cette Josette....) On vous embrasse.

La Tribu B 15/07/2015 22:46

C'est génial de vous lire. Personnellement, c'est Martin qui m'impressionne. Il a tellement changé par rapport à la dernière fois que je l'ai vu. Vous avez un gros bisou des enfants.

Pat 15/07/2015 22:15

Génial d'avoir encore de vos nouvelles :-) On s'en lasse pas !
Si je ne me suis pas trompé Khovd --> Olan-Bator : 1450 kms !!!
La bonne nouvelle c'est que le trafic est fluide en ce moment....vous ne devriez pas vous trouver coincés dans les bouchons des départs en vacances.
Les photos sont carrément WAOU !!!
Bravo et bon courage à tous les cinq pour votre périple jusqu'à la capitale.

bruno 15/07/2015 21:26

Des paysages à couper le souffle !!
Prenez en plein les yeux.
Combien de décalage horaire avec nous "les aventuriers du canapé " ?
Bruno