Les jours se suivent et ne se ressemblent pas

Publié le par Untouracinq

Lundi 25 mai : super journée, nous découvrons les merveilles de la ville de Samarcande. Enfin... quelques-unes seulement car la ville est grande, et 800 mètres sur un plan ça équivaut à une grosse journée de marche chez nous, surtout en ville où les pauses sont très fréquentes ;-) et puis, nous devons bien l'avouer, nous commençons à nous lasser un peu des madrasas "squattées" par les stands de souvenirs, des minarets recouverts de mosaïques et des dômes bleu turquoise des mosquées. C'est superbe, évidemment, mais nous avons peut-être enchainé trop de villes et de visites en un court laps de temps. Mais comment faire autrement dans un pays qui regorge de merveilles comme ça ? Ceci étant dit, le monumental Registan, la place principale de la vielle ville est vraiment superbe et nous passons avec plaisir une bonne matinée à le visiter. Les enfants aiment entrer dans les monuments avant nous pour nous donner leur impression, nous dire si ça "vaut le coup" et ici ils sont épatés par les plafonds dorés, les cours intérieures ombragées etc. Par contre, la visite de la mosquée Bibi Khanoun un peut plus loin nous vaudra un commentaire laconique de la part d'Eliott : "mouais... cette mosquée me déçoit un peu..."

Mardi 26 mai : journée pourrie ! Rien de grave, rassurez-vous, mais nous avons "perdu" cette journée en démarches administratives, courses... Première étape : notre enregistrement. Nous n'avons pas trouvé à Samarcande d'hôtel acceptant d'enregistrer nos passeports à un prix décent, du coup nous décidons d'aller directement au bureau de l'OVIR, à l'ouest de la ville. Bouger le camping-car, trouver une place, faire la queue au guichet... Tout ça pour s'entendre dire que nous n'avons pas besoin de nous enregistrer car nous dormons dans notre véhicule ! Mais évidemment, ils ne veulent pas nous donner de papier confirmant leurs dires, que l'on pourrait montrer aux policiers ou douaniers à la sortie du pays. Bref, 2h de perdues, nous ne sommes pas enregistrés et ne savons pas quoi faire pour la suite...

Depuis quelques jours, nous sommes "pollués" par nos inquiétudes concernant le visa russe, indispensable pour nous permettre de passer du Kazakstan à la Mongolie (et donc toute la suite de notre voyage). Car le visa russe, il est compliqué à avoir ! Nous pensions le faire à Bishkek, au Kirghistan mais avons des infos contradictoires, à chaque fois "de source sûre"... Du coup, j'ai appelé le consulat directement : le visa est simple à avoir, me dit la dame, il suffit de réunir toutes les pièces ! Oui mais voila dans les pièces il faut un visa kirghize valide... Or les français n'ont pas besoin de visa pour visiter le Kirghistan, et la procédure pour en avoir un, du coup, est compliquée. Dans les pièces nécessaires, et cela pour tous les pays dans lequel on demande le visa russe, il faut également une attestation d'assurance rapatriement. Mais pas une impression ou une copie, un original ! Pas évident de se faire envoyer le document alors qu'on est déjà sur la route. Ah oui, et il faut aussi une "invitation" de la part d'un organisme de tourisme avec un programme détaillé de notre parcours. Ladite invitation étant, évidement, facturée à prix d'or par les agences spécialisées... et il nous en faut 5, des fois que les enfants choisissent un autre parcours! Nous nous prenons la tête : et si on prenait un visa de transit ? Oui mais ça nous oblige à entrer en Mongolie par l'ouest et on risque d'être bloqués par l'état des "routes"... Et si on attendait d'être au Kazakstan ? Oui mais apparemment ils ne délivrent que des visas de transit...

Bref, nous décidons de tenter notre chance à Tachkent, où nous serons... demain ! Branle-bas de combat pour commencer à réunir les pièces. Résultat, nous passons plusieurs heures à récupérer une attestation d'assurance "originale". Traduisez : récupérer le document par mail, trouver un endroit où le "photoshoper" pour changer la date d'émission et effacer la signature, trouver une imprimante laser pour faire une impression "propre" et apposer une nouvelle signature, toute fraiche.

Quant à l'invitation, nous avons lu plusieurs témoignages montrant que le consulat de Tashkent n'accepte pas les invitations émises par des sociétés européennes, mais souhaite qu'on passe par une agence qui se trouve, comme par hasard, une rue plus loin... [vous avez dit mafia ?]

Du coup, nous quittons Samarcande sans avoir complètement profité de ses trésors, mais nous n'avions pas vraiment la tête à ça. Et comme vous pouvez vous l'imaginer, les enfants nous sentant stressés, n'ont pas été des plus aimables aujourd'hui. Comme on a au moins 4 heures de route pour rejoindre la capitale, au moins ils feront la sieste demain !

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas
Les jours se suivent et ne se ressemblent pas
Les jours se suivent et ne se ressemblent pas
Les jours se suivent et ne se ressemblent pas
Les jours se suivent et ne se ressemblent pas
Les jours se suivent et ne se ressemblent pas

Publié dans ouzbekistan

Commenter cet article

Josette et Joël 28/05/2015 09:54

Bonjour à vous 5 !
Alors, pour toutes ces complications administratives, je vous conseillerais d'aller tout simplement à l'Ambassade de France à Tachkent. En effet, (mais cela date de 2011), nous y avions été reçu on ne peut plus aimablement lorsque nous avions dû renouveler nos passeports. Il y avait, à cette époque, une employée qui s'appelait SAYORA et qui avait fait des études en France. Elle s'était présentée à nous et nous avait aidés par la suite pour ds problèmes de panne de frigo (cf mon journal jours 45 à 48), mais tout le personnel, de l'Ambassadeur à son secrétariat, tous avaient été parfaits. Ils nous avait été remis, spontanément, une "lettre de protection" - qui nous a bien servi lors de notre rencontre avec un petit gradé de la police ouzbèke "véreux". Cette lettre pourrait peut-être vous ouvrir des portes bien utiles (?). Nous étions, à Tachkent, garés sur le boulevard arboré, derrière l'Hôtel Ouzbékistan, point : N 41°18' 42.8" - E 69° 17' 05.6". Nous y étions restés quelques nuits et y étions revenus lorsque nos passeports avaient été prêts, après une incursion au Kazakhstan en les attendant. Donc sans problème de stationnement. La police était d'ailleurs venu demander à nos amis, un matin, de leur regonfler une roue avec leur compresseur ! Bref, pour savoir ce qu'il vous FAUT faire EXACTEMENT, c'est peut-être à l'Ambassade de France qu'il faut aller ? Voilà, je poste vite ce message, en espérant vous avoir donné un bon tuyau... Gros bisous à vous

Mary 31/05/2015 21:15

Merci du conseil Josette, nous sommes allés les voir suite à ton message. Renaud en tongs et bermuda reçu par le vice-consul ;-)ils n'ont pas pu nous aider pour le visa mais nous ont donné d'autres conseils ! Bises à vous 2

Pierre la Fabrique 27/05/2015 19:13

Hello !
Quand je te disais que c'est somptueux l'Ouzbékistan !
J'ai fait un coucher de soleil exactement depuis la place de parking où est garé votre bus !
Le monde est petit ...
bises de "la Fabrique"

Mary 31/05/2015 21:13

Moi aussi g fait un coucher de soleil depuis ma "chambre". Tu as vu comme les carreaux des minarets virent au doré/rosé ? Vraiment beau... Tu avais raison ;-) bises et bon courag pour le mois de juin !!

Pat 27/05/2015 13:05

Hello Untouracinq,
Je comprends votre angoisse, ça m'a l'air d'un compliqué toutes ces démarches administratives.
A force de vous lire, on en oublie les visas, les douanes, les agences spécialisées, les enregistrements, les assurances, les coups de fil au consulat, etc.
J'avais même fini par croire qu'il suffisait de grimper dans un camping-car et ....en route pour l'aventure !!!
En tout cas, pour ce qui est de la contrefaçon, on peut faire confiance à Renaud, il parait qu'il était passé maître dans l'art de falsifier ses formulaires de congés... Non , je plaisante !
Merci encore de nous faire partager votre aventure et bon courage pour vos visas.

Mary 31/05/2015 21:11

Et non malheureusement il ne suffit pas de monter dans le camion. Entre hier et aujourd'hui nous avons eu 6 contrôles sur la route avec enregistrement de nos passeports à chaque fois... Pfff....

michel 27/05/2015 10:20

superbe vos photos! notamment le dôme turquoise!
bon vos vacances se poursuivent tranquillement d’après ce que je vois. Profiter
De mon coté je prépare la Grèce pour cet été. Faut pas que cela ne nous coute trop chère si l'on veut partir loin l'année prochaine!
Petite question pratique: vous trouvez suffisamment de laveries automatiques dans les Stan ou y a t il une journée lavage du linge inclus dans la semaine type?
Enjoy!

Mary 31/05/2015 21:10

Salut Michel ! Tu me diras pour la grece, on y passera peut-être l'année prochaine. Pour les lessives nous ne cherchons pas de laveries car nous avons une petite machine à laver (+essoreuse) portable. Elle fonctionne sur le convertisseur 220v : 12 mn le lavage, 2x3 mn l'essorage et 5mn pour étendre. C le top. Non mais serieusement, tu me voyais laver et essorer le linge pour 5 personnes ?!! ;-)