4 jours à Kars... mais pourquoi ?

Publié le par Untouracinq

Nous venons de passer 4 jours à Kars, une ville poussiéreuse et sans charme dont le seul intérêt est d'être sur la route d'Ani, un site archéologique superbe. Alors pourquoi 4 jours ? Un concours de circonstances, en fait.

La première nuit, dimanche 5 avril, on la doit à Renaud qui voulait absolument voir son match de foot. Exit la nuit dans un petit village tranquille dans les montagnes, bonjour Kars et ses 78 000 habitants ! Pour une seule nuit, pense-t-on alors.

Oui mais voilà, Renaud se fait des amis lors de cette soirée foot, amis qui l'invitent à faire un barbecue le lendemain. Bon ok on reste une nuit de plus, on ne refuse pas une telle invitation ! La soirée a lieu après leur boulot, c'est a dire à partir de 23h... Trop tard pour les enfants qui ont marché toute la journée et qui sont crevés (et excités) je reste avec eux dans le camping-car pendant que Renaud va rejoindre ses amis. Il passe une super soirée avec une bande de 6 jeunes turcs, discutant à grand renfort de "google translate".

Le lendemain (mardi), nous devons récupérer en fin de journée l'équipe de tournage qui poursuit le reportage entamé lors de notre départ. Nous profitons de la journée pour aller au lac de Çildir, conseillé par les jeunes. Le lac est encore gelé, c'est joli mais ça ne casse pas 3 pattes à un canard. En revanche, en essayant d'atteindre le rivage sur un petit chemin nous arrivons devant une maison où nous nous apprêtons à faire demi-tour. Mais la famille nous invite à déjeuner chez eux, des galettes et du fromage fait maison. Nous passons un très bon moment avec eux et repartons même avec des oeufs frais ! Incroyable l'hospitalité des gens en Turquie... L'avion des journalistes a du retard et le temps de passer à leur hôtel il est déjà 20h. Trop tard pour chercher un autre bivouac, nous retournons dans la petite rue calme devant le boucher qui est venu nous apporter des cafés dans la matinée. En faisant le point sur le planning avec les journalistes, nous convenons de quitter Kars le lendemain pour Ani, après une matinée "logistique" qu'ils filmeront (l'école, les courses, le coiffeur pour Eliott et le barbier pour Renaud...). Oui mais voilà, en passant dire au-revoir à ses potes, Renaud se fait à nouveau inviter, cette fois-ci aux bains turcs. Des bains turcs en Turquie avec des turcs... impossible de rater ça ! Du coup, nous restons une nuit supplémentaire, et Renaud passe une soirée incroyable : sauna, hammam, gommage, massage par un colosse turc. Notez que je garde à nouveau les enfants dans le camping-car... 4 jours de suite faudrait pas que ça devienne une habitude !!

Et finalement, à ma grande joie nous quittons la charmante ville de kars jeudi pour Ani, ruines d'une ancienne capitale arménienne où nous déambulons toute l'apres-midi malgré le temps menaçant. Une chouette ballade au milieu de belles ruines, un beau bivouac au milieu de nulle part... voilà de quoi récupérer de ces 4 derniers jours poussiéreux !

Aujourd'hui (vendredi) nous avons roulé quelques heures pour atteindre le palais d'Ishak Paça que nous visiterons demain. Nous sommes aux portes de l'Iran. Je ne sais pas comment seront les connexions internet là-bas. Nous tenterons de mettre à jour le blog mais soyez indulgents pour les délais !

Seance coiffeur / barbier pour les hommes de la famille... Une expérience particulière !
Seance coiffeur / barbier pour les hommes de la famille... Une expérience particulière !
Seance coiffeur / barbier pour les hommes de la famille... Une expérience particulière !

Seance coiffeur / barbier pour les hommes de la famille... Une expérience particulière !

Publié dans Turquie

Commenter cet article

Cyril et Flo 13/04/2015 22:02

Renaud, je ne sais comment il s'y est pris le gars, certainement avec tact, pour te dire que tu avais du poil au nez... Moi j'ai jamais osé. Et pour les soirées en celib, bravo! Dans le Lot, on vit un peu comme ça aussi. :-). En espérant avour rapidement des nouvelles d'Iran. Pour le menu "local", pensez au caviar!

Mary 18/04/2015 09:24

Pour le menu local, c'est plus riz que caviar !

michel 13/04/2015 11:24

Voila c'est cela les vacances!
Renaud se la joue très psychologue pour préparer son entré en Iran. Mary va falloir t'y faire!
En attendant j’étais loin de me douter que les Turcs était aussi accueillant. A inscrire dans les tablettes. Bon avec un peu de soleil en plus cela aurait été extraordinaire....
Enjoy your trip

Virginie C 13/04/2015 09:07

Et bien toi qui voulais du contact avec la population... bon, Renaud en profite visiblement un peu plus plus, mais je suis sure que tu te rattraperas en Iran ;-))))) en tout cas c'est vrai que cette hospitalité, vue de France, c'est incroyable ! A part ça le printemps est arrivé chez nous, pas de lac gelé, au contraire : notre piscine est montée à 20°. On vous envoie par la pensée un peu de notre beau soleil du Sud.

Mary 18/04/2015 09:24

Oui j'espère bien me rattraper ! Merci pour le soleil, c'est bon on l'a bien reçu on commence à enlever les pulls :-)

Pat 12/04/2015 17:22

Trop fort Renaud, tu es mon maître !!!
Cloîtrer femme et enfants dans le cc et pendant ce temps, se faire des petites soirées (foot, hammam, etc.) entre potes : c'est du grand Art !
Et en plus tu termines en gros plan, filmé par l'équipe de tournage (bientôt les marche du Palais des festivals de Cannes); vraiment trop fort !
Contrairement à ce que dit Madame, j'ai l'impression que ces 4 jours étaient vraiment merveilleux.
Renaud, c'est toi le King de Kars !
Mes salutation à Madame. ;-)
Bonne route à tous et à très bientôt.

Josette et Joël 12/04/2015 16:47

Quelles aventures... enfin pas pour tout le monde ! Dis-donc, Renaud, faudrait pas que tu t'emmusulmanise.... La femme qui reste "au foyer", ben...ça va pas durer ....
Remarque qu'en Thaïlande, mon mec à moi avait été invité à fumer l'opium, bon, d'accord, ce n'est pas pareil, mais et puisque je n'avais pas été invitée, j'aurais voulu qu'il rentre bien malade, mais, raté, aucun effet...
En tout cas, merci à nouveau pour ce journal si truculent. Nous avons vécu cette hospitalité si propre à la Turquie, et avons hâte d'y retourner. (Notre CPD est en route). Nous tiendrons compte de vos bivouacs, merci aussi pour cela !

anne marie 11/04/2015 23:18

impressionnant de rencontrer des personnes aussi sympathiques proposant des déjeuners!!! des souvenirs et des anecdotes que raconteront les enfants plus tard.....

Olive 11/04/2015 22:27

Super sympa comme anecdotes ! Mais ça ne valait pas le coup Renaud de vouloir voir "ce" match à tout prix, tu le savais pourtant ! :-)

Accolade 11/04/2015 19:11

Ahhh il reste encore des pays ou l'avenir de l'homme …c'est l'homme au passage de la douane en Iran je crois même que la femme doit regarder dormir son homme . Hummm j'ai hâte