Une soirée improbable !

Publié le par Untouracinq

Dimanche s'annonçait comme une nouvelle journée "blanche", sans grand chose à raconter. Le matin, après avoir discuté un moment avec une famille française au camping de Goreme où nous avons passé la nuit ( nous avions besoin d'être branchés sur du 220v pour recharger pas mal d'appareils), nous sommes retournés voir nos amis de l'atelier d'hier. En effet nous avons une fuite de gaz dans notre chauffage, et nous avons convenu hier qu'ils nous amèneraient à un endroit pour réparer ça. Le temps d'attendre la seule personne qui baragouine anglais et nous voilà partis dans un autre quartier de la ville. 1h plus tard nous ressortons du garage, en espérant que tout soit ok !

Nous passons une bonne partie de l'après-midi dans un centre commercial où nous faisons de grosses courses car nos réservent se sont amenuisées et il est déjà 17h quand nous prenons la route. Nous quittons la Cappadoce et prenons la direction de la mer Noire (encore!).

Vers 18h30 nous quittons la route départementale au hasard, et nous nous installons dans un petit village, dans une rue à coté de la mosquée. A peine le camping-car posé sur ses cales, 2 jeunes tapent à notre porte. On comprend qu'ils nous invitent à prendre le thé et à installer le camping-car devant chez eux, ce que nous acceptons avec plaisir.

Nous passons donc la soirée chez cette famille (le père, la mère, les 2 ados et les 2 grands frères qui nous rejoignent). Ils ne parlent pas anglais, la conversation est difficile ! Le jeune a beau articuler et répéter 3 fois ses phrases, ça reste du turc... La mère prépare un plateau repas rien que pour nous (nous supposons qu'ils ont déjà mangé!) et nous voilà tous les 5 sur le tapis en train de diner avec la famille autour de nous qui nous regarde... Bizarre comme moment...

Ensuite Eliott embarque les ados dans une partie de "piou piou" : un jeu de cartes pour gamins où il faut pondre des oeufs, imiter le cri de la poule, éviter de se faire voler ses oeufs par le renard... Bref, pas si facile que ça à expliquer en langage des signes !! Ca nous vaut de franches rigolades, et un très bon moment passé tous ensemble.

Moi qui me plaignais de ne pas rencontrer assez de "locaux", me voilà exaucée !

Une soirée improbable !

Publié dans Turquie

Commenter cet article

Pat 31/03/2015 22:10

Bin, voilà, tout arrive, vos premières rencontres avec les autochtones ! Dommage vos hôtes ne parlaient pas anglais, c'est vrai que la barrière de la langue se fait vite sentir. Je viens de lire que l'hospitalité est une des vertus de l'islam, et vous l'avez vécu : c'est peut-être pas grand chose mais c'est quand même ENORME ! Je suis sûr que vous nous donnerez votre point de vue sur l'hospitalité iranienne. Et les enfants ils en pensent quoi de tous ces gens qui ne parlent pas leur langue ?

Accolade 31/03/2015 17:56

Hi
Et le dictionnaire Franco Turc …il est ou ?