2 jours de transition

Publié le par Untouracinq

3h pour sortir d'Istanbul samedi ! On les avait évités jusqu'alors, mais les embouteillages de cette ville tentaculaire nous ont rattrapés. Du coup, journée fichue pour journée fichue, nous décidons de faire une halte dans un garage Iveco, à une quarantaine de kilomètres de là. Depuis plusieurs jours, nos suspensions grincent sérieusement, et on voulait de toute façon les durcir un peu en vue des routes en mauvais état à venir. Au bout de quelques minutes de "conversation", nous en franglais et le mécano en turc, on comprend qu'il nous conseille de n'ajouter qu'une lame car la cellule risque de trop tanguer si on en met davantage. Il nous conduit ensuite dans un dédale de réparateurs en tout genre et nous atterrissons chez Makas Oto, qui semble être le spécialiste des suspensions puisqu'il n'a que ça dans son atelier ! 2 heures et quelques thés plus tard, nous sommes prêts à repartir en ayant rehaussé notre porte-à-faux de plusieurs cm. Signalons un bon fou rire au passage lorsque le mécano ressort précipitamment de sous le châssis... trempé ! Il vient de se prendre la moitié de notre réservoir d'eaux sales (douche et évier) sur la tronche car le tuyau d'évacuation s'est fendu sous les vibrations ! Petit moment de solitude, je ne savais plus où me mettre ;)

Quant à dimanche (15 mars), rien de particulier à signaler : nous nous bagarrons toujours avec notre GPS qui s'obstine cette fois-ci à nous faire faire des tours et des détours pour passer par l'autoroute (alors qu'on veut rester sur la nationale, nous!), et nous faisons environ 200km pour rejoindre Safranbolu, une petite ville réputée pour son architecture ottomane d'exception. Nous verrons cela demain, car nous nous sommes garés dans une petite rue de la ville "moderne" pour éviter de payer notre stationnement et nous prendrons une navette locale demain matin pour aller flâner dans les ruelles de la vieille ville.

Ah si un truc important ! Samedi nous avons traversė le Bosphore donc ça y est, nous sommes officiellement en Asie !

À défaut d'avoir une garantie Iveco on aura peut-être une garantie Oto Makas ? En tout cas on a le mobile du mécano en cas dd pb... Faudra juste trouver un traducteur ;)
À défaut d'avoir une garantie Iveco on aura peut-être une garantie Oto Makas ? En tout cas on a le mobile du mécano en cas dd pb... Faudra juste trouver un traducteur ;)
À défaut d'avoir une garantie Iveco on aura peut-être une garantie Oto Makas ? En tout cas on a le mobile du mécano en cas dd pb... Faudra juste trouver un traducteur ;)

À défaut d'avoir une garantie Iveco on aura peut-être une garantie Oto Makas ? En tout cas on a le mobile du mécano en cas dd pb... Faudra juste trouver un traducteur ;)

Louise se prête avec amusement aux nombreuses sollicitations pour des photos !

Louise se prête avec amusement aux nombreuses sollicitations pour des photos !

Publié dans Turquie

Commenter cet article

Renaud 21/03/2015 13:10

Lol, la traduction de "ma casse auto", pour l'instant les modifications tiennent le coup , pourvu que ça dure... ;)

pat 17/03/2015 13:05

Super des nouvelles toutes fraîches. "OTO MAKAS" franchement vous avez fait très fort, ça ne s'invente pas. C'est le nom du mécano ou la version turque de "Cass Auto" ?
Ne jamais faire confiance à "OTO MAKAS" car OTO ment !!!
Désolé j'pouvais pas m'en empêcher ! OK je sors.
Tchao.

Accolade 17/03/2015 10:11

Re- Hi
Pouvez-vous me dire le coût pour faire cette modification des suspensions ??
Merci

Accolade 17/03/2015 05:58

Hi. Une question : avez-vous aussi changé les ressorts et les amortisseurs ? Normalement c'est préférable ...

Mary 21/03/2015 12:53

Hello, ah non, nous avons simplement ajouté une lame. On verra à l'usage ! Ça nous a coûté 120€, je pense qu'on aurait pu négocier davantage ;-)