Notre départ est-il une fuite ?

Publié le par Mary

Parfois je m'interroge...

Evidemment nous aimons voyager, nous avons commencé à voyager Renaud et moi, ensemble, alors que nous n'avions que 19 ans. Nous sommes partis 1 an avec nos sacs à dos pour fidèles compagnons et avons adoré ça. Mais cette fois, avec nos enfants, j'ai l'impression que c'est encore autre chose alors je m'interroge...
Comme j'ai tenté de l'exprimer dans la page "le projet" de ce blog, nous souhaitons faire découvrir le monde à nos enfants, leur transmettre le virus du voyage, vivre des moments intenses avec eux et en prendre plein les yeux. Ça c'est la partie la plus facile à expliquer.

Mais nous avons aussi envie de faire une pause dans nos vies trop stressées, trop connectées.
Parfois, j'ai l'impression que mon vocabulaire se résume à des "dépêche-toi on est en retard", "pas maintenant on n'a pas le temps" ou autres "mais allllleeeezzzz!!". Et encore, j'essaie de faire attention et de ne pas trop "presser" mes enfants. Mais ce n'est pas si facile, vu que j'ai toujours l'impression de courir, que le temps m'échappe. L'une des motivation profonde de notre départ serait donc tout simplement l'envie d'appuyer sur pause ? De redevenir maitre de notre propre temps ?
A cela s'ajoute le fait que les enfants grandissent trop vite, et même si nous essayons de garder du temps pour eux, je nous trouve trop connectés pour vraiment profiter de tous ces instants de vie. Entre le PC, la tablette, le smartphone... parfois je me saoule moi-même et j'aimerais me déconnecter, faire une cure de desintox... mais je n'en ai pas le courage. Et le mauvais temps et la préparation du voyage me donnent aujourd'hui des excuses pour passer de l'un à l'autre. En ces fêtes de fin d'année, je frise l'indigestion digitale...
Alors on ne peut pas parler véritablement de fuite, mais ce qui motive notre départ, c'est finalement un beau mélange de tout ça ! A nous maintenant de saisir cette opportunité pour nous recentrer sur ce qui compte vraiment.
Bon, j'arrête d'étaler mes états d'âme au risque de perdre la moitié des visiteurs qui attendent un registre un peu plus "léger" ;-)

Mais un carnet de voyage n'est-il pas aussi fait pour retranscrire ses émotions ...?

Publié dans avant le départ

Commenter cet article

Gaby 04/02/2015 11:02

Coucou , j'espère que votre expédition sera un franc succès , surtout avec vos enfants quel belle histoire que vous allez leurs faire vivre. C comme sur France 2 l'émission en terre inconnu sauf que la il n'y a pas de caméra et de star , juste une belle famille qui montre à leurs enfants la beauté du monde. Bon voyage et à bientôt sur votre blog , et je serais la pour boire un coup avant votre départ bisous à tout les 5

didi 05/01/2015 20:25

Pour déconnecter la Lozère ca marche aussi :) mais c'est moins fun.

Voyager c'est profité de chaque instant et de redevenir maître du temps qui passe. Se libérer du carcan de la routine, de la société, le travail, les convenances qui nous sont imposés directement ou indirectement. C'est cela aussi voyage, c'est se confronter à d'autres codes, cultures et de se libérer de la sienne.

Mary 06/01/2015 22:26

Oui enfin la Lozère... Comme tu dis Didier c moins fun ! ;-)
C bizarre JC que tu ne recoives pas les notifs quand on commente... Renaud regarde dans l'administration du blog...

Jc 06/01/2015 20:59

Ils ont tous crakė sur ce blog :))

Cajunogui 05/01/2015 19:43

Hey Maryline, surtout pas ! C'est super de transcrire tes émotions et tes états d'âme dans le blog de voyage, sinon la lecture serait qu'une longue liste de "on a fait ça" après "on a visité ça" et "on est allés ensuite là", "on a été ennuyé avec la douane ici..." et blablabla et je te rase encore de plus près si tu veux ! Une pause oui, mais surtout si c'est pour en faire quelque chose ensuite. Car si tout va trop vite, si tout nous échappe, si toute cette agitation ne peut satisfaire nos inquiétudes intrinsèques, une pause ne permettra que de souffler, mais une fois la reprise, combien de temps on tiendra ?
C'est la raison qui fait que nous envisageons notre voyage non pas comme une parenthèse mais comme l'occasion d'expérimenter un autre mode de vie, différent, plus lent, plus ouvert sur le monde, sur l'autre et plus disponible aussi. On vous embrasse, @ bientôt !

violette 05/01/2015 18:23

coucou, c'est vrai que c'est une pause dans la vie de tous les jours, une façon de se retrouver et sortir du train train quotidien!! mais une fuite je ne sais pas!! au faite tu ne m'as pas envoyée de mails avec les détails de votre expédition en chine? avec qui êtes vous sûre d'y aller ? où vous retrouvez vous? en mongolie ou avant? avez vous déja vos visas chinoix ?
voilà redis moi tout ça et avec qui avez vous de contact en chine pour le passage, une agence? que je pose des questions aux bonnes
personnes pour mon chien!! merci bonne soirée!

Mary 05/01/2015 18:50

Salut! C bizarre, je t envoyé 2 mails hier... C bien vlaviolette ton e-mail ?

marie-claude 05/01/2015 09:37

Vous avez tout à fait raison de transcrire vos états-d'âme! Certains sur les forums se plaigent que les blogs ne montrent que le bon côté des choses...

Mary 05/01/2015 18:55

Merci pour votre commentaire. Je vais essayer de retranscrire les bons comme les mauvais moments. En plus g remarqué que les gens ont tendance à davantage commenter les passages "difficiles" ;-)

Accolade 05/01/2015 06:43

Merci pour ce moment authentique … Vous recherchez dans votre aventure l'aspect authentique du voyage et surtout des gens , nous , nous espérons que vous restiez authentique pour nous faire voyager aussi

Mary 05/01/2015 18:53

Merci pour votre commentaire, j'essaierai de rester honnête dans ma prose ;-)

mimie 05/01/2015 00:42

C'est beeeeaaaaau!! ;)

Mary 05/01/2015 18:52

Et voilà... On se met à nu, on devoile ses emotions et voilà le genre de commentaire qu'on recolte ! ;-) Toi je sais que tu attends un nouveau récit catastrophe ! Bisous