Comment annoncer à ses enfants qu'ils vont faire un tour du monde ?

Publié le par Mary

Je devrais plutôt dire "un tour dans notre vaste monde", ou bien "un tour d'Eurasie"... mais ce n'est pas le moment de jouer sur les mots.

Comment annoncer à ses enfants qu'on va tout quitter pour faire un long voyage, comment les inclure dans le projet alors qu'ils sont très jeunes, comment les préparer pour ne pas qu'ils soient (trop) destabilisés ?
Voici ma modeste contribution en 3 points :

1/ l'annonce
Concrètement, il n'y a pas eu d'annonce officielle aux enfants. Au tout début, on faisait attention à ne pas en parler en leur présence, et puis peu à peu le projet a pris de plus en plus de place dans nos discussions. Jusqu'au jour où Eliott (5 ans) en plein déjeuner, nous pose la question qui tue : " on va partir longtemps en voyage, c'est ça ?"... "Heu... oui chéri, c'est ça..." Et voilà pour l'annonce ! :-)

2/ les inclure dans le projet
Pas évident avec des enfants de moins de 5 ans ! On se rend vite compte qu'ils n'ont pas encore de notion du temps ou de durée, encore moins de géographie. Du coup depuis quelques semaines, on a des discussions un peu surprenantes :

  • quand on lui dit "allez on y va !", Louise (bientôt 4 ans) nous demande régulièrement "ça y est on part en voyage ?" Elle est un peu déçue quand on lui répond qu'on va juste récupérer les courses au drive...
  • Eliott fait des efforts pour comprendre la hiérarchisation entre ville, pays et continent. il parle de la Mongolie, de l'Asie du sud-est, et fait une fixation sur le Pakistan. Mais lorsqu'il nous dit "et Paris... c'est à Marseille ??"... on se rend compte que ce n'est pas encore gagné !

Alors on essaie de les associer au projet en leur expliquant avec des choses qui les touchent :

  • pour la durée du voyage, on compte en anniversaire. Louise, née en décembre fêtera 1 anniversaire en voyage, les garçons nés en juin en fêteront 2.
  • Eliott a compris que je serai sa maitresse pour le CP et qu'il retrouverait ses copains en CE1. Pour Louise, ça reste encore abstrait.
  • et surtout on leur dit qu'on pourra passer beaucoup plus de temps avec eux, visiter des châteaux, faire des balades, voir plein de nouveaux animaux... Et ça a l'air de leur plaire !


3/ les préparer à la nouveauté
Dans ce projet, on recherche le dépaysement, les rencontres inattendues, les surprises gustatives... Mais pour nos enfants, ça va être une sacrée perte de repères ! Alors on essaie régulièrement de leur expliquer que tout le monde ne vit pas comme nous, ne mange pas comme nous, ne s'habille pas comme nous... Et pour nous aider, on s'appuie sur des livres, des jeux (un mistigri avec les tenues du monde par exemple, ou des livres d'activité) ou quelques vidéos sur Internet ( mention spéciale à la famille dacaluf.com pour ses super vidéos!). Et mon petit doigt me dit que le Père Noël devrait continuer sur cette lancée avec des bouquins tels que "le loup qui voulait faire un tour du monde" ou encore "le tour du monde de Mouk".
Et côté cuisine, depuis qu'ils sont tous petits ils mangent régulièrement des plats au curry, cumin ou gingembre. Ensuite, pour l'airak (lait de jument fermenté qui se boit en Asie centrale et en Mongolie) ou les chauves-souris farcies (vues au Laos lors de notre tour du monde)... on improvisera sur place !!

On n'oublie pas le petit Martin qui s'initie lui aussi, à sa manière, aux différentes cultures

On n'oublie pas le petit Martin qui s'initie lui aussi, à sa manière, aux différentes cultures

quelques bouquins d'activité sympas...quelques bouquins d'activité sympas...quelques bouquins d'activité sympas...

quelques bouquins d'activité sympas...

Louise peut rester concentrée pas mal de temps pour reproduire les arcades de la mosquée d'Ispahan (Iran) !

Louise peut rester concentrée pas mal de temps pour reproduire les arcades de la mosquée d'Ispahan (Iran) !

un mistrigri pour reconnaitre les tenues traditionnelles dans le monde

un mistrigri pour reconnaitre les tenues traditionnelles dans le monde

Pour conclure, et pour avoir déjà fait quelques voyages à l'étranger avec les enfants, je suis plutôt confiante quant à leur capacité à s'adapter à toutes les situations, leur faculté à s'intéresser à tout et la facilité avec laquelle ils vont vers les gens. A nous de les entourer suffisamment pour qu'ils ne se sentent pas trop désorientés !

Publié dans avant le départ

Commenter cet article

JC 02/01/2015 00:10

Je trouve cet article particulièrement émouvant. Nous avons eu l'occasion d'échanger sur ce sujet.
Quelles richesses ce voyage va apporter à vos enfants. Quelque chose d'unique et de tellement bénéfique. Tous parents souhaiteraient donner cela à ses enfants. Mais finalement seul une poignée en ont le courage. Je vous renouvelle mon admiration et je suis sur que votre initiative sera couronnée de succès. Bizz