Vacances improvisées

Publié le par Mary

Economies obligent en vue du voyage, on n'avait pas forcément prévu de partir en vacances cette année. Mais on ne pouvait pas ne pas tester notre camping-car en famille ! Quelques couverts, oreillers et draps empruntés ici et là et hop, nous prenons la route avec des enfants surexcités ( comprenez : qui ne tiennent pas en place, qui touchent à tout et posent des dizaines de questions).


Notre premier arrêt est dans un bled paumé du Gard où nous rejoignons des amis dans un moulin qu'ils sont en train de rénover. Nous passons la nuit dans le champs juste à côté et c'est plutôt une réussite : les enfants ont tellement joué qu'ils s'endorment sans difficultés. Le lendemain, nous prenons fièrement notre tout premier petit dej dans le camping-car !

Vacances improvisées
Vacances improviséesVacances improvisées
Vacances improvisées

Dans la matinée, nous prenons la route sans trop savoir où aller. Sans carte, sans guide, on improvise complètement. Nos roues nous conduisent à Anduze, où nous visitons la grotte de Trabuc. Pour notre 1ère "vraie" nuit en vadrouille nous jouons la sécurité et passons la nuit dans un camping à Uzès où les enfants se dégourdissent les jambes sur le terrain de foot et le parcours de santé.

Le lendemain, nous profitons d'être à uzès pour visiter le musée du bonbon haribo et accessoirement faire une razzia dans leur boutique. Les enfants se montrent raisonnables mais pas les parents !!


Le soir nous trouvons un super emplacement près d'une aire de jeu, sous les pins de Fontvielle au pied du moulin de Daudet. On avale un diner rapide et on file manger une glace dans les jolies ruelles du village. On est bien contents d'avoir acheté des lampes torches le matin même car il fait nuit noire quand on rentre au camping-car et les enfants ne sont pas rassurés.

Nous passons la journée de mercredi aux Baux de Provence. D'abord les carrières de Lumières nous transportent dans l'univers de Klimt. Puis nous flânons dans les rues du village (nous ne sommes pas les seuls!) avant d'aller visiter le château. Les enfants sont fascinés par la bataille des chevaliers et les tirs de catapulte, mais au bout d'un moment Martin s'agite dans le porte bébé et nous nous réfugions dans la relative fraicheur du camping-car.

Et maintenant, nous prenons la direction de... Marseille ! Et oui, nous avons rendez-vous avec des amis au Lavandou, dans le Var et devons passer par Marseille. On ne passe pas à la maison ( on ne pourrait pas se garer dans notre rue de toute façon) et faisons halte à Cuges les Pins.

Vacances improviséesVacances improvisées
Vacances improviséesVacances improvisées
Vacances improviséesVacances improvisées
Vacances improviséesVacances improvisées

Le lendemain, nous retrouvons Pascal, Caroline et ses enfants et Jean-Claude pour une journėe très sympa dans le golfe de st tropez (grimaud et port grimaud) qui se termine devant une bouillabaisse monstrueuse sur la plage du Lavandou. Nous n'avons pas à chercher d'emplacement pour dormir car nous avons l'autorisation de nous garer sur le parking de leur hôtel, sous les yeux surpris du personnel qui n'était visiblement pas au courant...
Vendredi, nous nous réveillons donc avec vue sur la mer et filons nous baigner dans une eau bien fraiche qui n'effraie pas les enfants, Martin en tête ;-)

Après un dernier déjeuner avec nos amis, nous décidons de rentrer pour faire le point sur ces premiers jours de nomades.


Je vais détailler nos impressions dans un prochain article mais globalement, nous sommes très contents de notre camping-car. C'est un mode de voyage tout nouveau pour nous, nous devons tous trouver nos marques, mais ça permet une certaine liberté qui est vraiment appréciable !

Vacances improvisées
Vacances improvisées
Vacances improvisées
Vacances improvisées
Vacances improvisées
Vacances improvisées
Vacances improvisées
Vacances improvisées

Publié dans avant le départ

Commenter cet article

Lilabelle 05/11/2014 11:47

Je découvre votre blog et suis tout excitée pour vous rien que de lire vos articles de préparation. !!!
Il faut dire qu'un tour du monde j'en rêve ...
Après plusieurs années à tanner mon mari pour l'achat d'un cc nous avons (enfin!) franchi le pas fin août ! 2 sorties à notre actif pour l'instant, j'avoue qu'on galère pour la gestion de l'eau ! 120l d'autonomie seulement et 5 personnes comme vous. J'ai l'impression de passer mon temps à chercher les aires de services et c'est pesant... Votre ressenti ?

Mary 05/11/2014 12:41

Heu... quand je dis 2 douches c'est 2 par personne quand même !! Soit 10 en tout et nous avons pris garde à vraiment économiser l'eau.

Mary 05/11/2014 12:39

Oui alors c'est vrai qu'en 5 jours il n'y a eu que 2 douches et le reste du temps toilette au gant ;-) je pense que ce n'est vraiment pas jouable sinon car nous ne comptons pas remplir nos réservoirs tous les jours. nous avons prévu de revoir un peu à la baisse nos exigences en la matière ;)

Lilabelle 05/11/2014 12:29

Une fois en 5 jours donnez moi vos astuces car nous tenons une journée seulement soit 5 douches et 2 vaisselles !!!

Mary 05/11/2014 12:05

Oui j'avoue que le côté logistique m'effraie un peu : le temps de déjeuner, de tout laver/ranger/vérifier il est déjà 11h30 et à peine partis il faut s'arrêter déjeuner ! La recherche d'eau ne nous a pas trop pesé, nous avons 200l et n'avons du remplir qu'une fois (pour 5jours). Nous allons profiter du pont du 11 novembre pour partir quelques jours. J'espère que nous serons un peu plus rodés !

Mimie 25/08/2014 10:33

Et Martin les pieds sur la table!!! Tranquille!!!!
Les photos sont très belles!!
Bisous