Premières impressions, premiers enseignements

Publié le par Mary

Après une petite semaine de "test" de notre camping-car sur les routes provençales, nous sommes plutôt séduits par ce mode de voyage, même s'il bouscule un peu nos habitudes. Clairement, nous avons certains aménagement à faire pour qu'il soit le plus fonctionnel possible avant le grand départ :

- aménager un espace pour Martin sur la couchette inférieure : le lit parapluie au milieu du camping-car ça dépanne, mais ça ne va pas le faire sur le long terme !
- toujours concernant Martin, il va falloir optimiser sa place en roulant : aujourd'hui lorsqu'il est assis dans son siège auto, il a les pieds sur la table... Pas top !
- poser une échelle fixe pour accéder au lit superposé (celui d'Eliott) en remplacement de l'échelle amovible
- créer de nouveaux rangements et utiliser chaque recoin disponible
+ des points plus " mécaniques" tels que : rėvision générale, poser un réservoir de gasoil plus grand, installer une 2ème roue de secours etc.

Premières impressions, premiers enseignements

Ces quelques jours nous ont aussi appris pas mal de choses, que je vous livre en vrac :

- l'effet nouveauté est redoutable chez des enfants de moins de 6 ans... Et que je grimpe sur tous les lits, et que je tire sur les moustiquaires, et que je veux faire pipi toutes les 3 minutes en appuyant sur la pédale pour tirer la chasse, et que j'allume la liseuse au fond du lit alors qu'il est 14h... Vivement que ça passe et que la vie quotidienne en camping-car devienne une sorte de routine !!

- comme pour les joujoux électroniques, il est important de lire la notice AVANT d'utiliser un camping-car. Si l'on avait suivi cette simple précaution, ça nous aurait éviter de stresser devant la casserole de lait froid en pensant que notre système d'alimentation de gaz avait un problème (alors qu'il faut laisser appuyé le bouton quelques secondes avant que la flamme n'arrive). Ou bien de boucher les toilettes en laissant une manette ouverte alors qu'elle aurait dû être fermée... et là je vous fais grâce des détails... ;-)

- il sera opportun de nous équiper correctement avant de partir : les draps "vintage" prêtés par ma maman ont fait l'affaire, mais il nous faudra un peu plus car certaines nuits ont été fraiches. Et puis tout le reste : chaises et table de camping pour sortir de nos 12 m2, housses sur les banquettes pour éviter de stresser chaque fois que Martin bave dessus, etc.

- voyager en camping- car, ça prend du temps : à partir du moment où on dit "on y va !", il faut encore : ranger tout ce qui traine (car on s'aperçoit vite que ce qui n'est pas rangé...finit par tomber !), fermer toutes les fenêtres (il y en a 10 quand même !), vérifier que tous les meubles sont bien fermés (ça aussi on prend vite le réflexe, notamment lorsque la moitié du contenu du frigo se retrouve dans l'allée centrale après un virage un peu serré...), attacher les enfants, s'attacher soi-même, se relever car les enfants ont oublié leur verre/doudou/coussin ou n'importe quoi sur leur lit, se rattacher, et se relever à nouveau pour aider le conducteur à la manœuvre... Après ça on a juste envie de rouler 3h sans s'arrêter ! ;)

- côté chaussures, il faudra faire des choix : une paire de tongs et une paire de baskets par personne, pas plus ! Ca fera quand même 10 paires de pompes du 23 au 43 à ranger dans un espace rikiki... Un challenge !

- mes cheveux ne sont pas faits pour voyager en camping-car : trop épais, ils réclament shampoing, démêlant et régulièrement un soin spécial "boucles sublimes"(si si!). La totalité de notre réserve d'eau risque d'y passer. Il faudra donc envisager une solution radicale avant de partir... (snif...)

Premières impressions, premiers enseignementsPremières impressions, premiers enseignements

Bref, nous avons encore pas mal de choses à apprendre avant d'être à l'aise dans une vie de nomades. Personnellement, le côté "logistique" du voyage, que nous n'avions pas lors de notre voyage "sac à dos", est ce que j'appréhende le plus : préparer les repas dans un espace réduit, ranger et nettoyer en permanence (c'est incroyable comme ça se salit vite un camping-car!!), trouver des endroits pour dormir, trouver des endroits pour remplir et vidanger les réservoirs, trouver du gaz, économiser l'énergie pour faire tenir la batterie...

A ce titre ces 6 jours ne m'ont pas franchement rassurée. Quand il faudra y rajouter les courses à faire pour remplir les placards, les lessives et les heures d'école, je me demande si nous aurons vraiment le temps de profiter de ces moments en famille et des pays que nous traverserons...


Publié dans préparatifs

Commenter cet article

Accolade 14/11/2014 11:59

Après un minimum de sorties vous allez rapidement prendre " l'habitude " de la check liste .
Pour les enfants , orchestrer une participation ( active ou passive )
Pour le camping-car vous allez améliorer les " autonomies " eau , gaz , électricité , et gestion hygiène eau , mais aussi les équivalences de Gaz dans certain pays
Il y a plein de blog qui traitent de cela
Dans l'immédiat ,ne pas oublier d'afficher au dessus du tableau de bord une affiche du rappel de la hauteur du CC, c'est souvent qu'on arrive trop vite sous un pont la panique aidante ...on ne sait plus la hauteur de son propre véhicule ( Mezzaline oblige )

Lilabelle 05/11/2014 12:00

Je suis contenté de voir que vous vous faites les mêmes réflexions que moi !!!
Les blogs que j'ai pu voir font état des jolis endroits traversés mais ne parlent pas des galères du quotidien.. 2h entre le moment ou on se réveille et le moment ou on peut enfin démarrer (et encore douche pris la veille !!) . Les vérifications à faire sans arrêt . Nous avons roulé avec un lanternot ouvert par exemple !!!
Bref le cc c'est du sport ! Je rêve d'un blog où l'on trouverait des astuces...